Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog De La Blonde

Le Blog De La Blonde

Je fais des trucs. Plein. Parfois j'en parle ici.


Les mots de Pablo sous ton sapin. De Moi à Toi.

Publié par NotSoBlonde sur 24 Décembre 2010, 23:01pm

Catégories : #Lecture(s)

Neruda Pablo

Pablo Neruda

 

Parce que cet endroit est avant tout un lieu de partage, j'essaie à ma manière (sans doute maladroite)  de dire merci à tous ceux qui, par je ne sais quel hasard, ont un jour aterri par ici. Merci d'avoir partagé un peu de mes émois.  Et Joyeux Noël à vous tous. Avec en guise de cadeau un bouquet de mots du grand Pablo.

 

Pablo Neruda - Il meurt lentement

Il meurt lentement  

celui qui ne voyage pas,

celui qui ne lit pas,

celui qui n'écoute pas de musique,

celui qui ne sait pas trouver

grâce à ses yeux.

 

Il meurt lentement

celui qui détruit son amour-propre,

celui qui ne se laisse jamais aider.

 

Il meurt lentement

celui qui devient esclave de l'habitude

refaisant tous les jours les mêmes chemins,

celui qui ne change jamais de repère,

Ne se risque jamais à changer la couleur

de ses vêtements

Ou qui ne parle jamais à un inconnu

 

Il meurt lentement

celui qui évite la passion

et son tourbillon d'émotions

celles qui redonnent la lumière dans les yeux

et réparent les coeurs blessés

 

Il meurt lentement

celui qui ne change pas de cap

lorsqu'il est malheureux

au travail ou en amour,

celui qui ne prend pas de risques

pour réaliser ses rêves,

celui qui, pas une seule fois dans sa vie,

n'a fui les conseils sensés.

 

Vis maintenant!

Risque-toi aujourd'hui!

Agis tout de suite!

Ne te laisse pas mourir lentement!

Ne te prive pas d'être heureux!

  

Amen (ça c'est de moi :))

Remerciement spécial à Oriana qui est passée par ici quelques fois et que j'ai d'abord connue virtuellement ce qui m'a tout de même permis d'échanger de jolis mots et quelques très beaux sons. Oriana que j'ai aussi eu la joie de croiser depuis. Elle est de ces  heureuses rencontres imprévues que cet espace a générées. Merci à toi, donc, Oriana qui me semble être amoureuse de la vie au moins autant que moi.
Pas de musique pour illustrer ce billet, une fois n'est pas coutume, mais si tu imagines ma voix de blonde (celle qui glousse en fond sonore des interviews présentes sur ce blog) lançant un très convaincu (mais peu convaincant) : Oh, Oh, OH! Alors tu seras pile poil dans l'esprit qui est le mien au moment où j'écris ce billet.
A défaut de musique, c'est déjà pas si mal, tu en conviendras...

Commenter cet article

Swann 03/01/2011 23:22



et ben moi j'aime tout de Pablo Neruda !


merci pour ce revival :)



NotSoBlonde 16/01/2011 23:04



Moi aussi : de la première strophe à la dernière je suis conquise...



obiwanagain 25/12/2010 19:19



Pour moi tout est dit dès la premiere strophe



NotSoBlonde 30/12/2010 22:14



moi j'aime tout. Du début à la fin...



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents