Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog De La Blonde

Le Blog De La Blonde

Je fais des trucs. Plein. Parfois j'en parle ici.


Road Trip Ecossais étape 7 : De Saint Andrews à Edimbourg

Publié par Le Blog De La Blonde sur 27 Août 2015, 20:10pm

Catégories : #voyage

Ca sent la fin, hein, ce retour à Edimbourg. Effectivement, il s'agit ici de la dernière étape de mon périple en terre écossaise.

 

Au programme : Visite du Scotland's secret bunker, un ancien bunker du gouvernement écossais qui avait tout prévu en cas d'attaque nucléaire pour qu'un repli de quelques personnalités importantes (ou nécessaires) soit permis et assure la direction du pays en cas de grosse crise.

 

 

Gardé secret 40 ans après qu'il ait été abandonné par le personnel qui l'occupait (planqué sous des exploitations agricoles, il était invisible de l'extérieur), sa visite est absolument passionnante.

Parce qu'on ne se lasse pas de parcourir ses longs couloirs angoissants, parce qu'on réussit presque, grâce aux commentaires de l'audioguide,

 

 

à comprendre comment tout fonctionnait à l'époque et qu'on ne cesse, au cours du parcours, de s'émerveiller devant l'organisation du dispositif.

 

 

Bien sûr, une grande partie du matériel étant restée sur place, on s'offre un petit voyage dans le temps au passage, du côté des télécommunications,

 

 

 

de l'habillement, de l'armement,

 

 

des objets simples de la vie quotidienne...

 

 

Une chouette visite dénichée grâce à un encart dans un guide (je ne me souviens plus lequel)...

 

 

Scotland's secret bunker Troywood, St Andrews, Fife, KY16 8QH

 

 

Une fois la visite terminée, on reprend la route direction Crail, petit port daté de 400 ans, situé dans la péninsule du Fife.

L'endroit est charmant, tellement que ce serait un crime de passer à côté sans s'y arrêter (de toute façon, si tu y mets les pieds, même si tu n'as prévu qu'une courte halte pour déjeuner, je suis prête à parier que tu vas rester pour profiter des bonnes ondes de l'endroit...).

 

 

C'est joli mais joliiiiiii.... Ca m'a rappelé notre chère Bretagne (c'est dire si c'est joli!). La côte sauvage, les jolies maisons fleuries, les rues pavées. Un amour d'endroit!

 

 

Il y a même des volets bleus!!

 

 

Chaque maison a son propre style et pourtant l'ensemble est très harmonieux!

 

La plage est mignonne et permet de faire une pause iodée agréable avant d'aller se restaurer...

 

 

Vois comme je suis sympa, je te donne un indice :

 

Oui, oui, ce sont bien des casiers à homards!

Depuis la plage, je te conseille de faire un tour sur le port, et à droite (quand tu es sur la jetée) d'aller t'installer pour déguster un crabe ou un homard ultra frais.

 

 

Un comptoir familial sert de délicieux crustacés préparés à la demande (5 € le crabe préparé prêt à manger et 11€ le homard servi dans les mêmes conditions)(en fait le tarif varie selon la taille de la bête mais c'est toi qui choisis avant préparation).

 

 

 

Hop, une fois la commande passée, tu t'installes sur une des petites tables en bois du port pour un déjeuner avec vue plutôt agréable (n'est-ce pas?).

 

 

Une petite promenade digestive sur le port et dans les quelques jolies rues de Crail...

 

 

Et pour le dessert, j'ai une adresse à te soumettre: Le Crail Harbour Tearoom and gallery.

Comme son nom l'indique il s'agit d'un salon de thé qui propose aussi de délicieux snacks (mais après le homard, ça devrait aller) et de succulents gâteaux. Tout y est fait maison et vraiment très très bon.

 

 

L'endroit expose aussi de jolis objets que tu peux acheter et des oeuvres d'artistes locaux (on peut emporter des sablés et gâteaux pour la route aussi).

L'intérêt majeur de l'endroit (en dehors de sa carte très attrayante), est sa terrasse sur mer.

Pour commencer, on a commandé des cafés, servis avec du fudge maison (mioum!).

 

Et puis après avoir vu défiler les gâteaux de nos voisins de table, on a craqué (la tarte pomme/caramel était à tomber).

 

 

Au pied des tables les plus proches de la "falaise", une petite barrière sépare l'espace restauration d'un poulailler. Oui, un poulailler, un vrai de vrai avec des poulettes très chouettes qui caquètent devant toi pendant ton repas et quémandent les miettes.

En cas de vent (oui, bon, on est en Ecosse aussi, faudrait voir à pas l'oublier), de jolies couvertures douillettes sont mises à disposition des clients sur le dossier des chaises. Confortables à souhait!

 

On a eu du mal à quitter l'endroit mais il fallait retourner à Edimbourg.

 

 

 

Dernier tour dans les prés (où on a croisé une jolie vieille): 

 

 

Et sur la plage (où le ciel, en Ecosse, ne déçoit jamais).

 

 

Retour à la capitale en fin de journée, un dernier tour sur place et hop, il fallait déjà rentrer.

L'aventure se termine ici. Ou presque. Je reviendrai te parler en détail du cimetière de Saint Cuthbert dont j'avais entendu parler chez la jolie Balbc. Et qui est effectivement un endroit à part, vraiment épatant.

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents