Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog De La Blonde

Le Blog De La Blonde

Je fais des trucs. Plein. Parfois j'en parle ici.


Novembre

Publié par NotSoBlonde sur 11 Novembre 2011, 11:00am

Catégories : #Musique

Voilà, c'est novembre.

Depuis quelques jours déjà tu me diras.

Oui. Je sais que je ne mérite pas la palme de la réactivité sur ce coup là mais bon ça va c'est pas un titre que j'ambitionnais de décrocher non plus, alors ça va.

En plus sans vouloir me trouver des excuses, ça fait un moment que j'avais l'idée de publier ce billet, il me manquait juste le temps pour le rédiger mais là c'est bon, on y est.

Tu pourrais être tenté de me dire "Pas grand chose d'aussi triste que de parler du calendrier, pas vrai?" et je te répondrais sans doute "Oui, enfin, si, il y a bien la météo" :  Le genre de sujet qu'on aborde quand vraiment, vraiment, le reste fait défaut.

 

Mais là attends, reste avec moi, c'est autre chose...

Novembre c'est un mois que je n'aime pas beaucoup.

C'est le mois où tout s'en va : les journées raccourcissent sérieusement, les feuilles finissent de tomber, le moral suit en général le même mouvement...Pas franchement réjouissant.

 

D'ailleurs les plus habiles songwriters ne s'y sont pas trompés et je m'en vais te faire partager un peu de leur lyrisme automnal.

 

Bien sûr tu réaliseras que ce n'est pas parmi ce que la chanson française compte d'auteurs les plus joyeux que s'est effectué mon choix. Bon, en même temps ce n'est pas un hasard bien sûr mais il se trouve que ce sont tous des artistes que j'aime beaucoup (et le fait qu'on se retrouve sur ce dégout du 11ème mois de l'année n'est sans doute pas un hasard du tout).

 

J'attaque donc avec Mano Solo :

Comme c'est court, j'en profite pour glisser ici l'intégralité du texte, voilà, hop là :

"Je me dois d'un poème, en cette journée de Novembre à la con (NDR : pléonasme).
Je me dois d'une lutte fut-elle minuscule, je me dois d'un crachat, je me dois d'un éclat.
Je me dois d'un souffle sur ce monde entier qui se refuse à moi, je me dois ta conquête.
Ça m'aurait plu d'écrire une chanson d'amour qui ne soit pas qu'une douleur.
Ça m'aurait plu de pendre à ton cou un petit sourire de vainqueur.
Peut être que mon discours aurait changé d'odeur et les gens se seraient dit :
"Tiens , pour une fois qu'il ne chiale pas sa mère celui là !"
Je me dois d'un poème, en cette journée de Novembre à la con (NDR : récidive de pléonasme). "

(NDR : Amen).

Voilà c'est (déjà) fini.

J'adore ce texte et je suis bien contente si ce billet me permet de peut-être le faire découvrir à quelques uns qui passent par ici.

On passe ensuite à Benjamin Biolay qui illustre un de mes cauchemars les plus effrayants avec "Novembre toute l'année".
Bien entendu c'est imagé, tu penses. "La vie en demi-teinte, la lumière absinthe" (NDR : n'y a t'il pas toute l'essence de ce mois dans ces quelques mots là? : génie)

Et puis bien évidemment  comment imaginer que je ne place pas ici un texte d'Alex Beaupain?

"Le vent s'est levé et soudain, l'automne a salué ma défaite (...) je m'étais juré de tenir mais ta bague vidée de son ambre, mais novembre..."

 
Pour finir un texte en anglais parce que même si je suis une quiche in english je comprends quand même souvent ce qui se raconte dans les chansons (ouf!) et je conclus donc sur le  mythique (si, j'insiste) "November Rain" des Gun's and Roses.

 
L'occasion pour moi de t'inviter à  :

1. T'extasier sur ce clip qui, c'est incroyable, n'a pas vieilli DU TOUT (*ironie*) (à l'époque j'étais absolument complètement folle de cette vidéo, je peux bien te l'avouer maintenant).

2. Bader un peu en pensant que le temps file, décidément, hein : il ne parait pas si loin celui où toi aussi tu étais un peu amoureuse des GnR et où tu pouvais te repasser le solo de Slash 10 fois sans te lasser (si tu es née après 1985 tu ne comprends sans doute pas de quoi je parle. Fais donc comme s'il n'y avait pas de 2 et qu'on passait direct du 1 au 3 : On n'est pas à une incohérence près sur ce blog, pas vrai?)

3. Te pencher sur le texte, et pour ça hop hop hop je te le mets là (c'est cadeau, juste pour toi), extrait :

"When I look into your eyes / I can see a love restrained / But darlin' when I hold you / Don't you know I feel the same / 'Cause nothin' lasts forever / And we both know hearts can change /  And it's hard to hold a candle /  In the cold November rain / We've been through this auch a long long time /  Just tryin' to kill the pain /  But lovers always come and lovers always go / And no one's really sure who's lettin' go today / Walking away..."

Je ne te copie/colle pas tout non plus tu peux retrouver la suite par exemple ici si le coeur t'en dit.

Sur ces quelques mots, je crois bien que j'en  finis avec mon couplet sur ce satané mois de novembre.
 
Le seul intérêt que je lui reconnais c'est qu'il a inspiré de jolis textes.
Sans ça, je vois pas.
Sincèrement.



Commenter cet article

Pierre-Louis 18/11/2011 17:58


Salut,


Juste un petit commentaire pour te dire que j'ai apprécié ton article.


Je suis tombé sur le blog complètement par hasard (en cherchant des infos sur le nouveau live de Mano Solo, que je t'invite d'ailleurs à écouter si ce n'est pas déjà fait!), et ton petit texte
m'a plu alors voilà, merci!


Bonne fin de mois de novembre...à la con, et Hommage à Mano.


Bonne continuation!


Un internaute de passage

NotSoBlonde 27/11/2011 20:30



merci pour ce message (et le suivant)



Marcozeblog 16/11/2011 14:48



Super billet ! J'aime l'automne et le retour du froid ne me fait pas peur, alors ton article est bienvenu. 'Novembre toute l'année' de BB est du pur bonheur ! Biz



NotSoBlonde 27/11/2011 20:31



BB est du pur bonheur :)



Ame En Dine 11/11/2011 16:38



Novembre t'inspire un joli article, alors novembre toute l'année ça doit être déjà le cas non ? :)



NotSoBlonde 27/11/2011 20:32



Merci beaucoup :) Tu es adorable!



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents