Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog De La Blonde

Le Blog De La Blonde

Je fais des trucs. Plein. Parfois j'en parle ici.


La musique ça aide à pécho...Oui, mais.

Publié par NotSoBlonde sur 12 Janvier 2012, 10:30am

Catégories : #Musique

Flashback. Juillet dernier. Francofolies de La Rochelle.

Swann et moi sommes sur place pour couvrir le festival et on ne chôme pas. 

Rencontre prévue avec un artiste pour une interview filmée.

Vient la traditionnelle question du "Comment es tu venu à la musique?" et là, connivence, instants de vérité blabla : On entend ça "de toute façon moi si j'ai fait de la musique c'est pour pécho. Non je plaisante mais bon en fait pas tant que ça, je t'assure que ça aide VRAIMENT. Ahah."

On rit.

Et l'artiste en question de nous expliquer avec un sérieux nettement teinté de second degré qu'avec une guitare, on accède quand même au niveau supérieur d'emblée dans le grand jeu de la séduction.

Atout non négligeable donc : l'instrument de musique.

Ok.

Noté.

Ca a d'ailleurs inspiré à ma complice Swann un petit billet que tu peux retrouver ici et que je t'invite à parcourir si toutefois tu ne l'avais pas déjà fait. 

Ca a aussi été repris par Khyan ici (très bon moment). Et un peu repris là aussi.

Et puis bien sûr il y a cette photo que je me suis empressée de relayer sur ma page FB dès lors que je suis tombée dessus. Elle s'intitule très judicieusement "without guitar/ With guitar": 

without-guitar-and-with-guitar-1280995933-6699

Ceci dit ça ne suffit pas. Enfin pas toujours.

Pour te le prouver, je m'en vais te livrer une anecdote qui m'a été rapportée récemment : 

Bon, restituons le contexte, d'abord : Un jeune homme (qui est par ailleurs en couple) invite une jeune femme célibataire chez lui. Rapidement il fait en sorte que ses intentions soient à peu près claires, intentions que l'invitée n'avait pas soupçonnées de prime abord (le garçon en question étant maqué il est peut être bon de le rappeler) mais bon.

La soirée avance.

Le jeune homme discute aimablement de tout et de rien  (+10).

(Je crois me souvenir qu'il y a dîner mais je ne suis plus très sûre. Peu importe.)

Il réussit à placer qu'il joue de la musique (+10).

"Ouais de la guitare" ajoute t'il (+5).

"D'ailleurs tiens elle est là, tu veux que je te joue un truc?" (+20).

Et là, tiens toi bien!

Non mais attends TIENS TOI BIEN.

Si t'es pas assis(e) là en cet instant, trouve toi un endroit où t'installer confortablement parce que franchement...

Alors que le répertoire musical mondial regorge de love songs plus efficaces les unes que les autres pour émouvoir une fille, faire directement exploser le compteur de points et aller tout droit jusqu'à "C'est dans la poche" sans passer par la case "rame un peu mon garçon", qu'a choisi ce spécimen là pour arriver à ses fins, hein, je te le demande?

Une chanson de Jean Jacques Goldman.

Non non là n'est pas le problème, rassure toi.

Il y a tout un tas de chansons de JJG qui auraient pu très bien fonctionner compte tenu de l'objectif affiché.

Sauf que c'était sans compter sur le manque absolu de tact et de subtilité de l'énergumène équipé de son instrument et qui a sélectionné parmi toutes les chansons écrites par notre cher Jean Jacques (re-tadaaaaaaa):

 Celle-ci :

Non mais VRAIMENT. QUOI. ENFIN.

-90 pts direct.

"Nous avons le regret de vous apprendre que vous ne bénéficiez pas d'une autorisation de découvert".

Fin de la partie.

Game Over.


Je ne résiste pas à te citer le texte :

"J'ai une tendresse particulière
Pour ces filles qui n'ont pas d'manières
Les hospitalières, les dociles
Vous les appelez les filles faciles
Celles qui marchandent pas leur corps
Ni pour des mots ni pour de l'or
Pour qui faut pas tout un débat
Ni pour leur haut ni pour leur bas
Pour quelques notes de guitare
Elles dormiront un peu plus tard
Elles disent que les matins c'est bien
Elles disent qu'à deux, c'est encore mieux
Les inespérées, les timides
Celles qui comprennent sans qu'on leur dise
Pour qui ne suffit qu'un regard
Pour que tout s'allume en un soir..."

Non je t'assure moi aussi j'ai éclaté de rire (d'abord) et tout de suite après (sans doute même pendant pour tout t'avouer) je lui  ai demandé si elle se moquait de moi ou quoi.

Elle m'a assuré que c'était vrai-de-vrai et bon voilà  je la crois.

Petit rappel sur le contexte qui me semble être bienvenu à ce stade là du récit : l'homme en question est en couple (oui je l'ai déjà dit mais bon), sa compagne est absente pour une très brève période, il invite mon amie et laisse entendre rapidement et assez clairement quelles sont ses intentions mais...

MAIS : Serait ce trop demander qu'un peu de subtilité, enfin?

En même temps, sincèrement, c'est drôle.

Non mais VRAIMENT drôle je veux dire.

Je ne peux pas m'empêcher d'imaginer la scène qui aurait pu être TERRIBLEMENT marrante si ça avait été fait dans le sourire (voire l'éclat de rire) et le second degré (moi je crois que ça m'aurait fait craquer en y réfléchissant bien) mais là a priori c'était terriblement-premier-degré et rien que l'image mentale que je me fais de l'instant me donne des hauts le coeur.

Alors je dis non-non-non.

Et j'ajoute, garçon, que si oui, l'instrument de musique peut se révéler être un atout de taille lorsqu'il s'agit de conquérir le coeur de ta target, sache que bon, c'est comme tout, il ne suffit pas de savoir s'en servir, il faut aussi parfois (un peu) réfléchir.

Est il utile de préciser qu'il n'est pas arrivé à ses fins? (d'où le game over susmentionné toussa toussa).

Sinon bien sûr la musique et l'amour font souvent bon ménage qu'il s'agisse de faire naitre une idylle ou de l'inscrire dans la durée.

Là encore, tout est question de goût comme nous le rappelle ce Tumblr déniché par la RLM Team.

J'avoue qu'au début je n'ai pas très bien su quoi en penser mais je tendais clairement vers l'attendrissement : c'est mignon, au fond, ces preuves d'amour musicales. Il y en a des carrément choupis(?), non? C'est mon côté midinette qui devait s'exprimer à ce moment là.

Au début.

Et puis quand même mon objectivité a repris le dessus : "Ouah wahow dis donc dis donc, hein..."me suis-je dit.

C'est quand même un sacré ramassis de séquences d'un mauvais goût avéré. Aussi.

Et puis bon ça rappelle surtout qu'être heureux ça donne envie de jeter son bonheur au visage des autres et là, en ce moment il se trouve que ça m'énerve un peu.

Ahem.

Oui voilà comme dans cette chanson là.

Pareil. Exactement.

T'as tout bon.

20/20.

Oui mais. Mais il y a de l'amour là dedans.

Et oui.

Du vrai.

Et ça c'est beau.

Ok bon je me dispenserais bien d'un diaporama monté sur du Demis Roussos (faut pas charrier non plus) mais c'est touchant.

Et voilà que ni une ni deux je me laisse attendrir. Bon ça ne dure jamais trop.

Mon avis oscille toutes les 2 heures à peu près : Je n'arrive pas à trancher.

Oui je suis tentée de me moquer. Mais c'est facile et un peu méchant.


Et voilà. Ca essaie de se la jouer blasée/désabusée et finalement le masque tombe : Un vrai petit coeur d'artichaut LaBlonde, en vrai.

 

Commenter cet article

electric girl 22/01/2012 18:43


Mauvais choix de chanson. Il aurait joué Stand By Me, ça aurait été +3000 points direct (sauf s'il joue faut et chante comme un pied).

NotSoBlonde 04/02/2012 16:37



Ahah oui quelle idée je te jure!



Camille 12/01/2012 13:27


Ben c'est à dire que moi, il suffit qu'on me dise "ah ouais, je bosse dans la musique" pour que je tombe amoureuse instantanément, alors si quelqu'un me dit "je bosse dans la musique AVEC une
guitare", bon, ben voilà, hein.


Mais ouais, bon, ouais ouais, un peu de sioubtilité, bordel.

NotSoBlonde 04/02/2012 16:37



Ahahah de la subtilité, de la délicatesse, un peu de tact m'enfin!



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents