Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog De La Blonde

Le Blog De La Blonde

Je fais des trucs. Plein. Parfois j'en parle ici.


Guillaume Depardieu "Faisons l'amour", premier extrait de l'album "Post Mortem"

Publié par LeBlogDeLaBlonde sur 14 Septembre 2013, 07:00am

Catégories : #Musique

depardieu-.jpg

 

Il est des hommes doués d'une sensibilité à fleur de peau. Ils prennent tout de plein fouet, le bon comme le mauvais.

Ils vivent plus vite, plus fort et souvent, ils nous quittent précipitamment.

Guillaume Depardieu me donnait l'impression d'être l'un d'eux. Animé de sentiments contradictoires mais capables de générer des émotions hors-normes. C'était là ce qui le rendait fascinant. Intriguant. Troublant.

 

Guillaume c'était à la fois la douleur de vivre et la douceur d'aimer.

Oxymore des sentiments. 

Et c'est un peu de lui qu'on a la sensation étrange de retrouver à l'écoute du single lancé pour annoncer la sortie de l'album "post-mortem". 

Comment décrire le trouble à l'écoute de la voix?

 
Comment dire la sensation étrange qui nous envahit, l'impression que cette chanson vit, parce qu'on y entend son souffle et qu'on y retrouve sa poésie?

Merveilleux échantillon qui se révèle être une vraie belle surprise.

Quand j'ai eu vent du projet, j'avoue avoir frémi à l'idée qu'il pourrait ne pas ressembler à celui qui en est l'auteur. Et je tremble à nouveau d'émoi en retrouvant ce souffle et cette voix.

Incantations vénéneuses, tourbillon de mots, le titre hypnotique invite à l'excès.

Inutile de résister, il faut comme moi lancer l'écoute en boucle et surtout, surtout, partager cet instant de rare beauté.

      L'album de Guillaume Depardieu "Post Mortem" est annoncé pour le 25 novembre chez Cinq7/Wagram Music. 

Ecrit par Guillaume Depardieu et composé par François Bernheim, il comprend 11 chansons dont les maquettes ont été enregistrées quelques mois avant sa mort.

La réalisation est signée Renaud Letang (Feist, Manu Chao, Alain Souchon, Gonzales...) qui a bénéficié de l'aide du violoncelliste Vincent Segal et du batteur Vincent Taeger.

S'il est à l'image de ce premier morceau, je ne réponds de rien. Il se pourrait bien que j'envisage de passer l'hiver sous la couette à l'écouter, le visage plongé dans la douce fourrure du chat. Hibernation extatique.    

Décembre s'annonce fantastique.

 

    Je suis d'autant plus touchée que c'est un acteur que j'appréciais beaucoup. Souviens-toi, j'avais eu envie de te parler de lui, ici...

 

Commenter cet article

veronique 14/09/2013 17:58


il était 18 heures lorsque l'avion en provenance d'annecy se posa .Une pluie fine ,qui tombait depuis le début de l'après midi rendait le tarmark complétement luisant.l'avion s'arrêta , les
passagès descendirent un à un  et s'engonfrairent dans la navette qui allait les amener à l'aérogare. la pluie se mie à redoubler,

LeBlogDeLaBlonde 15/09/2013 22:41



???



julien 14/09/2013 16:03


bonjour


ca casse pas des briques

LeBlogDeLaBlonde 15/09/2013 22:41



Les goûts et les couleurs, n'est-ce pas? Je trouve cet extrait somptueux, pour ma part.



jean 14/09/2013 15:57


cette extrait est vraiment touchant

LeBlogDeLaBlonde 15/09/2013 22:41



Oui. Un pur moment d'émotion.



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents