Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog De La Blonde

Le Blog De La Blonde

Je fais des trucs. Plein. Parfois j'en parle ici.


Eternal sunshine of a spotless mind de Michel Gondry

Publié par NotSoBlonde sur 8 Décembre 2009, 20:00pm

Catégories : #Ciné





J’ai adoré ce film, tant pour la forme (le mélange des genres, les personnages attachants mais pas héroïques,…) que pour le fond (le message intemporel : vivons les moments heureux intensément car même si tout passe et bien il reste les souvenirs, n’est ce pas la seule chose qu’il nous restera pour nous tenir chaud pendant nos vieux jours ? (ça me rappelle une discussion récente sur facebook, ça, pas vrai Marylin ?)).

 Bref, même si la douleur est vive quand l’amour s’en va, le pire est encore de ne pas avoir vécu ou de ne pas se souvenir des instants de bonheur.

 Il n’y a pas que cela bien sûr : Beaucoup de thèmes de réflexion se dégagent du film et j’ai peur qu’en l’évoquant trop je n’en donne une fausse image car il est si particulier et riche qu’il me semble difficile d’en parler sans trop en dire.

Je ne mets pas la bande annonce ici d’ailleurs car elle rend difficilement compte de ce qu’est le film, on n’en garde qu’une impression de grand bazar -qui n’est pas pour me déplaire mais ne sert pas le film qui est très « limpide » dans son déroulement et son histoire. (Il s'agit, concernant la vidéo insérée, d'un montage réalisé par un internaute, sur le titre de Beck qui illustre le film de Gondry)

J’ai entendu que certains l’ont trouvé romantique. Je ne trouve pas personnellement que c’est le cas :  Il propose un point de vue lucide sur le devenir des histoires d’amour et une réflexion intelligente sur ce qui fait l’attachement à l’autre, sur le passé et la mémoire et sur l’influence consciente ou inconsciente qu’ils peuvent avoir sur nos vies, sur la vie d’une manière générale. Il évoque le côté inéluctable de certaines rencontres et propose une réflexion sur l’existence du destin.

Attention à ne pas lire de résumé du film avant, je trouve que ça gâche une bonne part du plaisir (vous aurez remarqué que je n’ai pas raconté la trame –et ça me coûte, je vous le dis !).

Mention spéciale à la bande d’acteurs réunis à l’écran : Jim Carrey (épatant dans un rôle non comique, extrêmement émouvant), Kate Winslet (divine…et puis j’ai une sympathie naturelle pour le personnage qu’elle incarne), Kirsten Dunst et Elijah Wood, très bons aussi.

 

 

Commenter cet article

Heol 28/03/2011 20:00



J'aime bien l'univers de Michel Gondry que j'ai découvert avec ce film.



NotSoBlonde 09/04/2011 13:12



Gondry est un dieu. C'est dit.



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents