Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog De La Blonde

Le Blog De La Blonde

Je fais des trucs. Plein. Parfois j'en parle ici.


Et si on s'échappait...Au château de Courances

Publié par Le Blog De La Blonde sur 11 Octobre 2015, 11:32am

Catégories : #voyage

Le château de Courances, encore plus beau à l'automne

Le château de Courances, encore plus beau à l'automne

C'est à 20 minutes en voiture de chez moi, c'est un endroit complètement fabuleux à l'automne et il a le don, en un rien de temps, de te faire oublier tous tes petits tracas quotidiens en te donnant le sentiment d'être parti loin (de tout)(et de tous). Il s'agit ...du château de Courances.

 

 

Belle demeure devant laquelle on trouve un escalier double, rareté qu'on peut aussi observer au château de Fontainebleau mais qu'on ne visite qu'en suivant un groupe au cours d'une visite guidée car l'endroit est encore habité (les petits veinards qui jouissent d'un tel endroit acceptent gentiment d'ouvrir leurs portes le week-end).

 

 

 

A l'entrée, une balançoire à l'ancienne accueille les visiteurs, plus loin, une autre balançoire du même genre propose de s'enrouler dans un jupon de princesse juste le temps de la photo (inutile de chercher, je me suis promis d'y aller faire un tour mais le temps est passé plus vite que prévu et je suis partie en ayant oublié d'immortaliser l'endroit).

 

 

Dès le début de la visite, on est un peu sous le charme. Le long du parking, deux grands espaces de verdure longent l'allée plantée d'arbres centenaires.

Les véhicules garés devant le château assurent le spectacle aussi...

 

Sur notre droite, un immense champ où pâturent tranquillement des vaches placides. Sur notre gauche, un match de polo se joue en direct (le tout premier auquel j'assiste, c'est beau, il faut bien le reconnaitre).

Les vieux arbres qui bordent l'allée offerte au stationnement commencent à perdre leurs feuilles et ajoutent encore un peu au charme de l'endroit.

 

 

Le départ de la visite commence, très, très bien.

 

 

Par la suite, on n'est pas déçu : le parc est sublime en cette saison. A l'intérieur, on retrouve les magnifiques allées plantées, qui donnent une allure folle à l'endroit.

 

 

En se promenant dans les sous bois alentours, on découvre quelques petites surprises qui, à mon sens, font toute la différence :

 

 

Des glycines synthétiques (mais c'est à s'y méprendre, il faut toucher pour réaliser qu'elles sont fausses)(ceci dit, en octobre...) blanches, très lumineuses, jalonnent le parcours; astucieusement déposées dans le feuillage des persistants, elles créent des taches de lumière par lesquelles on se laisse happer et qui guident bientôt, malgré nous, nos pas.

 

 

On découvre alors d'autres petites surprises, qui raviront les petits car elles sont à leur hauteur, presqu'accessibles seulement pour eux (et pour les grands curieux).

 

 

Ici une grande amanite,

 

 

Là un nain de jardin facétieux qui offre aux plus fatigués un peu de repos (car c'est en fait un tabouret coquet):

 

 

 

Je t'ai réservé le meilleur pour la fin, c'est exprès pour lui que je m'étais déplacée au départ : le jardin japonais.

 

 

Sublime.

 

Que dire de plus?

 

Rien, les images devraient suffire et encore, elles ne rendent pas suffisamment hommage à l'endroit, à mon sens, car il se dégage de ce lieu une atmosphère étonnamment paisible.

 

 

Les couleurs flamboyantes sont celles qui nous attirent d'abord, puis ce sont les formes gracieuses qui sculptent certains massifs qui captent l'attention, puis les plans d'eau, les feuillages panachés... on n'en finit pas de découvrir de nouvelles sources de ravissement en parcourant l'endroit sous tous les angles.

 

 

Et le meilleur dans tout ça, c'est qu'un salon de thé ("la Foulerie") est installé juste devant ce jardin somptueux. Là bas on peut choisir de déguster sa commande (des pâtisseries et biscuits à tomber, des chocolats chauds veloutés à souhait, des thés qui rivalisent de délicatesse....) face au sous bois, à l'arrière, face au jardin (à l'avant) ou dans l'immense salle chaleureuse toute de bois meublée où de jolies baies vitrées permettent de profiter des paysages bucoliques tout en restant bien au chaud...

 

 

Bon, OK, l'endroit n'est pas facile d'accès quand on n'est pas motorisé (voir par ici pour les détails) mais très honnêtement, ça vaut le coup de louer un véhicule pour s'échapper de Paris le temps d'un saut à Courances selon moi.

 

 

On en revient revigoré!

 

 

 

 

Petit plus pour les familles : à l'entrée, en échange d'une pièce de deux euros, on peut louer tout ce qui nous plait dans une petite véranda qui accueille les enfants; sur place : tenues de chevaliers "home-made"; chevaux en bois et tissus à chevaucher le long des grandes allées, capes de princesses en tissu soyeux, baguettes de fées, rubans colorés à faire voler et même ...

 

petite charrette en bois à tirer dans laquelle on peut installer confortablement deux enfants et qui permet de profiter de l'intégralité de la visite sans finir le dos ruiné par ces chers bambins que la longue marche aura fatigués...

 

Honnêtement, je trouve le système plus-que-parfait. J'ai oublié de le préciser mais au moins deux portiques en bois attendent les enfants pendant la visite. Et leur permettent de se défouler un peu si besoin ;)

 

 

Bon week-end lecteur, je te laisse avec ma chanson du week-end, hop :

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents