Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog De La Blonde

Le Blog De La Blonde

Je fais des trucs. Plein. Parfois j'en parle ici.


Le FAIR 2013 : Je soutiens Nach et je te dis ici pourquoi...

Publié par NotSoBlonde sur 16 Novembre 2012, 09:00am

Catégories : #Musique

nach.jpg

Crédit photo : Lisa Roze 

Est il encore nécessaire de présenter le FAIR?

Cette structure d'accompagnement d'artistes, peut être la plus complète qui soit avec celle du chantier des Francofolies, propose chaque année une sélection de groupes (15 pour le cru 2013) qui vont bénéficier d'un encadrement professionnel haut de gamme.

Parmi la sélection de cette année se trouve Nach, que la compilation te propose de découvrir via son morceau "je suis moi".

Un titre qui lui va comme un gant tant on sent, à travers la musique qu'elle propose, typée et pleine de caractère mais aussi à travers sa voix, assurée et puissante, que cette artiste a une personnalité forte qu'elle impose à travers son projet.

"Je suis moi" c'est une complainte chaloupée.

Celle, un peu amère, d'une pauvresse rongée par l'envie de ressembler aux "jolies filles", lamentation régulièrement réveillée par un refrain très pop qui glorifie sa singularité (gros travail de composition quand on a la chance d'avoir déjà croisé la si jolie Anna Chedid).

Bien entendu j'aime.

Le fond ET la forme.

J'aime le propos qui m'évoque le mythique "Je suis comme je suis" de Prévert qu'a chanté la grande Greco, propos allégé par une mélodie légère qui sonne très pop.

J'aime ce duel intérieur qui reflète celui d'une génération toute entière, une foule sentimentale à qui la société impose des modèles auxquels elle se doit de ressembler (condition sine qua non au bonheur moderne -selon les médias), génération dévorée, aussi, par l'envie de se distinguer et d'assumer ses différences, dont, au fond, elle a conscience qu'elles sont une chance plutôt qu'un handicap.

On sent dans "je suis moi", que Nach impose à sa musique une "patte" qui la distingue de ce qu'on peut entendre dans le même registre, actuellement, style qu'on a plaisir à retrouver sur ses autres titres.

Car c'est justement là sa force : Ce caractère qu'on soupçonne d'être bien trempé à travers ses chansons réalistes bourrées de clin d'oeil, ses chansons de fille de son temps dans lesquelles on se retrouve toutes un peu, forcément.

Aucun risque ici d'être rebutée par la naïveté du ton qui colle encore souvent aux artistes féminines qui chantent en français : Nach assume ses contradictions et ses errances avec authenticité et émotion.

 

nach-2.jpg

Crédit photo : Lisa Roze

 

Vraisemblablement dotée d'un sens inné de la mélodie et du gimmick qui retient l'attention, Nach livre des morceaux jubilatoires qui donnent envie de reprendre couplets et refrains en choeur. De se laisser porter par sa voix grave et souple puis de s'abandonner au flow sexy des cordes sur "descend des étoiles", complainte lascive et tourmentée sur laquelle sa voix se fait charnelle et d'en entendre davantage.

 

 

 

 

Ce qu'on peut faire, sur sa page Noomiz ici. Où l'on découvre "Minuit", une rencontre nocturne burlesque très pop, aux cordes virevoltantes, inondée d'une lumière qui est celle qui émane d'Anna Chedid et qui illumine chacun de ses morceaux.

 

 

Anna transforme le plomb en or : ici, du récit d'une soirée hasardeuse en compagnie d'un inconnu elle fait une irrésistible rengaine comme elle réussit dans "je suis moi" à transformer la jalousie vénéneuse d'une fille mal dans sa peau en chanson pop enlevée.

Chez Nach, on suspecte une adéquation parfaite entre l'être et le paraitre.

Ce qui n'est pas si commun dans le monde de la musique et explique sans doute qu'on la trouve si attachante et un peu fascinante, dès la première écoute.

Envie d'en entendre plus? De la voir sur scène?

Un tout petit peu de patience puisque Nach sera le 30 novembre prochain au Bus Palladium. Une jolie occasion de la découvrir, n'est ce pas? J'y serai. Toi aussi, pas vrai?

Capture-d-ecran-2012-11-14-a-23.23.41.png

      A noter qu'à l'occasion de la sortie de la compilation du FAIR (déjà disponible!), 15 blogs ont été invités afin de soutenir, chacun, un artiste du cru 2013. D'où ma publication ici et sur le blog du FAIR par là...

 

 

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents