Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog De La Blonde

Le Blog De La Blonde

Je fais des trucs. Plein. Parfois j'en parle ici.


J'ai écouté Séverin. Enfin son Premier album. (Ou presque). J'aime!

Publié par NotSoBlonde sur 28 Mai 2012, 08:30am

Catégories : #Musique

severin_641584895_north_607x430.jpg

Séverin tu en as sans doute déjà entendu parler. Et tu l'as sans doute aussi déjà écouté parce qu'il  a sorti il y a un moment déjà (en 2009) un album intitulé Cheesecake sur lequel il signait l'intégraiité des textes et compos mais dont chacun des titres était interprété par une voix féminine différente (parmi lesquelles Lippie, La Fiancée , Mai, Liza Manili ...). En 2011, sortait l'amour triangulaire, album dont on retrouve des morceaux sur ce nouvel opus qui sortira demain (le 29 mai, donc). Alors oui, Séverin sort un album  mais il n'en est pas tout à fait à son coup d'essai.

 Et c'est un grand plaisir que de le retrouver dans une vraie mise à nu un projet personnel. Où il ne se cache plus derrière personne.

Car dans la chanson française, il fait partie des acrobates qui savent jongler entre les ambiances mélancoliques et celles plus enjouées, qui invitent à danser sans complexe et avec toujours la même dextérité.  Ainsi l'album s'ouvre-t'il sur mon morceau préféré, "Dans les graviers", titre introspectif nostalgique où passé et présent se heurtent, flashback mélancolique sur l'enfance et l'absence paternelle. Poignant.

Dès le morceau suivant, l'ambiance est radicalement différente : Sexplication s'impose avec sa mélodie dansante et son irrésistible refrain "garçon, glaçon, si tu réveilles en moi mon côté garçon glaçon, tu découvriras vite mon côté garçon-garçon (oh-oh-oh-oh)". J'adore!

 

Tout l'album est à l'image de ces deux titres : naviguant d'ambiances calmes et intimistes à d'autres, complètement remuantes, Séverin joue avec nos émotions. Les textes soignés dressent souvent des portraits émouvants. Je retiens en particulier "La Revanche", parcours d'une jeune femme propulsée popstar à la faveur d'un succès inespéré; tableau doux-amer d'une vie qu'on n'est pas sûr d'avoir envie d'envier.

Les textes soignés se posent sur un fond pop-électro qui évoque souvent le grand Daho (notamment sur identité où la filiation semble évidente) ou le dernier album d'Alex Beaupain, mélodies où la légèreté cotoie la profondeur, où l'amour qui s'installe (première déclaration, un été andalou) fraye avec celui qui s'est enfui (noir et blanc). Tantôt porteurs d'espoir, tantôt désenchantés, les textes et la galerie de portraits qu'ils dressent signent la qualité remarquable de l'album. Les mélodies soignées rétro-juste-ce-qu'il-faut quant à elles  jouent le rôle d'exhausteur et rendent l'ensemble vraiment précieux.

L'album de Séverin s'écoute en boucle sans jamais lasser, fort du relief que l'artiste a su lui insuffler. Un plaisir dont tu aurais tort de te priver.

 Parce qu'une jolie journée de printemps mlse en musique par Séverin, c'est une certaine idée du bonheur, crois moi. Alors dès demain file vite te procurer cet album et toi aussi, rends tes prochains sunny days encore plus beaux en les agrémentant d'une bande son originale à la hauteur de la météo de ces derniers jours : Radieuse.

Mon top 3  

1. "Dans les graviers", pour son lyrisme mélancolique. 

 

2. "Sexplication" pour son irrésistible rythmique, son refrain entêtant et son texte. Pour tout, donc!

3. "Première déclaration" pour son aventure mal barrée qui se métamorphose en jolie histoire faite pour durer

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents