Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog De La Blonde

Le Blog De La Blonde

Je fais des trucs. Plein. Parfois j'en parle ici.


Beauregard 2014, j'arrive! (Programmation terrible en vue, viens aussi tu ne seras pas déçu(e))

Publié par LeBlogDeLaBlonde sur 18 Mars 2014, 21:30pm

Catégories : #Musique

article.jpg

 

Oyez, oyez, braves gens :  L'heure est grave. Le printemps nous a donné un petit avant-goût de ce qui nous attend cette année en pointant son nez un peu en avance et du coup j'ai décidé que l'été serait chaud et qu'on allait en profiter pour se faire dorer la pilule dans les jolis festivals, histoire de voir du pays et de profiter des belles programmations qu'on nous a concocté.

Et là, alors que je n'ai pas encore mis le nez dans les dossiers de presse qu'on m'a fait parvenir, je tombe sur l'affiche de Beauregard.

L'an dernier, c'était un peu mon année de baptême là-bas : Première fois que je me rendais sur le site.

 

beauregard_1.jpg


L'endroit est bucolique à souhait : imagine un grand château au milieu des champs, situé à quelques minutes en voiture des côtes normandes (week-end combinant mer et campagne, qui dit mieux?) et deux scènes pour assurer l'ambiance musicale.

Deux scènes sur lesquelles les artistes se produisent en alternance, histoire de permettre au public de ne rien manquer de tout ce qui est proposé là-bas.

L'ambiance est joviale et détendue (la Normandie, que veux-tu? On est comme ça, nous!) et l'an dernier, la météo avait de quoi faire ravaler aux langues de vipères leur venin : Et non, la Normandie ce n'est pas que du méchant crachin (ET NON!) : L'édition 2013 s'est déroulée non stop sous le soleil, bronzage doré à la clé après trois jours de festival, on ne pouvait rêver meilleures conditions.

Aussi cette année, avant même de connaitre l'intégralité de la programmation, je savais déjà que j'allais rempiler.

Pour le matin-bord-de-mer, pour les après-midis-soirées musicales à tomber, pour les petits-déjeuners pris sous le soleil normand... Pour tous ces petits détails qui te permettent d'attaquer l'été d'un bon pied.

Et puis là, tout à l'heure, j'ai vu sortir la programmation 2014.

J'attendais ça d'un oeil curieux, comme n'importe quel clampin, distraitement, en sachant très bien que les dés étaient de toute façon déjà jetés, cette année encore, j'en serai.

Et voilà que tombent les premiers noms et que débute la suffocation :

DAMON ALBARN (mais OUI)(Figure toi que j'ai fait des pieds et des mains pour réussir à trouver deux places pour son concert parisien et que là j'apprends qu'il sera à Beauregard mais OUI mais OUI mais OUIIIIIIII, c'est presque trop beau pour être vrai je te dis).

 

 

 

 

 

Damon et moi c'est une longue histoire : c'est lui qui était sur scène pour le premier concert auquel j'ai assisté "comme une grande"; à l'époque c'était avec Blur, mais cette expérience a complètement bouleversé ma vie.

Et depuis je suis son parcours fidèlement, un peu subjuguée par son talent et sa soif de nouveauté.

Défricheur de génie, orfèvre musical, j'admire en silence l'artiste. Et là, voilà, je vais pouvoir aller l'applaudir à nouveau et cette perspective suffit presque à me faire oublier que d'ici à juillet il y a encore 4 longs mois à traverser.

Merci John.

Vraiment.

Tu n'imagines pas combien tu me fais plaisir sur ce coup là.


"John qui? Mais enfin de qui tu parles La Blonde?"

Ah oui, je ne t'ai pas dit : Derrière le festival Beauregard se cache un personnage mystérieux, le fameux John Beauregard.

Propriétaire du château? Programmateur du festival? Fantôme idéal pour projeter tous ses fantasmes? John est "l'homme de Beauregard", celui par qui tout arrive.

Alors voilà. Que tu existes ou pas : Merci John.

Tu es grand.


Bon, trève de de divagation.

Revenons à l'essentiel : Cette (pu**in) de programmation :

Des têtes d'affiche mythiques seront là (coucou les Pixies, Blondie et Portishead).

L'occasion de profiter du fabuleux "Where is my mind" dans sa version originale après que tu aies pu l'entendre saccagé de la plus sale des façons lors de la fête de la musique quelques jours plus tôt. Elle est pas belle la vie?


 

 



De mon côté je t'assure que si Portishead envisage de ne pas jouer "Glory Box" je m'occupe personnellement de son cas.


 

 



Tu trouveras aussi des groupes qui ont fait leurs preuves sur scène avec les Shaka Ponk qu'on peut espérer plus remontés que jamais (comme à l'accoutumée, en fait), l'inévitable phénomène Stromae, IAM (salut mon adolescence, ça va?), les électriques Foster The People, John Butler Trio.... Non mais MIAM, hein!


 

 



Il y aura de la douceur aussi, au menu, histoire de varier un peu les plaisirs.

Et là je dis oui à Vanessa Paradis qui, sur son dernier album, nous a offert la plus belle chanson de la fin d'année 2013 (texte signé Benjamin Biolay) : "La chanson des vieux cons"...


 

 



Mais je dis oui aussi à Angus et Julia Stone, London Grammar, Midlake, Agnès Obel et aux ballades de Yodelice (qui saura aussi enflammer le public sur ses titres aux sonorités plus rock)


 

 



Côté petits nouveaux, on pourra assister aux concerts de Fauve, Samba de la Muerte (dont on me parle de partout sans que j'ai encore réussi à les voir une seule fois sur scène, hop, hop, hop me voilà exaucée, vraiment John, tu lis dans mes pensées!), Cats on Trees...


 

 


Les fans d'electro ne seront pas en reste puisque Gesaffelstein, Disclosure et Kavinsky seront aussi de la partie (party?). Oui-OUi-OUi.


Comme chaque fois, la programmation mêle de façon heureuse les générations et brasse les genres, en nous proposant une sélection qui a tout pour plaire au plus grand nombre.

IR-RE-SIS-TI-BLE!

Voilà voilà, maintenant que tu sais tout je n'ai plus qu'une chose à te dire : Rendez-vous du 3 au 6 juillet prochain, du côté d'Hérouvillle Saint-Clair.

Prends ta crème solaire surtout chaton et n'oublie pas ton short! (Vivement l'été, bon sang!)


 

 



Pour un retour complet sur la programmation c'est par là que ça va se passer :

 

 

 


Ou bien entendu sur le site officiel ici (où tu trouveras même une billetterie).



Si jamais tu ne te sens pas de bouger loin de Paris, dis toi que c'est à moins de 2 heures de train de Saint-Lazare. Ce serait dommage de se priver pour deux heures de trajet, pas vrai?

 

 

 

Et pour jeter un oeil sur mes publications concernant le festival Beauregard l'an dernier (photos des artistes, du public, billet quotidien), c'est par là.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents