Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog De La Blonde

Le Blog De La Blonde

Je fais des trucs. Plein. Parfois j'en parle ici.


Rencontre avec -M- Mathieu Chedid et concert au 104 pour la sortie de son nouvel album Îl, le 12 novembre

Publié par NotSoBlonde sur 10 Novembre 2012, 07:30am

Catégories : #Musique

C'était hier et j'en suis encore toute remuée : le concert de lancement de l'album (et de la tournée qui suivra) de -M- (Mathieu Chedid) à Paris, au CentQuatre, devant des invités qui avaient tous, je crois, le sentiment d'être très privilégiés.

Histoire que le moment puisse tout de même être partagé, le concert était retransmis en direct sur Oui FM et sur SFR Live Concerts. Parfait.

Avant cela, -M- avait souhaité se produire dans le métro parisien, station Jaurès, pour un concert qui n'a été annoncé qu'en toute dernière minute (bon sang, si j'avais su!) puis il est s'est rendu au CentQuatre pour rencontrer les gagnants d'un concours organisé par SFR et quelques invités (dont j'avais la chance de faire partie). Un entretien détendu au cours duquel il a évoqué  son nouveau projet.

Il s'est exprimé sur son concert "sauvage"  dans le métro parisien, tout en ironisant un peu sur le côté "imprévu" de l'évènement "c'était marrant de descendre dans le métro pour rencontrer les gens et d'être entouré de 200 photographes et journalistes... Je me sentais un peu comme ces hommes politiques qui veulent montrer qu'eux aussi prennent le métro, c'était un peu bizarre, ça".

Par contre, il a été pleinement satisfait par le concert en lui même et par le fait qu'il a peut être permis d'apporter un peu de poésie, de façon inattendue, dans la vie des gens.

Comme il l'explique "la plupart de ceux qui étaient là ne m'attendaient pas, ils passaient pour rentrer chez eux ou aller travailler et leur réaction a été très bonne, c'était vraiment un bon moment".

Cette idée de renouer avec un "vrai" contact avec le public semble le travailler puisqu'on apprend un peu plus tard que sa tournée se fera en deux temps : une première partie dans des "petites salles" pour une série de concerts franchement rock, renouant avec l'intimité des endroits plus petits qui ne lui étaient plus familiers, en Europe, puis un retour en France pour une série de concerts avec "le vrai gros spectacle".

Concernant justement les nouveautés auxquelles on est en mesure de s'attendre sur scène, l'artiste ayant fait de l'endroit son terrain de jeu favori et excellant dans l'art de surprendre son monde, peu d'informations sont divulguées hormis le fait qu'il sera accompagné parfois (pas de systématisation évoquée, le doute subsiste) par Nicolas Le Riche, danseur étoile à propos duquel il ne tarit pas d'éloges et dont il annonce qu'il l'a accompagné lors du concert dans le métro et qu'il sera là aussi ce soir, au 104. Hâte.


Ceci dit le concert qui a suivi a permis d'en savoir un peu plus.

En guise d'ouverture, après que toute la salle se soit assise (la seule fois où j'ai assisté à ça c'était à un concert de Vincent Segal et Ballake Sissoko), Nicolas Le Riche s'est avancé parmi le public et a délimité un espace de représentation avec du ruban adhésif tout en utilisant un kazoo, instrument relativement rare chez les autres artistes mais que -M- affectionne tout particulièrement et qu'il utilise brillamment.

Puis  a débuté une chorégraphie spécialement concoctée pour l'occasion, au cours de laquelle il retrace, sur un montage sonore de morceaux soigneusement choisis et agencés, l'histoire de -M- depuis le baptême (pour l'occasion il adopte en quelques gestes rapides la désormais célèbre coupe du personnage et revêt son non moins célèbre costume puis il adoptera la guitare rose époque "qui de nous deux?" et, pour interpréter Mister Mystère, il sera rejoint par sa femme Clairemarie Osta pour danser en duo sur "La Bonne Etoile".

Impossible de te dire combien c'était beau...

La bonne nouvelle c'est que Mathieu annonce que Nicolas Le Riche sera sur sa tournée, en tant qu'invité, et que donc tu auras sans doute la chance d'assister à ce moment là également "en vrai" et je t'assure que sa présence donne une toute autre dimension au concert, qui vire à la véritable performance mêlant différents champs artistiques.

On aura d'ailleurs le plaisir de le retrouver pour la clôture (officielle) du concert pour un très beau moment d'émotion (c'est si beau, avec le renfort du violon et du violoncelle)(cerise(s) sur le gâteau) (moment qui sera suivi par un rappel : une ultime interprétation de Mojo dans une version playback désopilante avec les Mojo men plus en forme que jamais)


Bien entendu j'ai été complètement séduite par ce concert et par l'ambition de Mathieu Chedid d'explorer de nouvelles voies en intégrant à sa musique une performance chorégraphique qui apporte un vrai "plus" à son propre travail.

Pour la petite histoire, cette idée est née d'une "vraie rencontre" entre Mathieu et Nicolas qui, en plus d'être danseur étoile, est un vrai fan de -M- et a proposé une collaboration entre les deux artistes, afin de faire que leurs deux mondes se rencontrent et se mêlent.

Le résultat est tout simplement merveilleux.


Bon, moi, il faut que je t'avoue que quand je vais à un "nouveau" concert de -M- c'est un peu comme quand je vais voir un James Bond, j'ai hâte de découvrir les nouveaux gadgets, les accessoires ingénieux qui vont faire leur apparition.

Ce soir, sans grande surprise, ce sont les improbables et si séduisantes lunettes (signées James Thierrée à ce qui se dit) qu'il arbore dans le clip de Mojo qui ont occupé le devant de la scène mais si l'effet de surprise était un peu émoussé  j'étais ravie de cerner un peu mieux en quoi consiste l'objet : malgré un effet miroir il y a une vraie transparence...  l'accessoire se révèle plus subtil qu'il n'y parait.

Ensuite je peux bien entendu évoquer sa tenue : ce jean très rock accompagné d'une veste qui ne l'est pas moins, noirs tous deux, ornés tous deux de sequins dorés négligemment disposés(le désordre apparent, je ne suis pas dupe, est sans aucun doute le fruit d'une mûre réflexion) accompagnés de boots en croco. Classe. (même si j'ai préféré la veste rouge qu'il portait pendant la rencontre qui a précédé le concert)( mais enfin moi et le rouge c'est une grande histoire, je ne vais pas te refaire le couplet)(tu sais)


AVA-Sentier-FB-3.jpg


(mes excuses aux puristes de la photo qui ont dû se pendre en voyant celle-ci mais comme la consigne que j'avais eu c'était "pas de photo", je n'avais pas mon appareil)(sauf que une fois sur place on a dit : "OK pour les photos")(alors j'ai sorti mon téléphone)(dont tu peux juger des qualités en matière de photographie ici)(et aussi parce que je n'ai pas osé faire la fille relou qui prend 10 fois la même posture parce que les 9 premières photos sont toutes pourries)(même si en vrai j'ai bien dû en prendre 10 mais que j'ai raté les 9 autres)(enfin voilà. MAIS ON VOIT LA VESTE ROUGE trop canon)(et c'est bien là l'essentiel)(au fond)


Ce qui a complètement captivé mon attention ce soir, visuellement parlant : c'est la basse. Un instrument comme je n'en n'avais jamais vu avant.

Promis.

Avec des tas de claviers additionnels partout (et il m'a même semblé voir un téléphone rivé dessus mais si on tient compte de ma vue basse et de la faible luminosité, il est très probable que je me sois trompé).

Ceci dit, afin que tu puisses t'extasier, j'ai trouvé ceci sur Twitter (on y trouve tout, c'est fou, comme à la Samaritaine)(si tu as moins de 30 ans il est possible que tu ne comprennes pas le contenu de la parenthèse précédente)(pas grave, chaton)

Juges en par toi même, tiens, de la magie de l'objet (merveilleux, isn't it?)

Capture-d-ecran-2012-11-10-a-03.05.11.png

(Image récupérée sur le twitter de @Kanthos)(Merci à Clémence Hervieux pour son aide)

 

Alors j'ai lu sur le net quelques critiques sur l'air du "on sent qu'ils sont en rodage" blabla, tout ça...

Moi j'ai trouvé ça top, après je ne sais pas comment ça rendait à l'image mais dans la salle c'était top (certains étaient un peu comprimés pour bouger comme ils l'auraient souhaité, mais pour moi tout allait bien merci)(si ce n'est qu'en levant sans prévenir le bras pour danser j'ai heurté le téléphone du jeune homme installé juste derrière)(là je te promets c'était comme dans un film, on a regardé ensemble le téléphone faire un triple saut périlleux dans l'air et on l'a tous les deux vu au ralenti)(mais le garçon était adroit et a récupéré l'objet après que celui-ci nous ait fait bien peur).

Et puis il faut tenir compte du fait que, comme l'a précisé -M- au début du concert, il a découvert le caractère glissant du revêtement de sol en début de set et il avait un peu "l'impression d'être un équilibriste" ce qui j'imagine, ne l'a pas encouragé à la débauche de mouvements (ceci dit je maintiens qu'ils ont envoyé comme il fallait)

(et quel guitariste formidable, hein?)

(aaaaaaaaah)(ceci était un soupir d'admiration)(béate, l'admiration)

Encore merci à Barclay, SFR et D17 pour cette soirée inoubliable.

Et rendez-vous maintenant lundi 12 novembre pour découvrir l'album (le secret a été bien gardé, rien n'a filtré, les albums de promo ont été envoyés pour n'arriver que lundi afin de ne rien laisser transpirer)(c'est malin)(résultat je suis comme une pile).

Et rendez-vous aussi bien sûr dans une des salles de la tournée (par ici, mon ami(e), par ici). Parce qu'au vu de ce à quoi j'ai assisté ce soir, ça promet d'être grandiose...

(je n'ai qu'un seul (petit)(mais quand même) regret :  à l'after show -M- a poursuivi le concert devant une assemblée réduite (Machistador, complexe du cornflakes...)(han)(ET JE N'Y ETAIS PAS)(pas pleurer))


Et tiens, si lundi tu ne fais rien, il y a Ariane Moffatt au Trabendo et même que si j'étais libre c'est là que tu pourrais me trouver...Si tu es tenté, c'est par ici. ("Pourquoi elle me parle d'Ariane Moffatt, La Blonde, là, maintenant?" Bah parce que ça, pardi) :

 

 

 

Voilà voilà. Je te laisse avec la setlist, 

Bon week-end, lecteur :)

 

Setlist : 

Mojo / Et moi, et moi, et moi (reprise de Jacques Dutronc) / La vie tue/  Faites-moi souffrir / Je dis aime / Version française de Crosstown Traffic d'Hendrix (que je n'ai pas reconnue moi même) (ahem)/  Nostalgic du cool / La Seine / Océan / Oualé / Mojo (version playback)

(Sinon les bracelets d'accès au 104 étaient trop beaux, je ne résiste pas à l'envie de te mettre une photo)(coucou mon mollet dodu)

AVA-Sentier-FB-4.jpg

Commenter cet article

Meremptah 04/02/2013 14:52


Bonjour, vous qui partagez aussi les ondes sensuelles de -M- 


 


Je suis Meremptah, de 2yeuxet1plume.


 


Voici une parodie énergique du Mojo par mes jeunes protégés : http://youtu.be/lenZstMU8U4


 


De la pêche avec un -M- majuscule pour démarrer la journée, à voir en HD ! Et si vous le voulez et appréciez, à partager !

pajfontenilles 03/02/2013 21:10


Bonjour juste pour savoir si vous voulais partager notre lien bien partager notre lien merci....


Mojo -M- Chedid (clip parodie) - Collège de Fontenilles #mojodanse


A REGARDER EN HD (pajfontenilles@gmail.com)

Dans les rues, les magasins, les cabines téléphoniques, les repas du
3ème âge, nos Mojos et Mojettes de l'Atelier musical du Collège Irène-Jolliot Curie de Fontenilles (31), totalement dingues, ont basculé dans la folie, vite partagée par les habitants de la
commune et les jeunes du Point Accueil Jeunes de Fontenilles. 

Accompagnés de leurs animateurs - le responsable du Point Accueil
Jeunes (PAJ LECGS) de Fontenilles à la technique et leur professeur d'Histoire-Géographie qui mouille la chemise - ils ont rendu pendant un samedi après-midi hommage à un artiste qu'ils admirent
tous, Matthieu Chedid, dans une parodie en Mojo Style majeur où se côtoient Mini-M, le jeune fan bien rock, et Maxi-M, sa version adulte (Clip original : http://www.youtube.com/watch?v=T20lqOSYxHs).

En réponse au concours de clips barrés de Mojo lancé par Matthieu
Chedid... remettre ça sur scène et délirer totalement aux côté de -M- lors de sa venue à Toulouse serait inoubliable pour les 10 membres de l'Atelier et promis : vu le plaisir pris par tout le
monde lors de cet après-midi de partage à se lâcher, et la présence de très grands et « vieux » fans dans le lot, l'énergie et les étoiles dans les yeux seront au rendez-vous ! Et ça nous les
préparera bien au concert qu'ils feront un mois plus tard, nos apprentis artistes ...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents