Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog De La Blonde

Le Blog De La Blonde

Je fais des trucs. Plein. Parfois j'en parle ici.


Green Tea Soul fait souffler une brise d'esprit zen sur la scène pop-rock parisienne

Publié par NotSoBlonde sur 13 Juillet 2010, 07:00am

Catégories : #Musique

 

Banni-re Live au format 1015x540 maj

  Crédit photo : Green Tea Soul et Design logo : Green Tea Soul / Iagraph.

 

 

Green tea soul c'est un groupe que j'ai rencontré lors du concert de What about penguins au zèbre de Belleville. Ce soir là, ils assuraient la première partie des WAP et au vu de la qualité de leur prestation, il y a fort à parier que d'ici peu ce sont eux qui seront en tête d'affiche.

 

J'ai voulu en savoir un peu plus sur cette formation au nom plein de zénitude et Nicolas Ispénian, l'auteur-compositeur-interprète de Green Tea Soul a bien voulu répondre à quelques unes de mes questions. Voilà ce qu'il en ressort.

 

 

 

 

Origine du groupe.

  

Green tea soul existe depuis fin 2007 mais à cette époque, il ne compte que deux musiciens :  Nicolas Ispénian, l'actuel auteur/compositeur/interprète et Francesco Coquoz, violoncelliste. Le groupe tel qu'il existe aujourd'hui a été constitué en deux temps : en 2008, Edouard Pélissier à la basse et Raphaël Verguin au violoncelle viennent augmenter l'effectif, rejoints un an plus tard par  Yann Dequiedt à la guitare électrique. Entre eux, l'alchimie est immédiate.

 

Il faut dire que cette joyeuse troupe est composée de musiciens passionnés de longue date. Ainsi, si Nicolas pratique la guitare acoustique et la batterie depuis quelques années et ne s'est mis au piano que récemment pour composer de nouvelles chansons, Edouard et Yann sont des guitaristes expérimentés et Raphaël quant à lui joue du violoncelle depuis l’âge de 6 ans.

 

Influences musicales.

 

La musique de Green Tea Soul navigue entre la folk, le rock et la pop. Quand on leur demande quelles sont leurs influences musicales, là aussi les 4 garçons s'accordent sur un éventail très large : Leurs goûts musicaux comprennent à la fois des artistes pop, rock,  soul voire des groupes de métal et ne se limitent à aucune époque en particulier allant des 70’s (Genesis, Peter Gabriel, Jimi Hendrix, Queen ou encore Stevie Wonder) aux années 80 et comprenant aussi  bien sûr des formations très récentes. Ainsi, chez Green Tea Soul en ce moment, on écoute aussi bien John Butler Trio qu'Eric Hutchinson ou des artistes français comme Tété.

 

Composition et écriture.

 

C'est Nicolas qui compose les mélodies, souvent chez lui, inspiré par les évènements du quotidien. Avec assez de facilité, précise t'il.

En revanche pour les textes, il ne cache pas que c’est plus long et laborieux mais il avoue se laisser guider par ses propres aspirations, tentant de faire partager à travers ses mots les valeurs qui lui sont chères.

Là encore c'est son environnement et son quotidien qui l'inspirent. Il évoque des causes qui lui tiennent à coeur comme le soutien de la solidarité face à un individualisme sans cesse croissant, la défense de la place de l'homme en tant qu'individu plutôt que sa réduction au statut de simple consommateur ou encore la préservation de la nature. Il explique d'ailleurs que le nom du groupe se veut comme une référence directe à la nature justement mais aussi comme un clin d'oeil à l'harmonie très particulière qui règne entre les musiciens et contribue à dégager une atmosphère "très zen", d'ailleurs presque palpable en live.

 

redimgtsoul-1

 

L'esprit "Green Tea Soul".

 

S'il n'avait qu'un message à faire passer, ce serait celui là : Inciter ceux qui l'écoutent à se reconnecter "aux vraies choses sur cette planète". A l'heure où le virtuel est omniprésent, Green tea soul lance donc une invitation à un partage réel basé sur des échanges riches en émotions et sincères.  D'ailleurs

 c'est aussi cette générosité qui motive les Green Tea Soul à se produire sur scène. " Pour faire de la musique à notre époque, il faut avoir la foi; c’est avant tout un choix du coeur et pas un choix de raison. Dans notre démarche, on est à la fois dans le don et dans la quête de soi. Quand ça fonctionne et que le public est au rendez-vous, c’est un véritable petit miracle" m'explique Nicolas.

 

Et justement en live ça donne quoi? Ca donne ça : Enjoy!

      

 

Après avoir enregistré des maquettes en 2008 et sorti un CD de 9 titres,  ils parcourent actuellement les scènes parisiennes.

N'hésitez pas à aller à la rencontre de ce quatuor sur une de leurs prochaines dates, ils vous attendent pour communier autour d'un bon moment de musique partagé et, pourquoi pas, autour d'une tasse de thé?

 

 

Si vous l'avez manqué, je vous invite à aller lire le billet de Mr Eddy pour Soul Kitchen concernant leur passage au Gibus le 13 mars dernier. Vous y trouverez aussi d'excellentes photos de ce soir là.

 

Bien sûr pour être tenu(e) au courant de leur actualité, c'est sur myspace que ça se passe et c'est là.

 

red gtsoul-1-11

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents