Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog De La Blonde

Le Blog De La Blonde

Je fais des trucs. Plein. Parfois j'en parle ici.


La radio de l'été des blogueurs- Edition 2013- Piers Faccini et Other Lives

Publié par LeBlogDeLaBlonde sur 11 Juillet 2013, 06:00am

Catégories : #Musique

 

Cette année j'ai été taguée par Isatagada qui m'a ainsi invitée à participer à "La radio de l'été des blogueurs". L'occasion de partager un titre que j'écoute beaucoup en ce moment et vers lequel je reviens souvent après quelques périodes pendant lesquelles je m'en éloigne. Un des morceaux qui m'accompagnent régulièrement, quoi.

 

Capture-d-ecran-2013-07-11-a-08.16.49.png

 

Mon choix s'est porté sur "Le partisan" de Léonard Cohen interprété par Piers Faccini.

Parce qu'il s'agit d'un titre qui a une histoire et qui s'inscrit d'ailleurs dans la Grande Histoire.

Il s'agit d'un titre écrit par Léonard Cohen en 1969 mais qui revisite une chanson française intitulée "la complainte du partisan" qui fut un des chants de la résistance française lors de la seconde guerre mondiale.

Ce titre a été repris de nombreuses fois mais c'est la version de Piers Faccini qui a ma faveur parmi toutes celles que j'ai eu l'occasion d'entendre jusque là. 

Il y a bien sûr le grain de voix de cet artiste et son interprétation qui rendent cette chanson si envoûtante. J'aime beaucoup la version originale interprétée par Léonard Cohen mais je trouve celle-ci plus lumineuse.

C'est une petite pépite que je suis ravie de partager ici aujourd'hui ici :



"When they poured across the border
I was cautioned to surrender,
this I could not do;
I took my gun and vanished.
I have changed my name so often,
I've lost my wife and children
but I have many friends,
and some of them are with me.

An old woman gave us shelter,
kept us hidden in the garret,
then the soldiers came;
she died without a whisper.

There were three of us this morning
I'm the only one this evening
but I must go on;
the frontiers are my prison.

Oh, the wind, the wind is blowing,
through the graves the wind is blowing,
freedom soon will come;
then we'll come from the shadows.

Les Allemands étaient chez moi, (The Germans were at my home)
ils me dirent "Signe toi," (They said, "Sign yourself,")
mais je n'ai pas peur (But I am not afraid)
j'ai repris mon arme. (I have retaken my weapon.)

J'ai changé cent fois de nom, (I have changed names a hundred times)
j'ai perdu femme et enfants (I have lost wife and children)
mais j'ai tant d'amis (But I have so many friends)
j'ai la France entière. (I have all of France)

Un vieil homme dans un grenier (An old man, in an attic)
pour la nuit nous a caché, (Hid us for the night)
les Allemands l'ont pris; (The Germans captured him)
il est mort sans surprise. (He died without surprise.)

Oh, the wind, the wind is blowing,
through the graves the wind is blowing,
freedom soon will come;
then we'll come from the shadows

 

MERVEILLE.

 

Puisque le jeu consiste à passer le relais à d'autres blogueurs, je tague Raphaël et Pablo de Webzine Prise de Vue et Audrey du Palindrome.

A noter que cette jolie version signée Other Lives mérite aussi que tu lui prêtes une oreille attentive...


Commenter cet article

seby57 28/07/2013 19:16


Bonjour,


trés belle interprétation, je la connaissais interprété par Joan Baez.


J'ai également pris part à cette opération, si l'envie te dis de venir voir mon coup de coeur, c'est par là:


http://ma-musique-communautaire.com/blogueurs-musique-ete/

LeBlogDeLaBlonde 15/09/2013 22:50



Merci pour le lien, bonne soirée



Lolobobo 13/07/2013 12:23


Merci pour cette jolie interpretation live, et hop dans la radio

Marie 11/07/2013 15:55


Petit extrait Wikipédia pour rendre à Cesar...


La Complainte du partisan est une chanson écrite à Londres en 1943 par Emmanuel d'Astier de La Vigerie — surnommé « Bernard » dans l'armée des ombres — et Anna Marly pour la musique. Elle passe pour la première fois à la BBC à destination de la France occupée et un des
disques est même détruit par la DCA allemande lors d'un parachutage de résistants1 . Elle devient une chanson populaire dans les années 1950.


Elle est désormais moins connue que le presque homonyme Chant des
Partisans, également composé par Anna Marly mais écrit par Joseph Kessel et Maurice Druon, devenu l'hymne officiel de la Résistance française.


Par la suite, La Complainte du Partisan est interprétée par de nombreux artistes comme Les Compagnons de la chanson, Leni Escudero, Mouloudji, Marc Ogeret, Anna Prucnal, Joan Baez, etc.2


Ce chant connaît finalement une deuxième jeunesse quand il est repris dans sa version anglaise, Song of the French Partisan, sous le titre The Partisan, en 1969 par Leonard Cohen dans son
deuxième album Songs from a Room. La version de Leonard Cohen a ensuite été reprise par Buffy Sainte-Marie dans l'album "She used to wanna be a ballerina" (1974), puis par le groupe américain 16 Horsepower sur l'album Low Estate en
1997 avec la participation sur ce titre de Bertrand Cantat, chanteur de Noir Désir, ensuite par le groupe El Comunero dans le disque Sigue Luchando sorti en octobre 2012 et aux couleurs plus rock, et enfin, depuis 2009,
The partisan est repris sur scène, revisité, par les groupes Other Lives et YuLeS.

LeBlogDeLaBlonde 15/09/2013 22:54



Merci Marie :)



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents