Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog De La Blonde

Le Blog De La Blonde

Je fais des trucs. Plein. Parfois j'en parle ici.


#Découverte The Goaties en concert au Silo #Photos

Publié par NotSoBlonde sur 1 Février 2013, 09:00am

Catégories : #Musique

bowlow-corto-27.jpg

 

En première partie du concert de Bow Low au Silo, j'ai découvert The Goaties. Petite claque.

Il faut dire aussi qu'il s'agissait de la soirée "le père Noël est un rockeur" organisée par l'antenne locale du Secours Populaire et qu'en échange d'un jouet offert pour les enfants défavorisés, la place de concert était offerte. Et du coup, la déco avait été revisitée pour l'occasion avec force guirlandes lumineuses, boules de lumière et branchages colorés et il faut bien admettre que le contraste créé entre le groupe et ce décor était particulièrement savoureux.

Oui parce que The Goaties c'est le groupe qui débarque sur scène un peu débraillé, à première vue, mais avec un look très soigneusement pensé, à bien y regarder.

Au départ, tu ne sais pas trop à quoi t'attendre. Et puis le trio commence à jouer et là tu es juste soufflé. En tout cas moi, c'est l'effet que ça m'a fait.

bowlow-corto-20.jpg

Complètement  dans sa performance du début à la fin du set, le trio épate. A tendance punk, clairement, l'attitude et le son évoquent d'autres groupes, au succès confirmé depuis longtemps mais celui-ci force le respect : à aucun moment on a l'impression que The Goaties est dans l'imitation mais plutôt que ce qui est défendu sur scène correspond exactement à l'identité du groupe.

bowlow-corto-19.jpg

Une vraie belle surprise ce soir là : les bad boys portent manteau de fourrure léopard sur peau nue, bermuda et chaussettes hautes évoquant les plus grandes heures du scoutisme et maquillage criard du plus bel effet et je t'assure que quand tu débarques comme ça sur scène, t'as plutôt intérêt à maitriser ce que tu proposes.

Et de ce côté là, rien à leur reprocher : Le show est total, c'est entre le concert et le théâtre contemporain parfois, destabilisant et franchement réjouissant.

      

 

 

Sur scène c'est une vraie claque. A la limite du happening, par moment, quand le chanteur débarque torse nu, pour esquisser quelques pas de danse classique sur le fronton de la scène ou encore quand le guitariste se met à presser les cordes de son instrument avec sa bière.

Le set entier est un enchainement de surprises qui, aussi étranges semblent-elles, comme ça, couchées sur le papier, s'intègrent parfaitement au concert.

Pour suivre l'actualité du groupe, c'est par ici...

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents