Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog De La Blonde

Le Blog De La Blonde

Je fais des trucs. Plein. Parfois j'en parle ici.


Ce Jour Là De Willy Ronis

Publié par NotSoBlonde sur 27 Septembre 2011, 18:59pm

Catégories : #Lecture(s)

ce-jour-la.jpg

"Ce jour là" ou comment un photographe choisit de se raconter à travers une sélection d'une quinzaine de clichés.

"J'ai la mémoire de toutes mes photos, elles font le tissu de ma vie et parfois, bien sûr, elles se font des signes par delà les années. Elles se répondent, elles conversent, elles tissent des secrets" Willy Ronis.

Ce jour là c'est en fait l'histoire de chacune des images choisies par leur auteur : son contexte, les anecdotes qui s'y rapportent et parfois aussi la raison de l'attachement particulier de Ronis au cliché.

Ce livre ci m'a paru intéressant à double titre : D'abord pour le portrait du photographe qui se dessine au fil des clichés présentés et ensuite pour la confrontation entre le réel et l'interprétation que l'on s'en fait.

Devant une photo dont on sent qu'elle nous touche il est bon de laisser son imaginaire vagabonder, de laisser se monter notre propre petit théâtre intérieur où se joue une scène dont on imagine qu'elle est à l'origine du cliché; de fantasmer un peu le contexte, l'ambiance dans laquelle il a été pris.

En parcourant ce livre on peut ainsi lui donner une dimension ludique : en prenant les photos une par une, en se laissant porter par l'image et en ne prenant connaissance de la réalité de son contexte qu'une fois que l'on s'en est fait sa propre idée. 

"Le petit parisien" (cliché qui orne la première de couverture du livre version Poche) est par exemple une photo que j'imaginais "prise sur le vif" alors qu'il n'en est rien...L'explication est à découvrir dans le recueil.

 

Voilà en cette toute fin de période de vacances estivales (pour les plus tardifs), je te conseille donc de parcourir "Ce jour là". J'ai passé un très bon moment entre ses pages...

 

Pour finir en musique, un peu d'Anaïs parce que oui, les photos, ça laisse l'imaginaire vagabonder...

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents