Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De La Blonde

Le Blog De La Blonde

Je fais des trucs. Plein. Parfois j'en parle ici.


Ours et Scotch et Sofa au Divan du Monde 23.05.12

Publié par NotSoBlonde sur 24 Mai 2012, 11:00am

Catégories : #Musique

ours-paris.jpg

Derrière Scotch et Sofa se cachent Chloé et Romain. Découverts par hasard sur une scène parisienne où ils partageaient l'affiche avec Ben Mazué je les écoute souvent depuis. J'aime. Les voix, les ambiances, les textes.

Ce soir la formule à laquelle je suis habituée est inchangée : ils sont deux seulement mais ils installent une ambiance musicale riche grâce aux ondulations vocales de Chloé, aux boucles et au beat-box efficace de Romain. C'est beau et délicat. Rythmé aussi. Le public participe aux morceaux en chantant ou en marquant le tempo et c'est un bien beau moment qui est partagé.

Bon et puis ils ont joué mes morceaux préférés alors je suis ravie (mon top 3 : "La visite des recoins", "je glisse", "la trouille"). Ils seront le 15 juillet en concert à la Coursive, dans le cadre du festival des Francofolies et j'espère bien les revoir là bas (Je ne t'ai pas dit, j'y reviendrai, mais je couvre TOUT le festival encore cette année : Hourra!)

Ils ont sorti récemment leur premier album et moi je suis passée à côté de l'évènement...je m'en veux un peu mais tu sais ce qu'on dit, hein, mieux vaut tard que jamais, alors voilà je t'invite à le découvrir et à te le procurer. Il s'appelle "par petits bouts" et il est superbe.

(Sache que ce morceau existe en version feat. Oxmo Puccino (classe absolue on est bien d'accord) et que tu peux l'écouter ici).

Ensuite c'était à Ours d'entrer en scène. Je n'avais pas manqué, en arrivant, de remarquer l'installation de l'énorme pot de miel, f!dèle à celui qui orne les affiches de sa tournée. J'espérais secrètement qu'il fasse son apparition sur scène en sortant de là. Mais non. Déception (Oh ça va, je plaisante, hein)(Je sais que ça aurait manqué cruellement de classe, au fond)(Encore que, ça mérite d'y penser peut être)(Bon j'arrête, là n'est pas l'essentiel).

ours.jpg

 

Dès le départ, une connivence évidente s'installe avec ses (EXCELLENTS) musiciens. J'aime le ton léger de certains de ses titres sur lesquels souvent les rythmes africains invitent à bouger, l'interprétation souvent très touchante et la sincérité qui se dégage de l'ensemble.

Pour tout t'avouer, jusque là je connaissais peu Ours.

Enfin comme tout le monde, j'avais entendu certains de ses morceaux à la radio (dont l'inévitable duo avec Lilly Allen, twenty two), du coup j'ai reconnu quelques titres mais vraiment peu. Il s'agissait d'une vraie découverte ce soir là et j'ai vraiment beaucoup aimé l'ensemble.

Parce que j'ai découvert qu'un concert d'Ours c'est un vrai spectacle, de qualité, plein de relief.

Une entrée remuante, une période plus calme pendant laquelle il se juche sur son pot de miel géant pour interpréter quelques morceaux seul, en acoustique, puis un retour à des morceaux chantés, dansés et même joués! Parce qu'Ours a à coeur de faire participer ceux qui sont venus l'écouter. Alors il invite à clapper mais aussi à chanter, à danser, et puis il propose même une délicieuse séance d'impro à partir de mots proposés par le public. C'est mélodique et aussi ludique. Tour à tour enjoué et poignant.

Un ravissement.

Et puis il faut dire que Charles (oui alors là il a fallu que je fasse une petite recherche, j'avoue, je n'étais pas sûre de son prénom) est drôle.

Aussi.

Et que ça rend les petits intermèdes souvent particulièrement savoureux.

Et puis il ne faut pas oublier d'ajouter aussi qu'il est particulièrement bien entouré puisqu'en effet il a autour de lui de solides musiciens. Mon coup de coeur va à DjeuDjoah qui assure autant aux choeurs et percus que lorsqu'il se lance dans des impros chorégraphiées et à Alexis Bossard, batteur (et "crucheman" (ne comprendront que ceux qui étaient présents) talentueux) que j'ai déjà vu aux cotés de Java et de Selim. Grands talents.

J'ai aussi beaucoup aimé la leçon de flûte de "Cheesecake" (je n'ai rien noté, j'espère que je me souviens bien) qui était comme un instant suspendu, récréatif à souhait (bon et puis elle portait des collants sublimes que j'ai aussi (de chez Dim))(divins).

Alors que la presse annoncait dernièrement qu'il faut se méfier de l'Ours, je peux te dire que c'est une précaution inutile... Enfin si tu dois te rendre à un concert, hein, pour le reste, bon... Ours est un artiste qui mérite vraiment d'être découvert car son répertoire va bien au delà de ce que tu en as seulement entendu jusque là. En tout cas moi qui ne le connaissais que très peu j'ai vraiment passé une très jolie soirée. Et je vais aller écouter ses deux albums dans la foulée, du coup. Oui parce que le premier s'appelle "MI"et le second "EL", titre puzzle qui témoigne, qu'en plus, ce garçon a de la suite dans les idées.

(Bon et sache qu'il y avait du beau monde sur place, dis-donc. Pas de name dropping mais vraiment, wahou! Je te dis quand même que papa Souchon avait fait le déplacement pour soutenir son fiston. Et que bien sûr ça m'a donné des palpitations (c'est que je suis une inconditionnelle aussi))

Je te laisse avec un morceau que j'ai particulièrement aimé. Il s'agit de "Silex". Il y est question de ces histoires d'amour avortées, de ces essais ratés qui jalonnent notre parcours à tous. J'ai BEAUCOUP aimé.

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents