Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog De La Blonde

Le Blog De La Blonde

Je fais des trucs. Plein. Parfois j'en parle ici.


Le jour où je me suis découvert une connivence avec Orelsan (Qui l'eût cru?)

Publié par NotSoBlonde sur 25 Août 2011, 07:00am

Catégories : #Musique

orelsan-game-over-casquette.jpg

Jusque là Orelsan, c'était souvent un mec à casquette

genre "chuis une caïra moi t'as vu"


Ou alors c'était ça :

orelsannb1-badboyrase.jpg

Crâne rasé de près et regard en mode trop vénère

 

Aujourd'hui il apparait ainsi :

orelsan-nouvelle-coupe.jpg

Tu vois c'est pas exagéré si je vais jusqu'à parler de révolution capillaire, hein...

 

 

 

Bon, Orelsan, c'est pas trop trop ma came a priori.

Voire pas du tout à bien y réfléchir. 

Et pourtant j'ai déjà parlé de lui ici. (je relis le titre du billet consacré "La Saint Valentin ça craint du boudin et je n'en finis pas de m'autocongratuler... Mais au secours enfin, il s'est passé quoi dans ma vie en février dernier?) Oui souviens-toi, je l'avais évoqué ici déjà mais bon c'était pour dire que je ne cautionnais absolument pas son titre sur la Saint Valentin moi qui pourtant, ai beaucoup à redire sur la fête de (Cu)Cupidon. Non parce que bon autant j'aime le second degré, autant là j'ai eu comme l'impression que c'en n'était pas vraiment. Les paroles étaient quand même un peu à gerber...

Voilà.

Donc jusqu'à il y a peu en fait, j'en étais là. Et puis dernièrement j'ai acheté un des numéros estivaux des Inrocks avec lequel est offerte une compil' assez coolissime en général.

Là ça n'a pas manqué, c'était très bien, je me suis régalée vu qu'il y a avait dedans des titres à paraître de The Rapture, Miossec, Foster The People, The Antlers, Fink...et parmi tout ça : Orelsan. J'ai écouté son "plus rien de m'étonne" du coup.

Bon on ne peut pas dire que j'ai été séduite. J'ai même pensé à la première écoute à relever l'effort poétique suivant "Elles touchent des bourses pour leurs études mais pas celles de l'Etat" pour le publier sur ma page FB et me moquer un peu (des fois je fais ça. Et c'est pas bien) et puis je me suis ravisée ou alors j'ai oublié je ne sais plus très bien à vrai dire  toujours est-il que je n'ai jamais recopié ça sur mon espace de liberté électronique.

Jusqu'à aujourd'hui donc.

Bon, tu l'auras compris, Orelsan, c'est pas trop ma came (bis- pour en revenir à mes moutons) et a priori ce qu'il défend sur son prochain album ne devrait pas me conduire à changer d'avis. Sauf que....Sauf que là je suis tombée là dessus, cette vidéo précisément  et je me suis dit "bon sang mais on a quand même quelquechose à partager on dirait" et oui ça ne peut PAS t'échapper : nous partageons une certaine forme de névrose à caractère capillaire.

Sans blague.

Moi je te refais pas l'historique, avec mes cheveux c'est une longue longue histoire sur l'air de "je t'aime moi non plus" (voir ici ou et pour ceux qui me connaissent ben voir tout le temps en fait). Et puis sur cette vidéo de promo : 

 

 

Orelsan fait des trucs marrants avec ses cheveux et ça tu vois, ça me plait, d'autant qu'il a l'air franchement dans l'autodérision. Je l'ai trouvé bien drôle d'un coup ce garçon et beaucoup moins premier degré que je ne l'envisageais.

 

 

Voilà. Ca m'apprendra à me faire un idée arrêtée à partir de presque rien tu m'diras. Et tu n'auras pas tort.

M'enfin je vais attendre d'écouter son deuxième album "le chant des sirènes" qui sortira le 26 septembre pour me pronocer et entériner mon potentiel crush pour l'artiste.

Sait-on jamais.

Parce que je doute encore un peu quand même. Et pourtant il porte un ciré façon Guy Cotten dans la vidéo; mais cette métaphore à base de palpation testiculaire, je ne sais pas ça me laisse penser que c'est pas gagné-gagné nous deux.

Bon écoute, je te tiens au courant de tout ça tu penses bien.

Allez, XO.

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents