Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog De La Blonde

Le Blog De La Blonde

Je fais des trucs. Plein. Parfois j'en parle ici.


CD'Aujourd'hui s'arrête. C'est la musique qu'on assassine sur France Télévisions.

Publié par NotSoBlonde sur 3 Juin 2013, 14:00pm

Catégories : #Musique

 

cda.jpg

J'ai la nausée.

Après la nouvelle de l'arrêt de Taratata ce week-end, la nouvelle est tombée aujourd'hui : CD'Aujourd'hui, c'est fini.

12 ans pourtant.

12 ans que quotidiennement, un programme de 2 minutes présentait un artiste, confirmé ou débutant, alternant 1 minute d'enregistrement live et 1 minute d'interview.

Un programme court à la programmation éclectique qui n'avait d'autre ambition que de permettre aux artistes de faire connaitre leur projet du moment au grand public.

Une émission qui avait aussi une vie sur le web, avec un site dédié sur lequel on pouvait, depuis peu, consulter toutes les archives. Réalisant ainsi au passage combien le programme avait permis de débusquer de jeunes talents qui ont par la suite fait grand bruit.

Cette nouvelle fait d'autant plus mal qu'elle tombe après celle de l'arrêt de Taratata mais aussi parce que j'ai eu la chance inouïe de faire partie de cette merveilleuse équipe qu'était celle de CD'Aujourd'hui.

Et que je sais la passion de ceux qui y travaillent.

Leur amour pour les artistes qu'ils défendent.

Parce que j'ai le plus grand respect pour Olivier Bas qui est à l'origine de ce projet qu'il faisait vivre avec toute l'humanité et la bonté qui le caractérisent.


Parce qu'il avait à coeur de suivre les artistes qu'il avait découvert au début, tout au long de leur carrière, de leur apporter son indéfectible soutien.

Parce que je ne le remercierais sans doute jamais assez de m'avoir proposé de faire partie de l'émission il y a deux ans, me permettant d'interviewer des artistes dans des conditions souvent privilégiées, en laissant toute latitude quant à la durée des entretiens dont on ne conservait au montage finalement que peu de matière.

Je repense à mon premier tournage, avec Corléone, à la fourmi, à Limoges...

A celui pour Dionysos, dans le studio du groupe, à Valence.

A la rencontre avec Orelsan, à la gaité lyrique, juste avant que ne sorte son second album, alors qu'il était encore très inquiet de son accueil par le public, ignorant tout du fulgurant succès qui l'attendait.

Je pense à tous ces beaux moment et surtout à tous ceux qui sont affectés par la nouvelle.

A l'équipe.

Et j'ai peur.

De ce que devient la musique sur la télévision publique.

Par les temps qui courent plus que jamais, la société a besoin des artistes. De programmes de qualité, accessibles à tous.

A la douleur s'ajoute l'incompréhension : Quelle logique peut bien guider ces choix? J'ai beau retourner la question dans tous les sens, impossible de trouver une réponse acceptable.

Les gens qui étaient derrière ces programmes s'impliquaient complètement dans leur projet, il s'agissait  de vrais passionnés et la qualité de ce qu'ils proposaient s'en ressentait.

Alors France Télévisions promet un nouveau programme, moins coûteux, afin de renouveler son offre.

Je vois surtout derrière tout ça une logique économique qui risque, j'en ai bien peur, de prendre le pas sur toute le reste.

Faire de la culture au rabais à la télé, quel joli programme en effet.

Aujourd'hui je tremble devant cette hécatombe. 

Mais je garde en tête combien c'est merveilleux d'avoir pu vivre des moments d'exception avec des artistes incroyables...

Merci Olivier. Et que ta route soit jalonnée de nouveaux projets à l'image de ce si beau CD'Aujourd'hui.

 

Une pétition circule. Si elle ne permet pas d'obtenir le maintien de l'émission (mais qui sait?), elle aura au moins le mérite de montrer à l'équipe qu'un nombre conséquent de personnes soutient CDA et elle lui permettra peut-être de renaitre, ailleurs...

 

Commenter cet article

ally 03/06/2013 16:34


J'étais fan de CD d'Aujourd'hui, et j'ai eu la chance d'en parler également avec Olivier Bas. Cet homme passioné qui a un profond respect pour la musique, les artistes. C'est tellement rare de
nos jours de partager cette vision pour privilégier qualité, respect plutôt que course à l'audimat. 
Je suis profondément triste de cet arrêt. C'était une belle aventure. 

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents