Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog De La Blonde

Le Blog De La Blonde

Je fais des trucs. Plein. Parfois j'en parle ici.


Vendredi 5 février : Révolver, You and You et Lily wood and the prick mais...zéro photo!

Publié par NotSoBlonde sur 6 Février 2010, 15:00pm

Catégories : #Musique

Vendredi 5 février, réjouissances en perspective.

Concert annoncé de
You and You(mes chouchous du moment), Lily Wood and the prick (formation sympathique d'après leur myspace mais découverte sur scène ce soir là) et Revolver dont l'album me ravit depuis quelque temps déjà, "at home". En route pour l'aventure : Un peu la course après la journée de travail chargée et les deux "mauvaises" nouvelles du jour : L'appart' pour lequel j'ai déposé un dossier m'échappe sûrement (ggrrrr) et l'inspecteur débarque pour me "visiter" (c'est l'expression consacrée) la semaine suivante (re-grrrr). Bon, tout ça pour dire que j'avais GRAND besoin d'évasion musicale ce soir là; quand le quotidien devient trop pesant, la musique est un refuge idéal pour alléger un peu la charge émotionnelle. J'embarque mon appareil que j'ai retrouvé dernièrement, bien décidée à photographier les artistes de la soirée.
Arrivée à l'empreinte (salle vraiment sympa soit dit en passant), fouille du sac (comme d'habitude sous le regard éberlué du videur qui n'en revient pas de la tonne de choses qui peuvent se trouver dans un sac-de-fille). Pas de chance : je tombe sur un personnage à la mine patibulaire particulièrement zélé.

"Qu'est ce que c'est ça?" demande t'il en pointant du doigt un volume particulièrement intriguant au fin fond de mon sac.

"Un appareil photo"

Changement de ton, monsieur s'énerve : " Oh la la, va falloir le sortir, c'est un professionnel?, vous avez une carte presse?, oh la la je peux pas vous laisser entrer avec ça, je vais avoir des problèmes moi..."'

J'essaie de dédramatiser la situation, souriant autant que possible : "Mais ne soyez pas inquiet, je fais des photos juste pour moi, je ne compte pas les vendre et de toute façon elles sont mauvaises mes photos, donc même si je cherchais un acheteur, je n'aurais aucune chance d'en trouver...Soyez bon, laissez moi entrer, j'ai pris l'appareil exprès, je ne peux pas le ramener là...le concert va commencer".

Mes remarques ont l'inverse de l'effet escompté:
"Ah non mais vous vous rendez pas compte, je vais voir avec le staff..." Il se met à franchement s'énerver "Je crois que vous réalisez pas, c'est grave là..."

Il commence à me faire peur l'idiot. Je fouille mes souvenirs...Ai je jamais entendu parler d'une garde à vue pour tentative d'intrusion dans une salle de concert par un individu  armé d'un appareil photo? A bien y réfléchir, non...

Je suis donc coincée à l'entrée, à me demander si je vais pouvoir assister au concert et vu la journée que j'ai eue, j'ai un besoin urgent d'apaisement;  j'entreprends donc de sympathiser avec l'autre "gros bras" resté avec moi à l'entrée pour "me surveiller" (sic). Mes tentatives sont vaines :
 "Non mais vous comprenez pas, il est pas méchant, c'est juste qu'il doit faire comme on lui dit"
 
Mouais, dans des périodes plus sombres de l'Histoire, c'est une excuse qui a beaucoup servi : je ne suis pas du tout rassurée! Le type-énervé revient, au pas de charge, et m'annonce d'une voix qui se veut tonitruante et achève de me désespérer : "Pas possible d'entrer avec l'appareil"

Moi : "Mais attendez j'ai ma place et je compte bien assister au concert...J'habite pas loin mais pas question de rentrer déposer l'appareil et hors de question de le laisser dans la voiture sur le parking cette nuit..."

Lui : "Je vous préviens, vous rentrez mais si je vous vois le sortir même si c'est pas pour prendre des photos je vous sors tout de suite et je serai pas gentil avec vous" (précision utile, au cas où je ne me serais pas aperçue qu'il était assez mal disposé à mon égard... C'est sans doute ma blondeur qui fait qu'il se croit obligé d'appuyer le propos...)

Ok : la journée est définitivement parfaite : Pour terminer en beauté, je suis privée de photos ce soir...

Bon, lamentations auprès des copines qui m'accompagnent et finalement, le concert commence. Et c'est là qu'arrivent les bons moments tant attendus :

Comme à leur habitude, les You and You sont très bons : Je ne les ai vus qu'une fois au complet (à 4) et la plupart du temps en formation réduite (à deux donc) mais il faut reconnaitre que chaque fois ils sont parfaits! Il se dégage de leurs morceaux une harmonie très particulière qui me touche beaucoup et puis certains textes font écho à des choses très personnelles : assister à leurs scènes, c'est pour moi cathartique, donc thérapeutique :

A quand You and You reconnu d'utilité publique et mes places de concert remboursées par la sécu ;-) ??

Excellent moment, donc,  si l'on exclut que le son m'a paru ne pas mettre en valeur leurs voix autant que d'habitude (à force de les voir (4 fois en deux mois quand même, talonnés de près par Hindi Zahra vue 3 fois en 1 mois et demi)) je deviens difficile...Mais le résultat était malgré ça très bon, comme toujours, grand moment pour moi.

Vient ensuite "Lily Wood and the prick" jolie découverte du soir, belle énergie et joli jeu de casserole (ne comprendront que ceux qui les ont déjà vus sur scène).

Puis Revolver, qui, en dehors du fait que sa prestation a été à la hauteur de l'album fait montre d'une jolie répartie et joue de l'interactivité avec le public que permettent les petites salles comme celle-ci pour rendre l'incursion récurrente d'un spectateur plutôt aviné dans son espace musical, assez amusante. Détourner ce genre d'incident en un "plus" qui instaure une petite complicité de l'instant avec le public : habile!

Très bonne soirée donc grâce aux trois groupes de la soirée, et particulièrement grâce à You and you bien sûr, formation pour laquelle mon addiction musicale ne faiblit pas.

Pour information ils assurent la première partie d'Hindi Zahra à la cigale lundi prochain et ont plein de dates sur leur myspace... Pour une fois je n'y serai pas (j'entame une désintox légère et j'essaie d'entreprendre une reprise en main de mon budget "sorties musicales"!) mais je suis convaincue qu'ils seront très bons!

Tout est bien qui finit bien : Avant de partir j'entreprends de me réconcilier avec celui des deux "gros bras" qui m'avait vertement menacée à l'entrée.
Vraisemblablement apaisé par ma sagesse vis à vis de ses consignes, il m'explique que si ça n'avait tenu qu'à lui il m'aurait laissé faire, plaisante même avec moi et j'arrive à lui extirper l'info que je voulais obtenir ("mais de qui vient la consigne si sévère?") : C'est le staff de Revolver qui a mis une pression monstre sur tout le monde ce soir là...

"La prochaine fois, essayez de récupérer un pass presse " (ben oui, c'est tellement facile à obtenir!) ou bien voyez avec la salle avant de venir (hum, hum...et les consignes de Revolver, elles s'envolent alors?)...

Depuis, j'ai l'appart' tant convoité et l'inspection s'est plutôt bien passée... Tout s'arrange, donc.

Mais toujours pas de photos de You and You sur scène et ça...je ne peux pas imaginer que ça ne change pas.
 
Prochaine mission : les voir sur une scène où je pourrais essayer de les photographier! Est il utile de préciser que j'adore ce genre de défi?






Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents