Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog De La Blonde

Le Blog De La Blonde

Je fais des trucs. Plein. Parfois j'en parle ici.


What About Penguins met le feu à la banquise!

Publié par NotSoBlonde sur 1 Juillet 2010, 08:00am

Catégories : #Musique

 

 

redwap zebre-1-4

 

Jusque là ils étaient deux  et depuis peu ils sont cinq. Qui ça? Les What About Penguins, tiens!

 

Qui donc? Les What about Penguins. Les WAP pour les habitués (ou les pressés).

 

Ce groupe qui, quand il cherchait un nom de scène, a opté pour une référence animalière en particulier : le pingouin. Sacrée bonne idée car en dehors du logo franchement sympa placardé sur les flyers et autres supports promotionnels, les WAP communiquent à fond sur l'univers polaire associé à leur nom. Et ça participe à les démarquer de façon originale et gaie du lot des groupes-qui-essaient-de-percer .

 

 

red flyerwap zebre-1-3

   

Cette jeune formation présentait sa toute nouvelle troupe vendredi dernier (25/06) au zèbre de Belleville. Pourquoi augmenter l'effectif subitement, comme ça? Ils expliquent que la nouvelle formation s'est mise en place dans une période de changement pour le groupe. Ils sortaient d'une période difficile et ils ont eu besoin d'un second souffle artistique qu'ils ont trouvé en passant à 5. Ils se disent plus épanouis que jamais depuis. 

 

"Quand nous jouons tous les 5 nous ressentons tous un truc particulier, ça en est presque palpable. Les lignes de basse et la batterie donnent une plus grande ampleur aux mélodies déjà présentes et l'alto ajoute un supplément d'âme, c'est un instrument qui, personnellement me provoque beaucoup de choses. De plus Charles le batteur et Pauline l'altiste s'ajoutent à Ugo pour les choeurs ce qui ouvre énormément de possibilités. Même dans la composition cela nous tous amener à entrevoir les possibilités qui s'ouvrent à nous" précise Alexandre, le chanteur du groupe.

 

 

red wap zebre-1-8

 

 

 Leur concert au zèbre était l'occasion pour moi de les découvrir sur scène et de réaliser que la musique de ces pingouins qui n'ont pas froid aux yeux est plus séduisante encore en live. Etonnant? Pas vraiment! Déjà, à la seule écoute de leurs morceaux, on ne peut qu'être charmé par les sonorités souvent folk mais au fond très pop de WAP.

 

 

 

Taste it, titre dont on pressent immédiatement la force tubesque évidente est une petite merveille qui déclenche une incontrolable envie de remuer. D'ailleurs au Zèbre, il a provoqué une vraie folie chez les fans, avec ses ruptures de rythme propices à déclencher les acclamations du public à chaque reprise.  Life animals avec sa légèreté aérienne pourrait bien participer à la bande originale idéale de notre été 2010 quant à so many times et sa mélancolie douce, il a tout d'une berceuse sur laquelle on se voit bien abandonner son spleen un jour de cafard. Imaginez ces titres (et les autres) joués sur scène avec une énergie démesurée et vous comprendrez bien vite quel excellent moment on passe en compagnie de ces drôles d'oiseaux là quand ils se produisent sur la banquise.

 

 

red WAP au zèbre-1-5

 

 

Quand on leur demande quelles sont leurs influences, les WAP annoncent que l'éventail est très large, de Turin Brakes à Coldplay en passant par  Nina Simone, Frank Sinatra, John Coltrane, Porcupine Tree, Sigur Ros et bien d'autres encore. Même la musique classique les inspire. On n'est pas surpris en même temps car leurs morceaux restituent bien ce melting pot  musical haut en couleurs. Et révèle que les What About pinguins n'ont pas peur des mélanges audacieux et ne rechignent pas à faire tomber les barrières entre des styles qui peuvent paraitre bien hermétiques les uns aux autres.

 

Et dans le casque des WAP en ce moment, on écoute quoi, pour (sa)voir?

"Moi en ce moment on va dire The Door de Turin Brakes et Staralfur de Sigur Ros ou encore L.S.F de Kasabian et pour Ugo je sais qu'en ce moment il aime beaucoup Baby I'm yours de Breakbot" répond Alexandre.



 

 

 

 

Sur scène, la complicité entre Alexandre et Ugo,les deux membres fondateurs de WAP était évidente et faisait plaisir à voir. Les trois autres, les "nouveaux"  étaient plus discrets et timides ce vendredi là  mais on ne peut pas leur en vouloir, il s'agissait de leur premier set au complet. Et puis ça ne les a pas empêchés d'être redoutablement efficaces malgré tout.

 

 

redwap a-1-5

 

 

Très vite une jolie ambiance, joviale et dynamique, s'installe dans la salle et le public participe activement au concert tantôt en tapant dans ses mains, tantôt en reprenant les refrains.  Ne laissant rien au hasard, la joyeuse bande d'alcidés a prévu une remise de cadeaux à ses fans : ainsi Ugo quitte t'il son clavier le temps de jouer le père noël improvisé en lançant dans le public plusieurs exemplaires de t-shirts (superbes soit dit en passant) à l'effigie du groupe, déclenchant une avalanche de bras tendus et de mines réjouies parmi le public.  Il n'avait pas besoin de ça pour se mettre le public dans la poche mais cette belle initiative a été un indéniable "plus" pendant le concert.

 

 

red WAP au zèbre-1-6

 

 

Public ravi, artistes pas moins satisfaits, le concert du zèbre restera un très bon souvenir. La plupart de ceux qui étaient présents n'avaient qu' une seule idée en tête en sortant : On remet ça quand?

 

Bientôt, c'est sûr!

 

 D'ailleurs ne boudez pas votre plaisir et allez à leur rencontre sur une de leurs prochaines scènes : ils seront par exemple à l'abracadabar le 8 juillet. Un conseil : ne trainez pas trop pour prendre vos places s'ils sont annoncés, la session du zèbre s'est jouée à guichets fermés :)

 

Pour terminer une bonne nouvelle si vous êtes déjà conquis par les WAP, sachez qu'un second EP devrait a priori voir le jour fin 2010.

 

Le lien vers l'album complet du concert, avec les photos en haute résolution est ici.

 

 

redwap a-1

 

Ah mais j'allais oublier : Ils sont cette semaine dans la battle CQFD (pour plus d'infos allez là) et il faut ABSOLUMENT voter pour eux : Vite! Ils méritent de remporter la sélection de la semaine et de participer à la battle finale avec, à la clé, l'enregistrement d'un album à New York : Et si vous donniez un petit coup de pouce aux pingouins les plus parisiens aujourd'hui?

Allez, go!

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents