Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog De La Blonde

Le Blog De La Blonde

Je fais des trucs. Plein. Parfois j'en parle ici.


Le surréalisme selon Sébastien Tellier "Dieu est bleu comme un pépito" (Pépito Blue : le clip)

Publié par NotSoBlonde sur 20 Janvier 2012, 06:30am

Catégories : #Musique

image003.png

 

Là il frappe fort, Sébastien Tellier.

Avec un teaser plus qu'alléchant, il avait déjà réussi à faire de la publication de son clip "Pépito bleu", une sorte d'évènement très attendu dans le petit monde de la musique.

 

 

La vidéo est désormais publiée et qu'en penser?

Ce qu'on veut, au fond.

Mais force est de lui reconnaitre le talent de surprendre son monde.

Délire mégalo revendiqué, à grand renfort de formules choc, la sortie de Pépito Bleu s'est faite de manière fracassante. Ainsi le communiqué de presse associé au lien permettant de visionner le clip annonce t'il que « My God is Blue » est une œuvre au service d’une autre, infiniment plus haute. De son propre aveu, Sébastien Tellier considère ce disque comme la première pierre d’un chantier beaucoup plus vaste qui ambitionne rien moins que de changer en profondeur notre rapport au monde et aux êtres. »

Ah ouais quand même. Rien que ça.

Ouh là.

 Un peu plus haut sur le même communiqué, on peut lire :

« L' ALLIANCE BLEUE est une chance donnée à l'humanité d'échapper à la folie terrestre. Rejoins-nous, je te donnerai les clés qui t’aideront à te libérer de ton passé et de ta prison génétique. En te réinventant toi-même, tu deviendras alors « un » parmi les nôtres, sur le Chemin des Heureux. »

Il faut reconnaître que l’homme a le sens de la formule.

Basculant clairement dans la science fiction, pépito bleu réinvente le gourou musical. 

Orelsan en inventant de toute pièce Raelsan très récemment s’attaquait déjà au registre du manipulateur de conscience. S'il n'est pas le premier à se lancer, Tellier le fait cependant d'une éblouissante façon.

Et puis une chose est sûre tout ce grand cinéma produit l'effet attendu : Susciter une demande d'en voir et d'en entendre plus.

D'ailleurs je peux déjà te livrer le tracklisting de l'album qui sortira le 20 mars chez Record Makers  : Tracklist énigmatique s'il en est et pleine de promesses (laissant libre cours aux interprétations les plus fantaisistes, note bien) :

01 Pépito Bleu
02 The Colour of Your Mind
03 Sedulous
04 Cochon Ville
05 Magical Hurricane
06 Russian Attractions
07 Mayday
08 Draw Your World
09 My Poseidon
10 Against the Law
11 My God Is Blue
12 Yes It's Possible


Dans ce projet bien barré les Images "pieuses" cotoient d'autres symboles évangéliques et les clins d'oeils parodiques aux films mythiques (les 10 commandements, bien sûr) sont légion : rien n'est laissé au hasard. Hyper travaillé, le clip de Pépito Bleu démontre que lorsqu'une équipe se met au service du délire génial d'un artiste, le résultat peut être franchement bluffant.


image004.jpg

Sébastien Tellier : l'icône bleue.


Alors bien sûr très vite une question légitime peut se poser : "Dites donc, euh, juste comme ça, il aurait pas un peu pris le melon Tellier, entre nous?"

Mais non malheureux(se).

Dis toi que c’est le personnage qui est comme ça.

Pseudo mégalo :  l’idée étant surtout d’être décalé.

Farce géniale ou délire ridicule? Les avis sont partagés mais je me range aux côtés de ceux qui félicitent le travail accompli attendant d'en entendre davantage pour émettre un jugement plus argumenté...

La Terre est bleue comme une orange a écrit Eluard.

Le surréalisme de Tellier s'exprime un peu différemment : Pour lui Dieu est bleu comme un pépito.

L'histoire ne dit pas si un sponsoring est prévu avec la marque mais de mon côté j'imagine déjà le spot publicitaire : Sébastien Tellier  brandissant un pépito bleu et lançant solennellement "Prenez et mangez, ceci est mon corps". Blasphématoire à souhait. Divin.

Côté musique j'avoue être moins sensible a priori à ce morceau-ci qu'à sa ritournelle ou à l'amour et la violence mais j'attends de voir ce que nous réserve le reste de l'album. Patience, patience...


 

Un peu trop de clinquant dans son PB? Ok, certes.

Mais c'est un parti-pris. Tant qu'à inventer un concept autant être dedans à fond.

Avant de te laisser, rappelle toi que Bambi Cruz (aka mon ex-voisin, big up à VSG-Quartier Nord) s'était risqué lui aussi, à incarner le chef de secte sans scrupules :

 

Bon bien sûr ça a vieilli mais s'il falllit faire un choix entre ces trois là, tu choisirais qui, toi, comme gourou musical dis?
 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents