Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog De La Blonde

Le Blog De La Blonde

Je fais des trucs. Plein. Parfois j'en parle ici.


Et si on inventait un mot? Aujourd'hui : le quiprocul

Publié par NotSoBlonde sur 15 Avril 2012, 08:00am

Catégories : #Le reste

D'avance pardon.

 

 

lablonde-dico.jpg

Source de l'image ici.

Il y a quelque temps j'avais reçu un message d'un lecteur qui me remerciait pour lui permettre d'apprendre de nouveaux mots. Je ne me souviens plus très exactement mais c'était juste après ce billet-ci alors parmi les mots qu'il avait appris en parcourant mes billets il y avait érotomanie. De rien. Et surtout merci. Avais-je répondu. Et j'avais un peu ri.

J'aime bien les mots. Pas seulement ceux de Jean-Paul (même si, vraiment, ceux-là, je les adore) Je veux dire TOUS les mots. Ceux du dictionnaire. Et les autres aussi. Ceux de l'argot, de la rue, ceux que l'on invente aussi. 

Je m'en vais d'ailleurs t'en proposer un nouveau. Le quiprocul.

Qu'est ce donc?

Tu connais sans doute le quiproquo : méprise par laquelle une chose est prise pour une autre dit (le) Larousse.

Mais tu ne sais sans doute pas encore ce qu'est le quiprocul : méprise à caractère sexuel par laquelle une chose ou une intention est prise pour une autre dit LaBlonde.

Oui mais entre nous, tu ne trouves pas que ça manque, dans le vocabulaire général, un mot pour désigner ça? Moi si. Ca m'est venu après avoir reçu un SMS qui tombait dans une conversation téléphonique écrite (oui bon un échange de SMS quoi) et qui disait (alors que la conversation expliquait au garçon que j'avais invité une amie à partager notre déjeuner) "bah de toute façon un trou est un trou". Stupéfaction. Rire. Le garçon renvoie illico un SMS expliquant que c'est une erreur d'adressage, qu'il commentait en direct koh lanta avec quelqu'un d'autre et que le SMS m'a été envoyé par erreur. J'ai ri. Mais fort.

Et il a ajouté "il n'y a aucune connotation  sexuelle là dedans". J'ai ri plus fort.

Et je me suis dit que ç n'arrivait qu'à moi ce genre de quiproquo. Et l'idée du mot nouveau m'est venu.

Mais enfin, oui! Adopte-le toi aussi. Comment ça tu ne vois pas tant d'occasion que ça de l'employer. En cinéphile avertie je te propose déjà un exemple mythique :

Et puis bon en voici un autre, pas vraiment un extrait de film puisqu'il s'agit de la bande annonce de la fête du cinéma 2011 : 

(en cherchant un peu j'aurais sans doute pu en trouver d'autres, si tu as des idées, je prends, mais le temps me manque un peu j'avoue)

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents