Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog De La Blonde

Le Blog De La Blonde

Je fais des trucs. Plein. Parfois j'en parle ici.


#Photoreportage : Frànçois And The Atlas Mountains au Café de la Danse : Intense!

Publié par NotSoBlonde sur 14 Février 2012, 14:30pm

Catégories : #Musique

fatam-cafe-de-la-danse-25.jpg

Lundi soir. Début de semaine. Février. Pas grand chose pour rêver. A priori.

Sauf que ce soir là c'est LE concert parisien de Frànçois and The Atlas Mountains au café de la danse. Que c'est un groupe que j'aime beaucoup et qu'il se produit dans une de mes salles parisiennes préférées.

Début de concert avec This is the kit à qui incombe la lourde tache de chauffer l'assistance. Mission réussie pour le groupe folk dont les inconditionnels de FATAM avaient déjà croisé la route via leur adorable cover de "Les plus beaux".

Quand vient justement le moment de "la fameuse reprise", la chanteuse entame le morceau en singeant les danses de FATAM : amusant.

C'est un peu ça This is the kit au fond : de la joie et de la légèreté au service d'une folk décontractée. Plaisant. (les photos seront là demain)


Puis vient le tour des tant attendus François and the Atlas Mountains.

fatam-cafe-de-la-danse-43.jpg

Déjà vus plusieurs fois. Découverts dans des circonstances particulières : alors qu'ils participaient à un projet scolaire dans un lycée des Deux Sèvres. Sur place ils avaient travaillé une semaine avec des élèves de l'établissement pour préparer des compositions et textes originaux et ils ont participé à un flashmob improvisé. J'étais là en tant qu'observatrice mais j'ai été immédiatement séduite par ce que dégageait le groupe. La créativité débridée, la maitrise parfaite des instruments, la poésie qui infusait de leur travail.

Quelques temps après j'apprenais qu'ils faisaient partie de la sélection annuelle du chantier des Francofolies 2011 et dans la foulée qu'ils signaient chez Domino Records, ce que je considérais comme plein de promesses. Et ça l'a été, porteur de belles choses : Entre les superbes clips parus (exemple ici ou ), toujours marqués par la touche arty-bricolée-mais-soignée propre au groupe et le sublime album E Volo Love, le moins qu'on puisse dire est que les Frànçois and The Atlas Mountains n'ont pas déçu. Bien au contraire.

 

Après s'être produits sur de nombreuses scènes (dont le festival des Francofolies (photoreportage ici) et le festival Rock En Seine (report là) cette année), leur retour était fermement attendu. La preuve en est que le concert était complet depuis longtemps. Et que ce soir là, la salle était VRAIMENT bondée.

Dès le départ, l'ambiance est électrique. En live le groupe se révèle plein de contraste et de surprises alternant les morceaux poétiques  propres au recueillement et les morceaux dansants sur lesquels il est proprement impossible de se retenir de bouger.

Ces morceaux là sont complètement galvanisants, électrisants et le jeu de scène est à la hauteur des titres interprétés : les musiciens changent de position, échangent beaucoup entre eux, se livrent à de petits chorégraphies qui sont comme la cerise sur le gâteau d'une soirée qui n'en avait pourtant pas besoin tant tout n'était que ravissement. Pendant Buried Treasures, titre pourtant plutôt sage Frànçois se lance dans une transe épileptique, au sol, surprenant le public, à la faveur d'un passage électrique. Saisissant.

Et puis bon je ne reviens pas sur le look de ces musiciens là mais ils ont un pur style, vraiment crois-moi. D'ailleurs le batteur a fait démonstration (s'il en était encore besoin mais je crois que oui, il le fallait) que le glitter se porte aussi très bien au masculin. Il y a tellement de style dans tout leur univers : image et musique! 

Le paroxysme de la soirée est sans aucun doute atteint avec les "tubes" du groupe que toute l'assistance connait : Piscine, Les plus beaux ou encore Be Water. La salle devient comme mouvante sous l'effet du mouvement généré.

J'avoue, je suis un peu subjuguée.

Le concert s'achève laissant les spectateurs avec un sourire de satisfaction qui ne ment pas.

Jolie première partie, concert de haute volée, rappels à la hauteur du reste.

Parfait.

 

Espérons que tous ceux qui ont eu la chance d'assister hier à cet incroyable concert ont conscience de leur chance car il n'y a aucune date parisienne arrêtée avant la Cigale en octobre prochain. Mais réjouis-toi : Le groupe sera en concert le 13 juillet sur la grande Scène de Saint Jean D'Acre au festival des Francofolies de La Rochelle. Ils étaient déjà l'an dernier en concert au théâtre Verdière l'an dernier (interview et photos à retrouver respectivement ici et là) et ils reviennent donc pour un concert qui s'annonce d'ores et déjà magique puisqu'ils partageront l'affiche de ce soir avec Charlie Winston, Camille, Caravan Palace et Thomas Dutronc. Bon maintenant tu sais où tu pourras me trouver ce vendredi 13 juillet, pas vrai? Pour prendre une place toi aussi c'est par ici...

 

Note que tu peux aussi parcourir ce billet sur le blog des Francofolies de La Rochelle ici.

Et que tu trouves les superbes photos de Sarah Bastin pour le Hiboo à cet endroit là.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents