Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog De La Blonde

Le Blog De La Blonde

Je fais des trucs. Plein. Parfois j'en parle ici.


Thomas Marfisi, Bessa et Wladimir au Scop'Club (28 février 2012)

Publié par NotSoBlonde sur 1 Mars 2012, 12:00pm

Catégories : #Musique

bessa-scopclub-18bis.jpg

 

Mardi  soir il y avait Thomas Marfisi au Scop'Club.

Pour être honnête ce n'est pas une salle que j'affectionne particulièrement mais j'aime assez le projet de Thomas Marfisi pour m'y rendre malgré tout ce soir là.

C'est Bessa qui ouvre la soirée. Seule en scène au départ, avec sa guitare, elle fascine par sa voix (vraiment superbe), son assurance et son flow. Beaucoup de style pour cette artiste qui chante tantôt en français tantôt en anglais, des textes universels sur les belles histoires et l'incompréhension homme/femme ("Monsieur je ne sais pas", mon coup de coeur absolu dans son répertoire), les histoires d'un soir ("Café") et les moments de spleen ("la pluie" pour laquelle elle est rejointe par Kenzo Zurzolo, d'ordinaire au clavier pour Namaste). Très jolie découverte que ce set complet de Bessa que j'avais déjà eu le plaisir de croiser mais en tant qu'invitée seulement au concert de Namaste justement, au point Ephémère et au concert de Spleen au CFGO plus récemment.

Ensuite c'est au tour de Wladimir de s'installer. Wladimir chante et est au clavier. Il est accompagné d'une clarinette basse et d'un violoncelle et sera rejoint pour un morceau par Sorel qui l'accompagnera à la guitare électrique.

Bon. Que dire? En fait c'est compliqué parce qu'il y a vraiment deux types de morceaux dans son répertoire : les morceaux enjoués et ceux plus mélancoliques. Pour les titres tristes, sa voix qui semble souvent au bord de la rupture convient bien, elle me fait parfois penser à celle de Christophe. Puis à Alex Beaupain. Puis à d'autres...en fait c'est un peu le problème : les morceaux s'enchainent sans que l'on n'arrive à cerner de personnalité propre à l'ensemble. Quand on attaque les morceaux plus enjoués, je n'arrive plus vraiment à apprécier. On lorgne du côté de Delerm, parfois de Souchon...Des artistes que j'aime mais la voix ne me semble plus s'accorder au propos. Pourtant les textes ne manquent pas de dérision, les musiciens sont très bons, le répertoire est varié mais voilà je n'ai pas été charmée. Le public semble avoir massivement apprécié ceci dit. Comme quoi c'est un avis qui m'est personnel. 

Puis vient le tour de Thomas Marfisi. Découvert l'été dernier, j'avais craqué sur son single "Les filles comme toi" et le clip associé (rappelle toi, c'était ici). J'ai, du coup, eu la chance d'être conviée à une rencontre-concert avec l'artiste dans un cadre privilégié (c'était ici, le concept des Marfisettes, toussa)

Ca faisait un moment qu'on était sans nouvelle de Thomas et j'avoue que ça manquait un peu.

Arrivée sur place je me vois remettre un exemplaire "physique" de l'EP qui ne sortira qu'en digital (disponible sur toutes les plateformes de téléchargement le 5 mars prochain) dont je découvre qu'il est assorti d'un DVD comprenant les 4 clips des morceaux : Joie.

Le concert du soir est l'occasion d'entendre Thomas à la guitare accompagné par une guitare électrique qui réveille bien les morceaux que je n'avais jusque là entendus "en live" qu'en acoustique. Le public manque un peu de réactivité (mais enfin c'est une des raisons pour lesquelles (il y en a plusieurs, oui) je n'aime pas cette salle...) mais l'ensemble me plait beaucoup. Voix posée, juste, arrangements maitrisés et textes soignés. Les ambiances sont variées et ménagent de vraies variations. J'ai confirmation de mon coup de coeur estival et franchement hâte d'entendre l'album prévu pour juin 2012...



Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents