Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog De La Blonde

Le Blog De La Blonde

Je fais des trucs. Plein. Parfois j'en parle ici.


Piers Faccini au festival Kiosquorama samedi 22.09.2012

Publié par NotSoBlonde sur 23 Septembre 2012, 09:30am

Catégories : #Musique

piers-faccini-kiosquorama-7.jpg

Le festival Kiosquarama, tu sais, c'est celui qui te permet d'agrémenter ta rentrée à peu de frais avec de jolis concerts qui se tiennent à chaque fois dans un cadre bucolique à souhait. Oui parce que -comme son nom l'indique-, le festival Kiosquorama organise des concerts dans les squares parisiens et -comme son nom ne l'indique pas- il est 100% gratuit.

Pour retrouver toutes les informations concernant le festival qui se tiendra à Paris jusqu'au 06 octobre c'est par ici. Mais pour l'instant, je vais te parler du concert auquel j'ai assisté hier, c'est à dire du concert de Piers Faccini au square des Epinettes. 

17h, donc, Paris. Square de Epinettes.

Un kiosque se trouve là, entouré d'arbres et sur la scène improvisée sont déposés plusieurs boules de coton colorées, certaines illuminées, qui créent une ambiance doucement colorée.

Piers Faccini c'est un artiste dont j'apprécie vraiment le travail. J'aime la finesse de son songwriting mais aussi celle de ses compositions. J'aime aussi ses photographies, car l'homme a de multiples talents et pratique d'ailleurs aussi la peinture. Mais enfin c'est à sa musique que je suis accro : depuis que je l'ai découverte, il ne se passe pas un mois sans que je n'écoute un de ses morceaux. Ses notes et ses mots me parlent, sans que je sache expliquer vraiment pourquoi. 

Hier il a été précédé de Gnut, un groupe qui avait déjà assuré sa première partie lors du concert à la Maroquinerie en mai 2009, et j'avoue que je regrette un peu de l'avoir manqué hier car il m'avait laissé un excellent souvenir). Dom a ensuite joué et je n'ai pas non plus assisté à son concert mais j'étais là pour Piers Faccini et c'était formidable.

Comme à chaque fois.

L'homme est d'ordinaire très réservé mais il descend du kiosque pour interpréter le premier titre, complètement unplugged, au milieu du public parmi lequel il évolue un temps avant de l'inviter à le suivre et à se rapprocher de la scène qu'il regagne doucement.

Dès le deuxième titre il chante en italien et c'est merveilleux. Je ne comprends bien entendu pas un traitre mot de ce que la chanson signifie mais je me laisse bercer par la musicalité des mots, de leur sonorité ronde et c'est bon. J'avais déjà eu l'occasion de l'entendre interpréter de nombreux titres en italien, lors de son concert au salon musical Sainte-Eustache dans le cadre des rendez-vous de Madame Lune (où il était accompagné de Vincent Ségal : quelle merveilleuse soirée) et j'étais déjà sous le charme.

Même effet hier, en plein air.

Les chansons interprétées étaient en anglais ou en italien mais avec toujours cette même constante : le grain de voix si particulier de Piers Faccini, chaleureux et un peu rugueux, accompagné d'un violoncelle, de sa guitare, d'un bracelet de cheville à grelots et parfois d'un harmonica.

C'était comme toujours somptueux.

Une nouveauté (en tout cas je n'avais encore jamais assisté à ça) il a chanté en créole et c'était très joli, ce titre d'un artiste réunionnais (si j'ai bien compris) qu'il s'est approprié.

Ce set a aussi été l'occasion pour lui d'évoquer sa déception concernant la disparition de la tradition qui voulait que les amoureux jouent (ou paient quelqu'un pour jouer) la sérénade sous le balcon de leur bien-aimée. Et là JE DIS. MAIS OUI. Je dis que ça poserait bien évidemment des problèmes de voisinage  mais que, de toute façon, il finit toujours par y avoir des problèmes de voisinage alors... Remettons cette tradition au goût du jour, tu en es?

piers-faccini-kiosquorama-4.jpg

C'est un très beau moment que le public réuni hier au square des épinettes a pu partager, à l'écoute des superbes chansons de Piers Faccini, dans la douceur de l'air de ce premier jour d'automne...Tu sais sans doute déjà combien cet artiste là est inspiré mais au cas où tu serais passé à côté je t'informe qu'il a joué cet été, dans la montagne, pour un petit groupe de privilégiés à qui il avait donné rendez vous. Si tu veux en savoir plus, va donc faire un tour sur sa page facebook. Décidément, lui, il a tout compris.

Avant de te quitter cadeau, un titre publié hier soir sur sa page justement :

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents