Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog De La Blonde

Le Blog De La Blonde

Je fais des trucs. Plein. Parfois j'en parle ici.


Road trip en Ecosse, étape 4 : L'île de Skye

Publié par Le Blog De La Blonde sur 11 Août 2015, 19:30pm

Catégories : #voyage

La voiture sert d'échelle (puisque je te dis qu'on se sent tout petit....)

La voiture sert d'échelle (puisque je te dis qu'on se sent tout petit....)

Ah, l'île de Skye... Comment la raconter?

Impossible, de prime abord et d'ailleurs je ne vais pas m'embarquer dans cette affaire mais je vais tout de même essayer de te dire pourquoi c'est un des meilleurs souvenirs de mon récent passage en Ecosse.

A mon avis, c'est une étape incontournable lors d'un tour dans le pays. Voilà pourquoi : 

 

En arrivant sur l'île, l'insularité fait son petit effet; on se sent immédiatement ailleurs, un peu coupé du reste du monde et ce n'est pas rien, déjà.

 

 

Ensuite, on s'émerveille des reliefs monumentaux qu'on rencontre quelques minutes à peine après avoir franchi le pont qui mène les touristes depuis Kyle of Lochalsh jusqu'à l'île.

Sur place, on arrive à Kyleakin, où se trouvent quelques restaurants corrects sans être fous. Aucune recommandation pour ma part, je te laisse choisir celui qui te plaira le plus (on ne garde pas un souvenir mémorable de notre expérience).

 

Au bout de la jetée, sur l'île de Skye (aussi appelée historiquement, île des brumes, inutile de t'expliquer pourquoi)(cf photo).

 

 

Kyleakin ne mérite sans doute pas qu'on s'y éternise mais un bref passage permet de profiter de son petit port charmant et de jouir de la vue imprenable sur le pont. Une courte halte y est bienvenue.

 

Le fameux pont qui permet d'arriver "par la route" sur l'île.

 

Sur l'île, le ciel menace toujours (et  magie de l'Ecosse, on trouve toujours ça aussi beau)(si,si).

 

Quand tu reprends la route, qui longe la côte en direction du nord, c'est le wahou permanent...

 

 

 

Tu arrives rapidement à Portree, ville peut-être la plus connue de l'île qui doit sa renommée à l'alignement de ses jolies maisons colorées sur le port.

 

 

Charmantes, il est vrai (mais je trouve que l'endroit manque de charme, mieux vaut ne pas trop t'y attarder, de bien plus belles découvertes t'attendent à quelques minutes de là seulement)(à noter que j'y ai goûté le plus mauvais café de ma vie -du vrai jus de chaussette, infect!).

 

 

Plus tard, tu commences à aperçevoir ceci. Tu te réjouis tout en te lamentant rapport aux nuages qui sont pris dans les sommets et gâchent un peu le spectacle.

 

 

Tu as devant toi le Old Man of Storr, fameux monolithe franchement impressionnant (qui se découvrira le temps de faire le tour du massif sur lequel il est installé)

 

 

 

Là, sur la route, certains ne s'y sont pas trompés et ont installé leur campement, histoire de profiter de la vue sur les côtes écossaises et du grand air. Il faut dire que les nuages sont en train de disparaitre et laissent apparaitre un soleil qui sera bientôt rayonnant.

Posey.

Faut dire, il y a de quoi s'émerveiller...

 

 

Ici comme partout, même dans les endroits les plus inattendus sur l'île, tu trouves des traces du passage des moutons...

 

 

et de belles maisons isolées (je te la refais? "On dirait qu'on plaquerait tout pour venir s'installer ici")

 

 

Je sais que je me répète sûrement mais l'Ecosse rappelle tout de même souvent les fjords norvégiens (hop, photo) :

 

 

Et partout, dans les endroits difficiles d'accès comme dans ceux très fréquentés, des moutons (qui, selon toute vraisemblance, ne souffrent pas de vertige, eux!)(mais si ils sont là, les petites taches blanches sur la falaise) :

 

 

En poursuivant vers le nord, sur la route côtière, tu vas tomber sur les magnifiques falaises de Kilt Rock (dont l'aspect rappelle les plis d'un kilt, nous ont expliqué les locaux)(en fait ce sont des orgues basaltiques mais on n'a rien osé leur dire, bien entendu; ils avaient l'air de bien kiffer la légende du kilt figé dans la roche).

 

 

Au premier plan de ce site somptueux (où une plateforme d'observation a été aménagée, bien pensée d'ailleurs), tu pourras admirer une immense cascade qui se jette directement dans la mer. Superbe (d'autant plus que les oiseaux marins jouent avec les eaux qui semblent jaillir de la roche).

 

 

A ce moment là, tu es déjà presqu'arrivé à la pointe Nord de l'île.

En continuant un peu, tu arriveras à la baie de Staffin, lieu très calme, parfaitement paisible même, où on a retrouvé récemment, des empreintes de dinosaures (qui ont bien entendues été authentifiées par des scientifiques) et font la renommée du site (elles sont sous l'eau, bon courage pour les trouver. Il se murmure que des guides savent les débusquer et y accompagnent les touristes en échange de quelques pounds)(on n'a pas insisté).

 

 

On nous a recommandé vivement d'assister au coucher de soleil sur la plage de la baie de Staffin, avec ses moutons qui paissent tranquillement sur la plage mais on a choisi une autre option. J'y viendrai dans le prochain billet...

 

 

Pour dormir, les hébergements n'étant pas nombreux, nous avons opté pour le Hallaig Guest House, que tu rejoins en traversant les grandes étendues verdoyantes peuplées de moutons en liberté. Chouette chemin.

 

 

 

Il faut être vigilant sur place car les moutons franchissent la route un peu quand bon leur semble. Sans aucune forme de logique (on en a vu se jeter sur la route en bondissant à l'approche du véhicule. Bref, il faut rouler au pas à proximité de ces petites bêtes).

 

 

En arrivant au Hallaig Guest House, tu découvres une charmante maison d'où nous avons pu assister à un sublime coucher de soleil (après avoir passé une bonne partie de la fin d'après-midi au Quiraing, un des sites les plus fantastiques d'Ecosse, j'en parlerai dans lebillet suivant).

 

Situé dans un petit hameau entouré de moutons (et où on a croisé bon nombre de chats), la maison est confortable et Betty nous accueille très chaleureusement.

Elle adore cuisiner et les petits sablés maison qu'elle nous offre à notre arrivée sont les meilleurs que j'ai mangé jusque là.

 

Pour contacter les propriétaires c'est par ici.

 

Le petit déjeuner est à la hauteur des attentes, concocté par Betty, c'était succulent!

(et mon premier home soda bread a été une révélation)(servi tiède, avec de la marmelade d'oranges maison, c'était merveilleux)

 

 

 

Le soir où nous avons dormi sur l'île de Skye, nous avons donc assisté au coucher du soleil depuis notre B&B, enfin juste devant. Les sommets du Quiraing nous ont permis d'assister à un spectacle somptueux. Moutons et fleurs sauvages d'abord, réchauffés par une chaude lumière orangée puis lorsque le soleil fut sur le point de disparaitre, un ciel incroyable nous a offert une mise en lumière remarquable.

 

 

 

C'est tout pour cette première partie concernant l'île de Skye, je reviens vite avec la suite... où il sera question d'un sublime château, d'une colonie de phoques, d'un restaurant sublime qui ne paie pourtant pas de mine et du charmant port d'Uig.

XX

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents