Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog De La Blonde

Le Blog De La Blonde

Je fais des trucs. Plein. Parfois j'en parle ici.


Road trip en Ecosse, étape 4 bis : L'île de Skye (2ème partie)

Publié par Le Blog De La Blonde sur 13 Août 2015, 08:17am

Catégories : #voyage

Sur l'île de Skye, on trouve des cabines téléphoniques hors d'usage en plein milieu de...rien!

Sur l'île de Skye, on trouve des cabines téléphoniques hors d'usage en plein milieu de...rien!

Suite du billet publié hier ici (oui, l'île de Skye méritait bien deux articles pour elle seule, tu vas voir qu'elle réserve beaucoup de belles surprises).

Le plus beau pont de vue sur l'île de Skye est accessible directement en voiture (mais on peut faire l'ascension à pied si l'on veut, pourvu qu'on soit armé de courage, de bonnes chaussures et un peu entrainé). Il s'agit du Quiraing, situé à moins de 10 min en voiture du Hallaig Guest House que je t'ai recommandé dans le billet d'hier.

C'est parti pour l'aventure!

 

La route qui y mène est sinueuse et jalonnée de moutons fous qui sautillent sur le bord de la chaussée et débordent de temps en temps sur le chemin...

 

Elle permet de prendre tranquillement de la hauteur. A mesure qu'on avance, on réalise que l'île est à nos pieds. Ou presque. C'est beau!

 

Une fois arrivé au sommet (ou quasiment) on est à peine surpris de trouver un mouton perché sur un éperon rocheux vertigineux. 

 

Une fois arrivé tout en haut de la route, on arrive sur une grande plaine ce qui permet de faire une belle balade et de profiter de nombreux points de vue sur les côtes (et notamment la baie de Staffin qu'on aperçoit au loin). 

 

 

 

Quelques lacs capturent le regard, au passage,

 

 

La route apparait maintenant bien petite (les voitures aussi),

 

 

et les quelques promeneurs qu'on croise là-haut ne paraissent pas beaucoup plus grands.

 

 

 

 

 

C'est l'endroit idéal pour se relaxer loin de tout, prendre de la hauteur et réaliser combien certains secteurs de l'île sont sauvages. L'endroit offre un vrai bain de sérénité, un sentiment de plénitude, on a la sensation de toucher au fameux sentiment océanique cher à Romain Rolland. Bouleversant.

On y a passé un bon moment, presque prêts à attendre le coucher de soleil mais la faim a eu raison de notre motivation... et nous a conduit à poursuivre la route en direction de Uig.

 

 

Sur le chemin, comme toujours, on croise des moutons. Partout. Jamais surpris de nous croiser.

 

 

L'arrivée sur Uig est spectaculaire car on perçoit d'un coup les côtes rocheuses après avoir traversé une longue plaine haut perchée. Attention, descente à sensation forte (enfin si tu es une flippette comme moi, je veux dire).

 

 

Le petit port de Uig est adorable, je te recommande "The pub at the pier" si tu veux manger un morceau.

On est allés là un peu par dépit, pour tout t'avouer. Nous devions déjeuner, c'était dimanche et ce jour là tout est fermé sur l'île (bon à savoir d'ailleurs si tu t'y rends, mieux vaut être prévoyant).

Nous avons donc atterri ici parce que c'était le seul restaurant ouvert à 30 min de voiture de notre point de départ et très franchement, nous avons été agréablement surpris.

Les plats sont très bons et soigneusement préparés, avec des produits frais, et leur sticky toffee pudding est carrément à tomber (pas de photo, on a tout mangé avant de songer à l'immortaliser).

The pub at the pier Uig, Portree, Isle of Skye, IV51 9XXUigScotland

 

 

Le port en lui-même n'a rien d'exceptionnel mais il est mignon. Ses petites maisons longeant la côte sont charmantes.

Chouette halte (à noter que "the pub at the pier" possède une terrasse donnant sur la mer où on peut passer un long moment à tenter d'aperçevoir des phoques batifolant dans l'eau).

 

 

Si tu continues à longer la côté pour passer de l'autre côté (à l'ouest de l'île, donc) tu vas à nouveau croiser de vastes plaines peuplées d'innombrables moutons, avec de jolis reliefs qui se dessinent, au loin.

 

 

Et tu vas arriver à Dunvegan, où se trouve le VRAI château des MacLeods.

Le vrai de vrai. Qui est pas mal intéressant à visiter en soi (attention, les photos y sont interdites) mais qui vaut surtout pour la possibilité d'escapade qu'il offre en bonus : un tour en bateau pour 6£ de plus, pour aller naviguer du côté de la colonie de phoques qu'abrite la baie où se trouve le château.

Le truc c'est qu'il faut compter 11£ pour visiter le château et les jardins (visites sympas mais dispensables) et qu'on ne peut pas accéder aux visites de la baie en bâteau sans ça. Donc on doit prendre le combo. Ceci dit ça permet de passer un beau moment sur place et d'avoir un point de vue assez complet sur le site.

 

Pour résumer, si tu veux voir les phoques par la mer, il faudra débourser 17£ par personne (accès château + Jardins + Excursion en bateau).

 

Embarquement imminent à bord d'une des barques de la compagnie "Mac Leod". Ready?

 

 

Au moment d'embarquer, nous avons eu de la chance, car alors que les embarcations accueillent jusqu'à ce qui nous a semblé être une dizaine de personnes, nous avons eu une barque pour deux (+ le marin qui gérait l'embarcation de main de maitre, bien entendu). Grand luxe.

 

 

L'homme à bord gère vraiment bien son bâteau. Il éteint les moteurs lorsqu'on approche des rochers où les phoques sont venus se reposer et on peut approcher vraiment, sans jamais avoir l'impression de les déranger.

 

 

Certains, d'ailleurs, viennent jouer à proximité de la barque dès notre arrivée... (Instant ultra mignon!)

 

 

Du côté des oiseaux marins, par contre, notre présence semble moins bien acceptée (si j'en crois le regard sombre de madame) :

 

 

Il y a des phoques un peu partout, des tout petits qui têtent (craquage absolu devant ce spectacle merveilleux), de plus grands qui batifolent dans l'eau ou font la sieste tranquillement posés sur les rochers.

 

 

Cette excursion restera longtemps gravée dans ma mémoire, c'était fabuleux -sans exagérer!

 

 

J'ai un peu craqué côté photos et pourtant, je me suis obligée à lâcher l'appareil pour vraiment profiter de la promenade (tout ça pour dire que ça vaut vraiment le coup).

 

 

Tu en verras sans doute ailleurs, des phoques, si tu as de la chance mais tu n'auras sans doute pas la possibilité de les voir évoluer de si près... Donc rien d'obligé mais c'est un conseil +++ que de se laisser tenter.

 

Les phoques et au loin, le château des Mac Leods

 

 

 

 

Bref, je vais devoir arrêter de polluer ce post avec des photos de phocidés. Je te laisse avec la sieste du bébé phoque (hiiiiiii).

 

 

Ah non j'ai menti, je reviens avec le phoque qui rit (si, si)(impossible de résister).

 

 

Le château en lui-même mérite (aussi) le détour. Sa visite est plutôt bien conçue et on y apprend pas mal de choses sur la vie du clan.

 

 

On peut en faire le tour si on le souhaite, histoire de varier les points de vue et de s'offrir une petite promenade.

 

 

 

On quitte l'endroit à regret mais pour t'aider....je te propose une super adresse à quelques pas de là, dont tu te souviendras! (en fin de billet)

 

Quand tu reprends la route, tu retrouves tes amis les moutons...

 

 

On a même croisé une bergerie superbe, posée au milieu de nulle part. Un endroit comme je les aime.

 

 

 

 

 

Très honnêtement, passer par l'île de Skye sans voir de Highland Cattle c'est un peu passer à côté de l'essentiel (non, j'exagère, mais j'ai eu un tel crush pour ces vaches à frange que je ne concevais pas de passer en Ecosse sans en avoir approché de près).

 

Sauf que, alors que je pensais que ça pullulait sur l'île (et en Ecosse en général), j'ai bien cru que j'allais finir mon tour du pays sans en avoir vu aucune, tant elles sont rares (en tout cas, sur le trajet que j'avais choisi de suivre).

 

 

Alors, mon conseil, c'est de prévoir de passer à un endroit où tu es sûr d'en trouver. Et c'est là que je me suis rendue, finalement. Je n'ai pas été déçue : 

 

Chez Romesdal, tu es certain de voir des Highland Cattle. Il s'agit d'un B&B associé à un petit élevage de cette race écossaise typique. Tu peux aller voir les animaux sans rien avoir à débourser. Ils sont magnifiques!

 

Toutes les infos sont à retrouver ici.

 

 

Situé sur la côte ouest, c'est une halte parfaite sur ton chemin car il est aussi sur la côte (enfin il faut faire un petit écart pour sortir de la route principale quand le B&B est indiqué et hop, après avoir avancé un peu dans les prés, on tombe sur les animaux). Joie!

 

 

J'aurais pu passer la journée à les regarder tellement je les trouve fascinantes, elles me font penser aux yaks de Mongolie, en plus gracieuses (cette étrange passion pour les bovidés me vient des vacances de mon enfance passées dans l'élevage laitier de ma tante, en Normandie)(au cas où tu trouves ça un peu chelou).

 

 

Bon, j'aurais pu mettre beaucoup plus de photos mais je crois que tu as compris... (Ne sont-elles pas effectivement merveilleuses?)

 

 

L'adresse du jour est celle de Jann's cake.

Complètement improbable : tu sors du château de Dunvegan et tu te mets en quête d'un endroit pour manger. Il faut savoir que le lundi, beaucoup d'endroits sont fermés (un peu comme le dimanche, tu vois le genre...) du coup, je n'aurais sans doute jamais franchi le pas de la porte de cet établissement (qui fait un peu restoroute cheap de l'extérieur) si je n'avais rien trouvé d'autre pour me sustanter ce jour là. 

Et je serais passée à côté de quelque chose, crois-moi!

 

Le meilleur Lemon cheesecake with blueberries du monde se trouve là-bas. Oui-oui, rien que ça. Mais pas que.

 

 

 

(Aussi beau que bon)

Tu trouves aussi sur place de bons plats (ici le curry de poulet choisi par l'homme -moins de 10£- il est très épicé, à l'indienne, et très très bon).

 

 

Tout sur place est bio et concocté avec des produits locaux. C'est vraiment très bon et les portions concernant les desserts sont juste ébourrifantes!

 

 

Ceci est donc un biscuit customisé de la plus fabuleuse façon : marshmallow, noix, fudge, éclats de chocolat et chocolat fondu. Wow!

 

quant à ces énormes bouchées m'ont envoyé du rêve tout le temps où je suis restée sur place (à baver devant les vitrines en ingurgitant mon énorme cheesecake).

 

Je te laisse avec ces quelques images et idées pour visiter Skye. Le mieux reste encore de flâner où bon te semble (et de tomber sur ce genre de maison abandonnée depuis longtemps, envahie par la végétation).

Cette île sublime m'a laissé un tas de beaux souvenirs...

 

 

La suite très vite, avec un retour vers la civilisation un peu brutal (le Lochness et le commerce juteux qui y est associé).

 

XX

Commenter cet article

Sarah 16/03/2016 17:48

J'ai adoré ton article et tes conseils et bonnes adresses .Qui me seront si précieuses pendant mon petit road trip avec ma sœur nous partons en Ecosse et sur l'ile de skye en avril ! Les images sont tellement splendides, j'ai trop hâte de voir ses paysages de mes propres yeux ^^

Le Blog De La Blonde 18/02/2017 22:49

Salut Sarah, alors alors es tu allée comme prévu en Ecosse et si oui quel effet t'a fait ce voyage? (je trouve que c'est une destination merveilleuse!)

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents