Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog De La Blonde

Le Blog De La Blonde

Je fais des trucs. Plein. Parfois j'en parle ici.


Have you ever seen The Rain?

Publié par NotSoBlonde sur 17 Juillet 2010, 08:00am

Catégories : #Musique

red julia et eliott-1-5
 
Vous l'aurez sans doute relevé, le titre de ce billet est l'occasion de faire un clin d'oeil à un morceau de Creedance clearwater et ce genre d'occasion étant trop rare, je ne me suis pas privée.
 
Mais c'est surtout l'occasion pour moi de vous parler d'une découverte musicale qui m'a marquée :
 
Lors des rencontres musicales de Kiron où je me suis rendue pour assister au concert de Nick And The Mirrors, j'ai eu la bonne surprise de découvrir un duo qui m'a tout de suite séduite : The Rain. Derrière ce patronyme se cachent Julie Elliott (voix) et Martin Rain (guitare et voix).
Alors que l'atmosphère était franchement sollennelle dans la salle ce soir là, ils semblaient tous les deux  très à l'aise et complices. Multipliant les interventions en vue de détendre le public jusque là un peu éteint, ils ont rapidement réussi à s'attirer la sympathie de l'assemblée réunie autour d'eux, tant par leurs digressions amusantes que grâce à leurs morceaux épurés mais bourrés de charme.
The rain c'est donc Julie et Martin.
 
Julie, c'est un mélange d'Evelyne Bouix (jeune) et de Brigitte Bardot pour le sex appeal, la moue boudeuse et le côté "beauté intemporelle" :
 
  +   = red julia et eliott-1-15
 
Martin c'est un mix de Jim Morrison pour le style et de Louis Garrel pour le côté désinvolte et pince sans rire:
 
  +  = redjulia et eliott-1-11
 
 
Joli duo que celui-ci car en plus d'être franchement agréables à regarder, ces deux là ont des voix qui retiennent l'attention. Julia et son joli minois de poupée  laisse entendre une voix haut perchée qui serait entre celles de Kate Bush et Babet (mais en moins lisse, une voix qui accroche un peu, juste ce qu'il faut pour la rendre remarquable) tandis que lorsque Martin chante son timbre évoque celui du grand Iggy Pop période The Passenger.
 
Quelque temps après leur concert à l'espace Kiron, la moitié féminine de ce tout nouveau binôme folk  a accepté de répondre à quelques questions.
 
 
 
Sur la programmation des rencontres musicales de l'espace Kiron, c'est "Julie Eliott" qui était annoncée. Sur myspace on retrouve votre duo sur la page de "The rain". Vous évoluez sous deux patronymes différents?
 
Julie Elliott est mon pseudo. Il s'agit de mon projet perso, avec mes compos, dont "Golden Rose", qu'on a repris avec Martin lors du concert dans notre set. On avait chacun nos projets solos avant de jouer ensemble, et j'avoue qu'on a tout de suite apprécié lors de la scène ouverte chez Earle Homes, les morceaux que proposait l'autre. Martin prenait ses influences principales de Lou Reed  et du Velvet underground, tandis que moi je prenais les miennes du génie folk "Elliott Smith" d'où Julie Elliott...
 En fait, comme on appréciait respectivement nos univers, Nick and the Mirrors m'avait proposé un peu plus tôt de partager une scène avec eux, avant que je ne rencontre Martin. Le hasard fait bien les choses et, souhaitant défendre notre duo folk, The Rain, on a chacun mis entre parenthèses nos projets persos. Nous avons partagé 3 scènes avec eux.Charlène, qui travaille à la programmation pour l'Espace Kiron avait pris contact avec moi, via mon myspace, en janvier dernier et m'avait proposé cette date (25.06.2010 NDR). Nous avons finalement partagé trois plateaux avec eux : Un au Klub en mars, on les avait invités. Un aux disquaires en avril où ils nous ont invités, et Kiron.
 
Et le nom du groupe, "The Rain", d'où vient il?
 
C'est une idée de Martin. Lorsqu'on a décidé de trouver un nom pour notre groupe, il m'a proposé celui ci instinctivement. Il est fasciné par la pluie, et moi, par les arcs en ciel (= RAINbows NDR). Au fond les deux se rejoignent. 
 
 
Le couple que vous formez à la scène est très glamour. En même temps, on ne peut s'empêcher de vous trouver une ressemblance... Etes vous parents? Ou peut être un couple aussi hors scène?
 
Non, on est juste deux personnes qui ont eu une affinité musicale, une envie mutuelle de composer des chansons ensemble. Pour la ressemblance physique, si elle existe, elle relève du hasard des rencontres de la vie.
red julia et eliott-1-15       red julia et eliott-1-6 
 
Pour définir votre musique on est tenté de parler de folk. Vous avez l"impression qu'on est dans le vrai?
 
Oui, on s'inspire de la musique country aussi, on aime Nancy Sinatra, Johnny Cash, Skeeter Davis...entre autres.
 
Comment est né "The Rain"?
 
Nous avions chacun notre propre projet musical. Martin composait des chansons aux influences du Velvet underground, il continue toujours d'ailleurs, et moi je composais des morceaux pop folk. Nous nous sommes rencontrés au mecano, lors d'une scène ouverte organisée par Earles Holmes. C'était le même soir que le concert de Pete Doherty, à la Flèche d'Or. 
 
Dans votre duo, qui compose ?   
 
On compose chacun de notre coté, puis on teste les mélodies à deux, on les arrange et on les valide si elles nous plaisent.
 
On trouve pas mal de reprises dans votre répertoire, comment décidez vous des titres que vous choisissez d'interpréter?
 
Pour les reprises, on se fait des propositions sur des morceaux qui comptent pour nous, avec l'histoire qui va avec. On a fait beaucoup de reprises du Velvet : femme fatale, after hours, candy says, et une des kinks aussi, sunny afternoon...On essaie de les réadapter, à deux voix.
 
red julia et eliott-1-5  red julia et eliott-1-22
 
On a envie de vous comparer à Angus et Julia Stone, bien que votre style musical soit assez éloigné du leur, parce que comme eux vous êtes jeunes, beaux, que votre musique est simple et touchante et qu'on ressent une complicité tangible entre vous. Qu'en pensez vous?
 
Merci, c'est assez cool comme comparaison. On n'aurait pas cette prétention. On aime le coté duo, l'échange dans les textes, les voix qui se mélangent et qui, du même coup, prennent plus d'ampleur. Pour le coté glamour, c'est sans doute dû au fait qu'on est un duo mixte. Ce qui compte pour nous, c'est avant tout d'écrire des textes avec des histoires qui transpirent d'émotions et de vécus, douloureux ou pas. Du moins on essaie...
Vous semblez prendre beaucoup de plaisir à vous retrouver sur scène. C'est un moment privilégié pour vous? Comment l'appréhendez vous?
On ne sait pas vraiment. Je crois que les scènes sont avant tout un échange, l'occasion de faire partager notre univers aux gens qui veulent bien prendre le temps de s'y intéresser. C'est un moment privilégié. Le tout ce n'est pas d'avoir un public nombreux, mais surtout un public averti, ouvert, qui voyage avec nous.
C'est ça qui est génial, quand on sent qu'il y eu un truc qui est passé, des sourires, des regards...
 
 
Au fond, elle est comme nous Julie, ce sont des instants magiques qu'elle cherche dans la musique.
Avec The Rain, on est servi : comme une petite pluie fine un soir d'été quand le sol a trop chauffé, la musique de The Rain vous étreint de sa douceur enveloppante, apaisante et rafraichissante. On sent que Julie et Martin se sont nourris de toutes les influences qu'ils revendiquent pour se bâtir un univers musical personnel original qui sonne comme un hommage sans une once de nostalgie. Plutôt révérencieux et créatif. Prometteur en somme.
 
Retrouvez  The Rain sur leur page myspace ICI. (parcourez les photos, elles méritent qu'on y prête attention). Et sur un de leurs prochains concerts.

 

 

red julia et eliott-1-10  red julia et eliott-1-9

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents