Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog De La Blonde

Le Blog De La Blonde

Je fais des trucs. Plein. Parfois j'en parle ici.


Versailles Intime : Le Petit Trianon et le Petit Théâtre de Marie-Antoinette

Publié par NotSoBlonde sur 14 Septembre 2012, 11:00am

Catégories : #Musique

Samedi dernier c'était ma première participation à Versailles Intime . A l'initiative de ce programme, on trouve Diane Drubay qui a pour ambition de faire partager au plus grand nombre son goût pour la culture "autrement".

J'entends par là qu'elle travaille pour la nuit des musées, qu'elle organise aussi des cafés croquis (le prochain se tiendra le 15 septembre 2012 soit demain, à Paris : toutes les informations ici) et qu'entre autres projets follement intéressants elle s'occupe donc de Versailles Intime dont le but est de permettre à un groupe de happy few de visiter certains endroits méconnus du château de Versailles accompagnés par des guides soigneusement choisis.

Il faut que je te dise que, pendant le trajet de Paris à Versailles, ceux qui avaient déjà participé aux visites ne tarissaient pas d'éloges sur les intervenants et les sessions précédentes, certaines ayant été déguisées, d'autres nocturnes, etc... Comme tu le vois, l'originalité est toujours au rendez-vous et cette fois ci c'est la visite du petit thêatre de Marie-Antoinette qui nous était proposée.

La visite a commencé par un passage rapide au petit Trianon, fort bel endroit où mon regard a été arrêté par "le monstre" qui surplombe le grand escalier  (Selon la petite histoire, cette gorgone avait le pouvoir de pétrifier tous ceux qui franchissaient le seuil de l'endroit et elle avait donc pour mission d'en protéger l'accès) :

versailles-intime-4.jpg

A l'intérieur ce sont de merveilleuses tentures qui ont accroché mon oeil, 

 

versailles-intime-18.jpg

mais aussi des lustres à pampilles,

versailles-intime-7.jpg

de jolis motifs

versailles-intime-9.jpg

Et des pièces qui font rêver

versailles intime-12

 

(surtout le petit salon de musique)(bien sûr)(à retrouver dans l'album complet sur FlickR ici)

 

mais ce sont aussi les moindres détails du mobilier, qui, à la faveur d'un reflet (fréquent, compte tenu du nombre de fenêtres), faisaient de bien beaux effets

versailles-intime-19.jpg

Depuis le Trianon, nous avons aussi pu jouir d'une jolie vue sur le temple de l'amour qui fait figure de véritable petit trésor au milieu des jardins.

versailles-intime-14.jpg

Bien entendu notre statut un peu privilégié nous a permis de passer au delà des barrières imposées lors des visites "classiques" et je ne peux t'expliquer le petit frisson de plaisir transgressif qui m'a parcouru l'échine quand nous avons emprunté les passages peu éclairés...

versailles-intime-16.jpg

et peuplés ça et là d'araignées aux longues toiles mousseuses.

 

versailles-intime-24.jpg

 

versailles-intime-23.jpg

Mais si le petit Trianon est lui aussi passionnant, c'est surtout la visite du petit théâtre de Marie-Antoinette qui m'intéressait.

J'avoue.

Parce qu'il n'est pas accessible à tous les visiteurs, en dehors des visites thématiques (je t'en reparle à la fin) et que c'est un endroit où la reine aimait se mettre en scène, jouant la roturière devant un public qui lui était le plus souvent familier et constitué en partie de son personnel. J'aime beaucoup cette idée de l'inversion des rôles. D'autant que Marie-Antoinette choisissait elle même les pièces jouées dans ce théâtre, assez éloignées des programmations classiques de l'époque (du Sedaine par exemple)

La grande chance que nous avons eue, c'est aussi de faire la visite en compagnie de Jean Paul Gousset, le directeur de l'opéra Royal de Versailles. Cet homme est un vrai passionné qui n'a de cesse de truffer ses commentaires d'anecdotes personnelles ou historiques et qui fait preuve, à l'occasion, d'un sens de l'humour bienvenu. Ajoute à ça que le fil conducteur non officiel de la visite qu'il nous a commentée était "Le 18ème siècle nous a tout appris" sur fond de parallèles passionnants entre hier et aujourd'hui et tu auras une petite idée de l'agréable moment que nous avons tous passé en sa compagnie.

Ses interprétations personnelles des grands et petits évènements qu'il a évoqués ont fait tout le sel de ce parcours, qui aurait pu se suffire à lui-même tant il nous a permis de découvrir de magnifiques endroits mais qui a pris une dimension toute particulière du fait des interventions de notre guide d'un jour.

versailles-intime-29.jpg

Et puis ce lieu a un charme qui lui est propre, une atmosphère particulière dans laquelle il a fait bon se détendre un moment et découvrir les mystères de l'endroit en laissant son regard vagabonder, ça et là.

Sur le plafond peint, superbe,

versailles-intimes-26.jpg

 

versailles-intimes-14.jpg

mais aussi sur la décoration de la salle, à base de chérubins dorés,

versailles-intimes-29.jpg

et de tentures et de moulures finement travaillées.

versailles-intime-31.jpg

J'ai tout aimé de cet endroit, jusqu'aux spots complètement anachroniques qui nous éblouissaient lorsque nous avons pu fouler la scène de ce petit théâtre,

versailles-intimes-31.jpg

pour approcher d'un peu plus près les décors de toile peinte

 

 

versailles intimes-4

 

parfaitement mis en lumière par un éclairage tamisé (petite révolution que cette histoire de l'éclairage des scènes de spectacle quand, alors qu'on venait auparavant à l'Opéra ou au théâtre pour "être vu", il a été décidé de baisser la luminosité afin de mettre en valeur le son, le jeu, le texte. L'essentiel du spectacle, en somme)


versailles-intimes-28.jpg

Et clou de la visite, selon moi, nous avons pu visiter "les coulisses"

versailles-intimes-7.jpg

incluant toute la machinerie permettant d'actionner le rideau et les décors, à base de cordes (nombreuses)

versailles-intimes-9.jpg

 

et de systèmes de poulies (fort jolies)

versailles intimes-10

Pour parachever cette après midi de rêve, nous avons pu profiter d'un buffet dressé en plein air, au soleil et merveilleusement garni. Parfait!

versailles-intimes-3.jpg

      Le reste des photos est à retrouver ici, dans l'album Flickr spécialement dédié.

LA bonne nouvelle de ce billet c'est que je ne l'ai pas seulement rédigé pour te faire bêtement envie vu que toi aussi tu peux effectuer cette double visite, pour plus d'informations c'est par ici...

Si comme moi tu as gardé un souvenir un peu poussiéreux des visites de châteaux, avec itinéraire imposé comme chez Ikea et passage obligé par la boutique souvenir, dis toi que les temps ont changé et qu'à Versailles on peut désormais choisir, à la carte, tout un tas de visites thématiques pleines de surprises  qui te permettront de redécouvrir l'endroit ou de le découvrir pour la première fois de la meilleure manière qui soit.

Merci à Diane Drubay (Buzzeum, une nouvelle manière de vivre les musées = tellement vrai!) ainsi qu'à l'équipe du château de Versailles, pour cette superbe découverte.


Sinon puisque nous étions quelques heureux blogueurs conviés, sache que tu pourras retrouver la vision de chacun sur les blogs respectifs des participants. Ainsi, j'en oublie sans doute certains (et je m'en excuse auprès d'eux) mais tu peux par exemple aller sur The Cherry Blossom Girl,Les idées vagues de Snapulk, Paris côté jardin, Adeline Rapon, Rough Dreams, ZestForArt, Wolves and Bucks, Clyne, Carpe Webem ou encore The Sweet Fairy pour y trouver des retours complets sur Versailles Intime. Vraiment tu verras, il y a de quoi rêver...

 

Pour finir comme toujours en musique, j'ai choisi "Ceremony" de New Order, tout bonnement parce que j'aime ce titre et qu'il apparait sur la bande originale du "Marie-Antoinette" de Sofia Coppola (et parce qu'ils sont à la fête de l'Huma ce week end. Oui. Incroyable!)

Commenter cet article

marysiu 18/09/2012 22:37


Le rêve ultime en terme de visite de Versailles!! Quelle chance !! 


Merci de nous partager cette visite unique grâce à vos magnifiques photos!

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents