Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog De La Blonde

Le Blog De La Blonde

Je fais des trucs. Plein. Parfois j'en parle ici.


Rebekka Karijord et Chris Garneau au café de la danse(photo reportage)

Publié par NotSoBlonde sur 12 Décembre 2010, 21:30pm

Catégories : #Musique

chris garneau-1-27 copie

 

De quelle planète vient Chris Garneau?

 

Samedi 11 décembre, au café de la danse, tout portait à croire que ce musicien génial n'a rien de terrestre. Pas de pesanteur chez cet homme là qui semble si léger tout fluet qu'il est. Et sa voix qui s'envole loin, très vite et qui transporte ceux qui l'écoutent et les fait chavirer avec lui ne rappelle rien de connu de façon directe, si ce n'est un défunt, le grand Elliott et c'est peu de dire que la comparaison laisse rêveur.

C'est une sorte de chant de sirène version "mâle", au final, que délivre cet homme là.

 

 

 

Etrangement, il communique merveilleusement par sa musique mais semble mal à l'aise dès qu'il s'agit de parler à ceux qui sont venus l'écouter : Chris ne cessera de s'excuser de tout, presque d'être là, oubliant que tous ceux qui remplissent la salle sont déjà conquis par son talent. Sa timidité qui le conduit à détourner le regard de façon quasi systématique et à parler d'une petite voix n'empiète cependant en rien sur son art car il s'agite et sa voix porte loin chaque fois qu'il chante.

Sa prestation est habitée mais on ne peut être que plus troublé encore du contraste entre ce qu'il donne à voir et entendre quand il chante et ce que l'on croit perçevoir de sa personnalité entre deux morceaux.

 

Ce soir là Chris Garneau a rempli la salle d'une émotion forte qui a atteint son paroxysme (en tout cas pour moi) avec la reprise du titre d'Elliott Smith justement, "between the bars" . Magique. L'orchestre mêlant cordes, cuivres et batterie n' est pas étranger à l'intensité incroyable du trouble que génère l'artiste mais...L'essentiel vient de lui. Merci.

 

rebecca karijord (8)

 

 Peu de photos de sa prestation car tout ce que Paris compte de photographes de concert semblait être réuni au café de la danse ce soir là si bien qu'il était un peu difficile de se frayer un passage et que, si je me suis mêlée aux autres pour la première partie, j'ai préféré regagner ma place dans les gradins pour la prestation de Chris Garneau. Par contre un petit montage vidéo arrive, bientôt...

 

Retour en photos sur le set de Chris Garneau :

 

 

Et sur la première partie, assurée par Rebekka Karijord :

 

 

Tu peux  retrouver un live report de la soirée chez Swann là et des photos du concert sur la page flickr de J. Perez ici et sur le Hiboo ici même.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents