Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog De La Blonde

Le Blog De La Blonde

Je fais des trucs. Plein. Parfois j'en parle ici.


Willy Moon au festival du printemps de Bourges 26.04.2012

Publié par NotSoBlonde sur 27 Avril 2012, 17:21pm

Catégories : #Musique

IMAG6550-1-1.jpg

Willy Moon c'est une énorme claque musicale ET visuelle.

L'homme débarque il y a peu avec des vidéos léchées sur lesquelles il se déhanche en noir et blanc avec un phrasé incomparable. Stylé et efficace. Incontestablement inspiré.

Tout ceux qui ont craqué pour l'artiste en découvrant les clips n'avaient qu'une hâte : le découvrir en live pour juger de ses performances scéniques. C'est fait! 

Après une date au Silencio, il s'est produit hier soir au festival du printemps de Bourges et sera ce soir à la flèche d'or, à Paris.

Hier soir, après une brève rencontre au cours de laquelle nous avons pu discuter musique tranquillement, j'ai découvert le personnage, posé et serein avant une de ses premières dates en France. D'une élégance racée, d'une attitude ultra respectueuse pourtant dénuée de préciosité. L'interview arrive bientôt. En attendant, petit retour rapide sur son concert :

Lorsqu'il entre en scène, le public découvre le jeune homme (21 ans seulement bon sang!) vêtu d'un costume blanc parfaitement coupé, vêtement réhaussé d'une sobre mais ultrachic cravate noire, cheveux gominés. Sobriété et efficacité : deux qualificatifs qui conviennent bien lorsque l'on cherche à définir Willy Moon. Jonglant avec une imagerie et des sons indiscutablement rétros, Willy Moon confirme sur scène ce qu'on était nombreux à avoir pressenti : il maitrise parfaitement son sujet.

 

C'est avec Shakin' qu'il ouvre le concert, confirmant qu'il aime les reprises mais qu'il adore aussi y apporter "sa patte". Après cette belle entrée en matière, le dandy rock annonce avant de poursuivre son set "I feel fuckin' good tonight" juste avant d'en apporter la preuve avec "She loves me now" qui lui permet de se livrer à une démonstration en bonne et due forme de sa souplesse de bassin hors norme. Sur "Company" c'est avec sa voix très basse (beaucoup plus que ne le laissaient présager les vidéos) qu'il rugit puis, interprétant "railroad", il se livre à une petite mise en scène qui le conduit à disparaitre quelques instants.

Il reviendra pour interpréter "I put a spell on you". Il en faut du culot pour oser se frotter à ce titre mythique Il en faut du talent pour réussir à épater en proposant une nouvelle version de ce tube incontournable de Screamin' Jay Hawkins. Willy Moon a suffisamment des deux pour s'en tirer haut la main. Respect.



Quand il entame "Yeah yeah" la majorité du public se met à franchement remuer. Les garçons, soyez prêts à être jaloux de Willy Moon. Les filles, préparez vous à tomber amoureuse. Du haut de ses 21 ans, Willy Moon a tout pour séduire en masse. Son épopée ne fait sans doute que commencer.

Le connu "I wanna be your man" ne laisse pas de répit au public mais quelques minutes à peine après que celui ci n'ait été commencé c'est le dernier morceau que l'on entend annoncé : My girl en guise de final.

Mon adhésion est totale.

Un petit regret peut être à formuler : le set était court. On a hâte d'en entendre plus...A suivre. De près!

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents