Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog De La Blonde

Le Blog De La Blonde

Je fais des trucs. Plein. Parfois j'en parle ici.


Young Fathers, Papa, These New Puritans et Suuns à la Cigale pour le festival des Inrocks

Publié par LeBlogDeLaBlonde sur 9 Novembre 2013, 15:30pm

Catégories : #Musique

 


Hier soir à la Cigale j'ai vécu une expérience inédite. Tu as sans doute entendu parler des restaurants dans le noir, des rendez-vous de speed-dating dans l'obscurité, voilà que la tendance s'étend aux concerts. En tout cas hier à Paris, les 4 groupes programmés semblaient avoir fait le choix de l'écalirage minimum.

Résultat : Quand tu viens pour faire de l'image, tu es un peu contrarié, forcément. Alors bien sûr qu'on peut toujours tenter de se faire une place au bord de la scène pour tenter de récupérer un peu de la mince lumière disponible mais n'étant pas d'un tempérament très pugnace, j'ai fait un autre choix.

 


inrocks-2

 

D'où les clichés plutôt sombres qui illustrent cet article. Choix assumé d'illustrer malgré tout parce qu'au final, les photos rendent compte de ce à quoi on a pu assister lorsqu'on se trouvait hier dans le public.

Et au fond, je trouve que côté ambiance, le rendu était plutôt intéressant. Surtout pour la merveilleuse fin de soirée, qui a été assurée par Suuns et à qui cette ambiance très dark convenait on ne peut mieux...

inrocks.jpg

C'est Young Fathers qui assure l'ouverture de la soirée. Le set débute sur une déclamation solennelle puis le groupe s'embrase. On découvre un hip-hop d'un nouveau genre, venu spécialement pour nous, d'Ecosse et je suis complètement scotchée par la débauche d'énergie des 5 musiciens, par leurs danses tribales fascinantes et leurs morceaux un peu dérangés mêlant des influences venues de très loin.

 

Grosse claque du soir.

A découvrir par exemple avec ce titre  "Queen is dead":

 

 

inrocks-9.jpg

Ensuite c'est Papa qui entre en scène. Venu tout droit de Los Angeles, leur rock inspiré me laisse insensible.

 

inrocks-6.jpg

 

Trop d'évocations directes de sons entendus ailleurs, pas assez de folie pour moi. Il y a fort à parier que s'ils avaient fait l'ouverture de la soirée, mon jugement aurait été plus clément mais passer derrière Young Fathers, groupe à la créativité débridée leur a coûté mon attention, j'ai rapidement décroché.

 



La reprise du "Because the night" de Patti Smith m'a carrément irrité, trop de pesanteur dans cette version...

 


inrocks-5.jpg

A noter tout de même que je salue la performance du batteur surdoué qui assure aussi au chant (ce qui -me semble-t'il n'est pas très fréquent).



inrocks-7.jpg

inrocks-4.jpg

Après Papa, c'est These New Puritans qui assure le show.

 

inrocks-10.jpg

 

Les cuivres fascinent et la musique souvent planante du groupe emporte loin ceux qui se laissent happer.

 

inrocks-13.jpg

 

Mélancolique et éthéré, le live a brillé d'une singulière beauté.

 

inrocks-11.jpg

 

 

A noter l'imparable "We want war" qui s'est nettement démarqué du reste du concert par son incroyable intensité.

 





inrocks-12.jpg

Le paroxysme de la soirée est atteint avec Suuns. Leur shoegaze (si ça ne te parle pas, disons que c'est du rock avec beaucoup, beaucoup d'effets) embarque toute la salle et je me plais à observer les têtes qui dodelinent dans le public. Ah, un photographe à ma droite se met à prendre des photos du public, on me signale que Foals aurait fait le déplacement pour être de la partie aussi. Pas étonnant!

inrocks-14.jpg

On se laisse happer par les boucles envoutantes et parfois le concert vire à la séance d'hypnose collective, c'est sombre mais habité, complètement fascinant et sans doute magnifié par la dérangeante obscurité à peine perturbée par les quelques lumières rouges qui la traversent parfois.



inrocks-16.jpg

Un live de légende qui se permet même de réaliser subtilement un hommage à Lou Reed en glissant quelques notes du mythique "Walk on the wildside" au beau milieu d'un de ses morceaux.

 

D'une rare élégance, ce set électrique a remporté tous les suffrages hier soir, le public s'accordant en sortant sur l'extraordinaire performance de Suuns.

Merci Les Inrocks. Encore une fois, c'était une belle soirée, avec son lot de découvertes fascinantes, comme toujours pour moi pendant ce festival.

 

Un seul -petit- regret : l'absence de jeune talent intercalé entre deux têtes d'affiche comme on avait coutume d'en voir les années précédentes.

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents