Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog De La Blonde

Le Blog De La Blonde

Je fais des trucs. Plein. Parfois j'en parle ici.


Claire Denamur et Mustang à la Maroquinerie pour la tournée du chantier des Francofolies #Photos

Publié par NotSoBlonde sur 9 Octobre 2012, 10:30am

Catégories : #Musique

mustang-12.jpg

 

Vendredi dernier c'était la fin de semaine et ça vois-tu, déjà, c'était bien. La journée (de travail) avait été beaucoup trop longue et beaucoup trop pénible pour que je renonce au projet d'aller à Paris, le soir venu, me changer un peu les idées.

 

Si bien qu'à peine ma journée de (dur) labeur achevée, j'ai sauté dans ma BlondeMobile direction la capitale.

La Maroquinerie plus précisément.

Une de mes salles préférées.

Reconnais que ça partait plutôt bien.


Sauf que.

Sauf que, ne me demande pas ce qui s'est passé ce soir là, toujours est-il qu'il m'a fallu plus de 2h pour rejoindre Paris. L'accès au périph' était bloqué, ensuite bien entendu le périph' était bloqué, et puis la sortie du périph' était bloquée aussi. (Attends, ne pars pas, reste, je te parle musique après)(j'en ai  fini avec ma tirade "autorouteFM", promis).

Moi, pour être honnête j'étais vénère, vénère, vénère.

Enfin au début pas trop : J'avais pris l'album de Lescop que j'écoutais à fond dans l'habitacle en chantant très fort et de façon très approximative les paroles.

Puis bien sûr au bout de 3 tours d'albums, j'ai commencé à trouver le temps long malgré tout.

Et je sentais bien que j'allais rater le début du concert.

Et peut être même la fin au rythme où allaient les choses.

Et puis je n'avais rien à manger avec moi aussi. Ce qui ajoutait VRAIMENT à ma détresse de l'instant.

Mais enfin tout a fini par s'arranger (non pas que j'ai trouvé un sac de michoko oublié là lors de ma dernière virée shopping (note pour plus tard : penser à laisser un sac de michoko trainer dans la voiture lors de mon prochain passage au SuperU)) mais j'ai fini, tant bien que mal, par arriver à destination.

Là j'arrive énervée-crevée-dépitée et j'apprends que c'est la fin du set de Nevchehirlian et voilà, je ne découvrirais donc pas cet artiste là ce soir.

D'autant que je croise la route de quelques uns qui me font rêver en me racontant les concerts mythiques auxquels ils ont assisté. Je bois leurs paroles et je n'arrive pas à décrocher. Ivresse envieuse.

 

 

Je rentre donc dans la salle pour écouter Claire Denamur dont j'ai déjà croisé la route à plusieurs reprises, notamment lors de l'enregistrement de cette émission là, où j'avais été sidérée par sa beauté un peu froide façon héroïne hollywoodienne. Je me permets de te glisser ici le duo qu'elle interprétait alors pour Taratata puisqu'elle était en compagnie de Mustang et que c'est justement le groupe qui lui a succédé vendredi dernier sur la scène de La Maroquinerie.

 

Alors, que penses-tu de ce duo rockabilly à souhait. Ne sont ils pas parfaits sur ce titre du grand Elvis, dis?

Si.


Bon mais enfin voilà ce set a été l'occasion pour moi à nouveau de m'émerveiller de la classe incroyable de Claire Denamur, d'apprécier son répertoire qui m'a ménagé une vraie surprise à l'écoute de sa reprise de "Cold War Kid" (Hang me up to dry), qui change clairement de son registre habituel et permet de la découvrir sous un autre angle sur scène, franchement digne d'intérêt lui aussi...

 

 


Voici quelques photos du concert de vendredi dernier :
A noter que pendant le concert de Claire  Denamur, il y avait de nombreux spectateurs très émouvants, complètement captivés par sa prestation. La faible luminosité fait que je n'en ai pas capturé beaucoup avec mon appareil mais les 3 que j'aie pu prendre me semblent refléter correctement le reste de l'assemblée.

Ensuite vint le tour de Mustang. Après Rover, c'est mon deuxième groupe porteur d'un nom de grosses cylindrées que j'aime le plus au monde.

J'aime leur look rétro parfaitement maitrisé, leur attitude sur scène et leurs chansons qui collent parfaitement avec le reste. Bon j'avoue quand même qu'ayant été plutôt débordée (je te l'ai dit ici déjà, que depuis septembren je croule?), je n'ai même pas écouté leur EP de reprises sorti le 1er octobre dernier. Pour tout te dire, je n'avais même pas vu passer l'info concernant cet EP tout frais (mais enfin, qui aura suffisamment pitié pour me lancer une bouée?).

Et puis ce soir là le groupe a décidé de jouer un de ces morceaux, interprété dans sa version originale par Brassens : "je me suis fait tout petit".
C'était formidable et du coup j'ai pris le temps d'aller prêter une oreille attentive au 6 titres dont il est extrait. C'est bon, je te conseille de passer y faire un tour. Les versions disponibles ne sont pas franchement transformées mais il y a la patte "Mustang" qui leur donne un nouveau cachet et ça mérite le détour!
 J'adore notamment "j'aime regarder les filles " (cover du titre de Patrick Coutin) et "chez les yéyés" de Gainsbourg. Je t'avoue que je ne suis pas complètement séduite par "la nuit je mens" de Bashung mais ça tient sans doute plus au fait que je considère que ce morceau là est un intouchable qu'à leur reprise en elle-même.
(Bon sinon j'ai découvert qu'ils ont repris Boulbi de Booba et ça réussirait presque à me réconcilier avec cet artiste avec lequel je suis, a priori,  pourtant fâchée à vie)(Performance)
A noter que ce soir là il y avait un couple d'amoureux fantastiques parmi le public, qu'ils "jouaient" les morceaux en tête à tête, dansant le rock en duo, reprenant les paroles et mimant les instants d'émotion, front contre front.
Ils étaient TELLEMENT adorables.
Soupir (d'envie)
(décidément)
(Oh mon dieu, un péché capital! Sacrebleu! je vais VRAIMENT cramer en enfer)

(cette dernière remarque fait référence à ce billet-ci, juste au cas où tu l'aurais loupé)

Voilà voilà pour ce concert de la tournée du chantier des Francofolies qui a permis de vérifier une fois encore combien le choix de l'équipe des Francos est sûr lorsqu'il s'agit de sélectionner et d'encadrer des groupes pour la scène.

C'était une bien belle soirée...

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents