Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog De La Blonde

Le Blog De La Blonde

Je fais des trucs. Plein. Parfois j'en parle ici.


"Blonde" de Coeur de Pirate : la chronique

Publié par NotSoBlonde sur 15 Décembre 2011, 15:00pm

Catégories : #Musique

coeur_de_pirate_blonde.jpg

Le problème quand tu es une blogueuse et pas un blogueur, entre autres, c'est que tu peux vite être suspectée de faire du favoritisme envers les représentants du genre masculin qui officient dans la musique sous prétexte que tu es une femme justement. Ce qui tu noteras bien a rarement lieu dans l'autre sens par ailleurs. L'image de la groupie-midinette a la peau dure, semble t'il. Autant s'en amuser du coup. 

Mais voilà, parfois ça énerve.

Parce que vois-tu, il y a tout un tas d'artistes féminines dont j'admire le travail et que j'ai suivi avec autant d'assiduité que des groupes de garçons. Mais passons.

Enfin non d'ailleurs ne passons pas.

J'en citerai trois au passage, Lise, Madjo et Owlle.

Parce que l'occasion est trop belle d'annoncer ici ce que j'ai relayé hier avec un enthousiasme non dissimulé : la grande lauréate du concours des Inrocks Lab 2011 est justement Owlle. C'est amusant parce que je repensais dernièrement à l'interview que nous avons réalisée d'elle avec Swann il y a un an maintenant alors que son projet venait de naître et elle nous avouait en nous présentant son passeport vide qu'elle espérait vraiment que sa musique lui permettrait de le remplir. Que de chemin parcouru depuis! Et l'aventure ne fait que commencer, vu tout ce qui arrive. Bonheur.

Bon mais enfin revenons en à nos moutons. Coeur de Pirate. J'ai déjà évoqué son nouvel album, Blonde, ici, souviens toi, l'occasion était trop belle de faire un clin d'oeil au blog de Betty et de m'amuser du titre de ce nouvel opus. J'avais promis d'y revenir. On y est.

Voilà une artiste pour laquelle, lorsque je confiais jusque là mon très faible intérêt, je devais faire face à une moue indignée assortie d'une réflexion du genre "ah ouais mais c'est normal aussi, t'es une meuf". 

Pardon, mais je ne vois pas le rapport.

(suite de la conversation sous forme d'un dialogue façon "inside the conversation")

"Bah si attends, c'est évident. Elle est jeune, elle est jolie, elle chante bien : t'es jalouse, tu peux pas la blairer. Chuis sûr que t'aimes pas Izia non plus"

"Non mais n'importe quoi, arrête là tu me fais quoi, ça n'a rien à voir. Bon le fait est que je n'aime pas Izia (voir raisons là) mais ça n'a rien à voir avec une quelconque forme de jalousie, arrête"

(j'attire ton attention sur la finesse de l'analyse psychologique féminine de certains de mes interlocuteurs : c'est une autre fille →tu ne l'aimes pas→c'est forcément parce que t'en es jalouse et basta. Désolation).

Les raisons pour lesquelles je n'étais pas fan de ce que faisait Coeur de Pirate jusque là étaient simples : je ne comprenais pas toujours ce qu'elle chantait.

Et pour une artiste francophone je ne te cache pas que je trouvais ça dommage.

Et puis j'avais tendance à trouver que c'était toujours un peu pareil et moi j'avoue, souvent, sur un album, la monotonie m'ennuie. Bon bien sûr il y avait bien ce duo avec Juju qui avait retenu mon attention et le clip qui m'avait bien plu mais voilà. J'étais loin de partager l'émoi général. Et je ne voyais pas DU TOUT en quoi cela pouvait être mal.

Et j'ai reçu son nouvel album. Sur le moment j'ai trouvé vraiment intéressant qu'il y ait un livret. Enfin un livret... Un livre, n'ayons pas peur des mots.

Il faut dire que j'ai eu la chance de recevoir la version haut de gamme (une édition collector je crois) et que c'est de toute beauté; d'ailleurs hop j'en profite pour te glisser ici des photos:

coeur-de-pirate-copie-1.jpg

Je me réjouissais à l'idée de pouvoir comprendre les textes sans avoir à fournir d'effort surhumain puisqu'il s'agissait seulement de parcourir les pages de ce bel objet.

coeur-de-pirate-4-copie-1.jpg

Puis je l'ai écouté.

Première excellente surprise : sur la plupart des titres, je comprends l'intégralité du texte du premier coup. Bon, je ne vais pas te mentir, il y a quand même quelques passages qui restent difficiles d'accès ("les amours dévouées", "ava", "adieu") mais rien de comparable à l'impression sur laquelle m'avait laissé le premier album.

 

Ensuite les arrangements des morceaux sont diversifiés, il y a du relief sur cet album là. J'avoue que l'intro avec le choeur d'enfants m'a laissée perplexe et aurait pu me couper l'envie d'aller plus loin. Mais j'ai tenu bon et j'ai laissé l'album tourner. J'ai aimé le tempo rétro chaloupant d'"Ava", les sonorités country légères de "loin d'ici", les guitares souvent très présentes (comme sur Verseau par exemple). C'était agréablement surprenant.

 

Bien entendu, je suis convaincue que je ne suis pas la seule mais il y a ensuite un passage sur "Adieu" (petite pépite pop diablement efficace qui a d'ailleurs cartonné en premier single) qui m'a interpelée. Tu vois sans doute de quoi je parle mais je ne résiste pas à l'envie de le glisser ici :

"Tu fais l'amour en deux poussées,

Blâmant le manque, la tournée

Et pendant que tu t'articules

Moi je soupire et toi" (et là on est d'accord, à la première écoute, chacun retient son souffle n'osant que trop bien imaginer la suite logique du texte)

"Tu me menaces de partir"

(Ouf. Ou pas. C'aurait été drôle...L'effet est il souhaité? Aucune idée mais en tout cas, à chaque écoute, j'y repense désormais. Pardon. C'est ridicule. Mais je me devais de te le confier, hein, tu sais bien, ici on se dit tout...)

Donc le deuxième morceau me plait beaucoup, même en dehors du fait qu'il me conduit à sourire bêtement à chaque fois qu'arrive la fin du second couplet.

Après avoir écouté plusieurs fois cet album je suis en mesure de te l'affirmer : je suis plutôt séduite. Et pourtant je partais avec un méchant a priori.

J'aime la fragilité qui en émane, les textes souvent mélancoliques qui, si on peut leur reprocher d'être toujours dans le même registre (pour résumer même si c'est un peu réducteur : la chanson de rupture. Genre que j'affectionne particulièrement ceci dit mais attention à la monotonie) n'en sont pas moins touchants et joliment écrits, j'aime la voix sucrée qui est la sienne et qui, c'est vrai, pourrait au bout des 14 titres de l'album finir par lasser si ce n'est que...le dernier titre de l'album justement est une petite perle qui mérite qu'on laisse toute la tracklist défiler.

Oui il se mérite.

Hors de question de sauter direct dessus à la première écoute sans quoi tu te priverais d'un petit plaisir particulier : celui de tomber, alors que la lassitude commencer à te gagner, sur ce qui est peut être le meilleur morceau de "Blonde".

coeur-de-pirate-3-copie-1.jpg

 

"Prince Arthur" c'est le titre de cette chanson qui m'a fait craquer.

Niveau arrangements rien de transcendant : place au dépouillement, couple piano/voix.

Côté voix pas d'effet particulier non plus.

Comment expliquer l'effet qu'a eu sur moi ce titre là? A vrai dire aucune idée. Je crois qu'il s'agit comme souvent d'une étrange alchimie qui fait que parfois le texte, la musique et ma voix semblent s'accorder d'une façon si évidente qu'il est impossible de l'expliquer. Reste à se contenter d'écouter, de savourer et d'écouter à nouveau. En attendant d'éprouver une certaine lassitude qui chez moi, au bout de la 50ième écoute au moins, n'est toujours pas arrivée.

Bien entendu je termine en te livrant ici mon morceau chéri :

Et l'intégralité de son texte aussi, que je n'ai pas su trouver sur le net et que j'ai donc consciencieusement recopié :

Je parle d'histoires qui commencent

là où certaines laisseront leur sang

Là où les jeunes deviennent trop grands

Et les paroles figent le temps

Elle sortait d'une guerre familiale

Réduite à ne plus avoir mal

Assise sur La Main tard le soir

Elle vit enfin son prince en noir

Il n'avait qu'à lancer un regard

Pour qu'il ne soit trop tard et elle n'attendait rien

Couvert de cuir, les yeux levés au ciel

Il s'approcha d'elle et lui tendit la main

Cette fausse promesse d'être là jusqu'à la fin

Ils devinrent l'envie des enviables

Comme Serge et Jane en moins banal

A faire l'amour en s'engueulant

En pleurant de rire et pourtant

Les mois passèrent elle s'enfonçait

Alors que lui disparaissait

Les yeux dans l'eau, les dents serrées

Loin de la vie qu'elle a laissée

Pour lui elle aurait affronté le vide

Qui la rongeait depuis

Qu'elle laissait ses secrets

Au coeur d'un homme rongé par tous ses vices

Qu'il aurait à jamais et elle le savait bien

Que cette promesse aurait un jour une fin

 

C'est sur ce si joli texte que je te quitte en ne manquant pas de te recommander chaleureusement l'écoute de cet album franchement intéressant. Je suis pour ma part fermement décidée à aller bientôt l'écouter sur scène. Ca tombe bien elle sera le 19 mars 2012 au Casino de Paris et c'est une salle dont l'élégance me semble aller à ravir à cet album qui ne manque pas de classe...

 

coeur-de-pirate-2-copie-1.jpg

A retrouver ici sur le hiboo la chronique d'Ava sur cet album.

 

Commenter cet article

Blabla ic 23/02/2015 20:24

Ma musique préférée n'est pas Prince arthur même si je l'adore mais plutôt place de la république qui me fait pleurer à chaque fois. Puis la petite mort car celle la est vraiment belle et triste. Je suis désolée pour les fautes je n'est que 15 ans ^^'

Maeva 23/07/2012 12:48


Moi aussi j'adore "prince Arthur", Malheuresement seul les chansons qui ont plus de "rythme" passe à la télé, donc impossible de faire connaitre cette jolie chanson!


Superbe article ! ( http://x--Coeur-de-pirate.skyblog.com ) voici mon blog pour me répondre.

NotSoBlonde 13/09/2012 21:49



Oui j'adore ce titre. Dommage effectivement qu'il ne soit pas plus connu.



cactus 08/01/2012 14:02


J'adore cet album aussi!


"Prince Artur" est également ma chanson préféré, sans savoir non plus comment l'expliquer.

NotSoBlonde 04/02/2012 16:38



Ah ça me fait plaisir ça..moi aussi je suis incapable de l'expliquer. Je l'aime juste très fort.



Bonze 21/12/2011 09:58


Pourquoi s'embêter à chercher à comprendre les paroles de coeur de pirate.
Son strict intérêt à mes yeux est justement la frivolité absolu de la musique et le non-sens de ses textes. Car même en ayant le texte sous les yeux, on (je) est incapable de comprendre le texte
construit sur des tournures de phrases dénuées totalement de sens.
Mais ce n'est pas grave, car la fille a l'air sincère. Et les musiques légères sont autant de bonbons acidulées qui me ramènent aux dimanches chez ma grande tante et à sa bonbonière du salon.

NotSoBlonde 04/02/2012 16:50



Arf. Ouch. Dur. Mais c'est ton avis, tu as raison de le défendre :)



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents