Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog De La Blonde

Le Blog De La Blonde

Je fais des trucs. Plein. Parfois j'en parle ici.


LaBlonde et les garçons épisode pilote. Avec Deportivo en studio

Publié par NotSoBlonde sur 11 Décembre 2010, 09:00am

Catégories : #Musique

"LaBlonde et les garçons" ça sonne bien non? Si AB productions renaissait de ses cendres pour produire ce feuilleton, ça me paraitrait cohérent en tout cas. Non parce que ça me navre, crois moi, mais cet épisode-pilote là restera sans suite je pense. Et pourtant.

 

Dans la série, on-me-propose-des-trucs-d'enfer-tu-crois-quand-même-pas-que-je-vais-refuser-ça-sous-prétexte-que-je-suis-claquée, je reçois dans ma mailbox une invitation mystère qui dit à peu près ceci "un groupe de rock français répète actuellement les titres de son prochain album en studio, si ça te tente tu peux venir assister aux répet'. "Mais carrément que ça me dit, tu parles". Venir écouter tout un groupe en studio comme ça j'avais encore jamais fait et j'étais très curieuse de savoir ce que ça pouvait bien donner. Voilà donc comment je me suis retrouvée du côté du métro Jaurès un vendredi après midi de la fin novembre, des niaiseries télévisées plein la tête. Ben oui j'avais bien une petite idée de ce qui m'attendait, hein, comme tout le monde, je n'avais pas échappé dans ma jeunesse à ce genre de choses (oh ça va on a tous regardé ça un jour, on n'en est plus à l'ère du "ah nan moi j'connais pas, c'est quoi?")  et donc, j'avais déjà en tête une représentation initiale assez détaillée du moment. J'espérais quand même secrètement que ma propre expérience de la chose irait à l'encontre de ça parce que quand même, merci mais non.

 

 

Aussi tu comprendras ma (bonne) surprise quand, contrairement à ce qui se passait dans la série qui a fait les beaux jours d'AB, je me suis vue proposer une bière à peine le pas de la porte franchi. Et pas un soda.

Moi : "Euh non merci, c'est pas un peu tôt là pour une bière, d'ailleurs (15h30 NDR)?"

Lui : "Attends, on t'a dit qu'aujourd'hui c'est rock, non?"

Le ton est donné. Adieu rires niais et musiciens édulcorés. Place au bon rock décomplexé. Oh Yeah!

 

 

redDeportivoMontageDEF

  Crédit : Deportivo

 

Je me faufile dans un couloir et devant moi une porte s'ouvre sur une espèce de chambre de garçons version coloc' de musiciens aux murs recouverts de tout un tas de collages où se cotoient pêle-mêle des coupures de presse savamment sélectionnées (Ok), des affiches et billets de concert (why not) et ce qui est plus inattendu, un poster de Mike Brant (??). C'est comme ça, l'antre des Deportivo c'est  une sorte de cabinet de curiosités à la gloire de leurs idoles : Crois moi si tu veux, il y  a même là bas un autel home made à la gloire d'Elvis (si tu ne me crois pas il y a la preuve en photos dans l'album situé juste là regarde :).

 

 

 

 

 

Il ne me faut pas longtemps pour réaliser que je suis la seule fille dans ce repaire et je peux te dire que j'ai bien conscience de ma chance : LaBlonde et les garçons version 2010, première.

J'en ai rêvé, Barclay l'a fait. 

En même temps même sans mobiliser toutes mes capacités arithmétiques c'était vite vu : on était deux invités. Benoit Darcy de Zdar.net et bibi. Et Anthony de Barclay.

Trop V.I.P.

 

 D'entrée les Deportivo nous proposent un jeu et moi vu que je suis très joueuse je suis bien sûr tout de suite emballée. L'idée : Tenter de débusquer parmi les 6 morceaux du nouvel album qu'ils vont nous jouer celui qui sortira en single.  Avant de commencer, Jérome s'inquiète pour nous : "Vous avez pris des bouchons d'oreille j'espère". "Oui, oui" on répond, prévoyants qu'on est. Dès que ça démarre je comprends la recommandation : Ca envoie du lourd dans ce studio, la vache!

 

Pour tout dire, Deportivo, moi, je connaissais rien qu'un peu jusque là. En fait  je connaissais quand même pas mal de titres des deux premiers albums mais je ne les avais jamais vus sur scène. Et pourtant j'avais entendu le plus grand bien de leurs lives. Et il faut que je vous dise :  Alors qu'on apprend tout juste que Noir Désir ne sera plus, ils sont là comme une jolie alternative pour qui veut écouter du bon gros rock français je trouve. Tout le monde encense Eiffel et moi pour les avoir vus sur scène j'aime bien, ça va, mais  je trouve que Deportivo défend un univers qui m'est plus familier, vraiment personnel, avec des textes souvent introspectifs qui parlent d'eux sans engagement politique marqué ni satire sociale récurrente, sans effets comme on peut en trouver chez Eiffel.

 

 

 

 Ils envoient un son lourd plutôt grunge qui (attention, je sens qu'on va me tomber dessus à bras raccourcis) me fait penser souvent à celui de Nirvana (punaise mais parmi eux, ce que c'est bon...)).  Les textes ne sont pas à la traine, souvent intéressants et imagés et leur reprise de Miossec "Aujourd'hui les bières s'ouvrent manuellement" m'avait tout bonnement scotchée (avec le violoniste de Louise Attaque derrière eux, sur le plateau de Taratata : Bam, la claque!). D'ailleurs si tu te souviens pas, vas voir c'était là.

 

   

Bon bien sûr je pourrais mettre ici la set list jouée en tout-petit-comité ce soir là mais tu serais bien avancé vu que ce ne sont pas les titres définitifs...Alors je ne le ferai pas. Cependant, je sens qu'une question te brûle les lèvres depuis quelques paragraphes pas vrai? Ne dis pas non, je sais. Tu te demandes si on a réussi à trouver quel titre sera le premier single de l'album à venir.

En fait j'ai demandé avant de donner ma réponse quel serait le nom du futur album et il se trouve que c'est celui du titre qui va sortir en single donc...ça a faussé la donne (un peu). Mais, mais, mais : J'avais aussi songé à un autre titre "intrépide" que j'ai vraiment beaucoup aimé et il se trouve qu'il était aussi parmi les bons candidats à la sortie single en prem's donc... j'ai pas gagné vraiment, mais j'ai pas tout à fait perdu non plus. Héhé!

 

Faut aussi que je te dise avant de finir que ces 5 musiciens là sont franchement adorables. Voire même qu'ils ont tout pour plaire. Gentils et drôles, on sent qu'ils se font vraiment plaisir quand ils jouent et c'est juste un bonheur d'être là et de partager ça avec eux.

Ah si attends, je vais quand même trouver un truc qui m'a chiffonnnée : ils ont dit quelquechose qui ressemblait à ça quand j'ai commencé à sortir mon appareil :

 "Ah mais là faut qu'on te prévienne nous les photos c'est vraiment pas du tout, mais alors pas du tout notre truc donc si tu veux faire des photos du studio c'est sans souci par contre pour nous c'est pas possible, tu comprends".

Mouais. J'te cache pas que j'ai été un peu déçue sur le moment et puis ensuite je me suis dit que si j'avais pris des photos j'en aurais vraiment moins profité donc finalement c'était parfait comme ça. Et comme ils sont vraiment mimis-tout-plein ils m'ont m'envoyé une jolie photo de studio à eux quand même pour que je la mette là. D'ailleurs c'est pas dur c'est la seule de ce billet sur laquelle tu les vois :)

 

Là je sens que déjà y'a plein de gens qui m'envient mais je continue quand même, je me fais un devoir de tout raconter de mon aventure Deportivienne. Donc, après les 6 titres ça devait être fini. Là arrive un de leurs amis et ils annoncent  qu'ils refont les 6 titres pour lui donc que si on veut rester, on est les bienvenus. Tu parles qu'il faut pas nous le dire deux fois. Je me rassieds dans mon fauteuil moelleux, je replace mes earplugs et c'est reparti pour un tour.

Là je pourrais aussi te dire que c'est fini, que je ramasse mes petites affaires et  que je file mais non. Je fais quelques photos du studio et bien sûr je m'attarde sur la guitare à paillettes dorées que je n'ai pas cessé de reluquer pendant le set. "Tu veux l'essayer" Moi : "Oh non, je saurais pas quoi en faire, c'est gentil mais non" "oh ben si vas y c'est l'occasion et puis on prend une photo et tout, file ton appareil".

Bon comment dire? Je me suis laissée tenter, je n'ai pas pu (su?) résister. Ecoute : Des paillettes. Dorées, les paillettes. Au recto.  Le verso est blanc. Tout nacré.  Bon elle était faite pour moi c'est clair! (Une photo de détail est d'ailleurs dans l'album).  

blog deportivo-1 copie

La blogueuse masquée : Ah ce qu'on ne ferait pas pour cacher sa mine ahurie  garder son anonymat 

Ok tu vois la photo tu te dis que les Plasticines peuvent dormir sur leurs deux oreilles mais bon : moi je suis ravie de ma pause clic-clac souvenir. Ah puis tiens ça me rappelle justement un truc, pas toi ? : "Un jour elle sera mienne, oh oui... " Ben tout pareil. Ca te dit rien? Vas là tu comprendras.  Suis pas la seule à lorgner sur de beaux objets comme ça.

 

Pour terminer, cadeau bonus pour tous ceux qui n'ont jamais assisté à un de leurs lives, il y a ici une super vidéo (c'est bientôt Noël je te fais même un cadeau!), vidéo de leur tournée 2007-2008 qui donne une bonne idée de ce qu'ils donnent sur scène. Punaise ils assurent et ça festoie gaiement on stage : un truc délirant qui me conduit direct à inscrire en tête de ma music-to do list "voir Deportivo en concert". En plus je lis à droite à gauche qu'ils invitent des inconnus du public à les accompagner à la guitare sur certains de leurs tubes pendant les concerts. Tout ça me confirme que ces garçons là sont dans la proximité et le partage et ça, moi, j'adore!

 

Alors je termine (pour de vrai) là dessus : Immense respect pour les Deportivo que j'ai vu en live pour la première fois dans des conditions exceptionnelles et je peux vous assurer que ça ne sera pas la dernière. Ils entament d'ailleurs une mini tournée pour rôder leurs nouveaux morceaux, sortent leur troisième album le 21 février prochain et enchainent sur une grosse tournée derrière : A ne manquer sous aucun prétexte!

 

PS : Ah oui sinon ça n'a (presque) rien à voir mais sais tu que le nom de la société AB Productions vient du A de Azoulay et B pour Berda (les noms des deux fondateurs de la boîte) mais aussi de A pour Artistique (oui c'est là que c'est trop drôle :  vas y mords toi la joue comme moi pour pas pouffer bêtement) et de B pour Business.

Artistiques donc, les productions AB?

Je rappelle à toutes fins utiles et pour étayer mon propos que c'est AB qui a produit le club Dorothée, Salut les musclés, Hélène et les garçons, premiers baisers et tout un tas de dessins animés dont la valeur artistique n'a d'égal que la portée philosophique des dialogues qui s'y jouent. C'est dire...

Commenter cet article

Jonathan 11/12/2010 21:50



euh... Eiffel est français, bordelais meme pour etre exact...



NotSoBlonde 12/12/2010 11:20



ah ben oui merci de ton info du coup je modifie :) mais pourquoi je les crois belges moi? mystère...



AIETV-BLOG 11/12/2010 14:16



Bon ben c'est la classe internationale, Deportivo, ca calme ... on peut encore t'appeler Annaîg ou Juste LaBlonde ? Superbes photos, ca devait être juste incroyable de vivre cette expérience ...



NotSoBlonde 12/12/2010 17:24



ahah...oui c'est un peu le hasard qui fait que je me suis retrouvée là en tout cas c'était une super expérience : de très bons musiciens et de la bonne humeur : Tout ce que j'aime, quoi! Bises
Astrid!



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents