Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog De La Blonde

Le Blog De La Blonde

Je fais des trucs. Plein. Parfois j'en parle ici.


Soirée de lancement de Rocktrotteur.com et anniversaire de Ziknation : Lilly Wood and the prick et You and You en petit comité

Publié par NotSoBlonde sur 5 Juin 2010, 07:00am

Catégories : #Musique

Dès réception de l'invitation pour la soirée, je me suis réjouie.

 

Il faut dire que Lilly wood and the prick c'est un groupe que j'ai découvert par hasard mais que j'ai tout de suite beaucoup aimé. Tant Nili et son énergie que le bon son rock des morceaux associé à la connivence entre les musiciens. Il se dégageait de la première partie qu'ils assuraient au concert de Revolver une sacrée ambiance. D'ailleurs le public ne s'y était pas trompé et avait suivi avec entrain le petit bout de femme qui donnait tout sur scène avec un sourire constant qui faisait plaisir à voir et à reçevoir.

Oui, parce qu'elle est comme ça, Nili. Joli look pointu mais pas snob, souriante à tout va, dynamique et marrante. Très loin de la rockeuse-qui-se-la-joue. Et bon sang c'est TRES rafraichissant!

 

Donc, je reçois dans ma boite aux lettres électronique une invitation pour une soirée organisée par Ziknation.com et Rocktrotteur qui annonce un concert de Lilly Wood (pour le lancement de l'album) et une expo de photos de concerts de blogueurs.

 

 Tout ça à l'occasion du lancement de Rocktrotteur.com, l'agenda musical de rocktrotteur que je suivais déjà depuis un moment versant blog pour les chouettes photos, les reportages sympas, les vidéos franchement réussies avec des artistes que j'aime et pour le profil humble et sympa des auteurs  qui se dégage des billets publiés sur le site.

 

C'était aussi l'anniversaire de Ziknation que j'ai découvert à l'occasion. Une nouvelle adresse à ajouter à la longue liste de celles où j'ai mes habitudes. Ah mais ça va finir par devenir franchement chronophage mon activité de navigation sur les sites musicaux!

 

Ziknation qui se diversifie d'ailleurs en ouvrant Ziknation.tv, le pendant vidéo du site qui regorge de petites bombes musicales : sessions acoustiques, clips...Une vraie mine!

 

Arrivée sur place, c'est l'occasion de visiter le comptoir général transformé en un joli cabinet de curiosités du fait de l'expo du moment.

 

Sur place, l'exposition des photos de concert permet de retrouver des clichés que je connais souvent déjà et d'associer des visages aux pseudos des photographes-blogueurs dont je suis l'activité : bon moment.

 

Devinerez vous qui a assuré la première partie de Lilly Wood?

Bon, je ne fais languir personne plus longtemps : Je découvre avec joie que c'est You and you qui est là ce soir. Bien sûr ce n'est pas une découverte pour moi mais c'est l'occasion de passer un bon moment à écouter Félix, seul en scène pour l'occasion.

 

Le concert de Lilly Wood and the prick  débute. J'y retrouve la bonne humeur et la connivence naturelle qu'installe le groupe dès les premiers morceaux. Les titres sont vraiment entrainants et la reprise du morceau de santogold "les artistes" est toujours aussi efficace.

 

 

 Quant au "Down the drain" diffusé en radio depuis peu il est franchement incroyable, on sent le morceau bien rôdé sur scène. L'ensemble du concert est un ravissement.

 

Le set se termine sur un joli gateau d'anniversaire pour fêter celui de Nilli. Fin de l'escapade musicale sur une note qui ressemble à ce groupe, pleine de bonne humeur et de convivialité.

 

Retrouvez l'album, Invicible friend, un régal de musique pop tantôt léger, tantôt plus grave.

 

La Nili's touch sur scène, c'est son improbable coup de casserole qui ponctue habilement certains morceaux.

A quand une photo d'une de leurs scènes immortalisant l'instant? (Je n'ai pas su en trouver, avis aux amateurs!)

 

Je vous laisse avec le clip de "Down the drain" qui s'inspire d'un mix de Lewis Carrol et David Lynch pour les influences esthétiques à base de couleurs saturées, paillettes et animaux féériques lugubres, références au monde de l'enfance et à un univers irréel perdu entre rêve et cauchemar.

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents