Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog De La Blonde

Le Blog De La Blonde

Je fais des trucs. Plein. Parfois j'en parle ici.


Les Yeux Dans Les Yeux avec...Lise (Photos + Interview Vidéo de Lise)

Publié par NotSoBlonde sur 6 Juin 2011, 17:00pm

Catégories : #Musique

lise les yeux dans les yeux (1 sur 1)


      Si tu passes fréquemment par ici tu connais déjà Lise parce que j'ai chroniqué son EP, tenté de faire partager un peu de l'émotion de ses concerts grâce à des vidéos et quelques photos et que je l'évoque souvent dans mes billets. Depuis que j'ai découvert sa musique, l'hiver dernier, il me tardait de voir ce que pouvait donner son album.

Ca y est. Aujourd'hui, l'album de Lise est sorti.

 

Et là surprise : alors que l'album de démo envoyé par la maison de disques comprenait 12 titres, excellents, voilà que deux featurings apparaissent sur la version définitive du disque. Pour ne rien te cacher  le titre signé Dominique A "Le cycle, les mirages" m'a fait pleurer les trois premières écoutes (que j'ai enchaînées bien sûr, tu sais bien comme je suis...). Pour ce qui est de celui qu'elle interprète avec Mathias Malzieu, "la ballerine et le magicien", impossible de ne pas se dire que ces deux là étaient faits pour s'entendre. Parce que si Lise est une femme, sa voix ou sa personnalité ont quelque chose d'enfantin qui est particulièrement touchant  et elle s'en amuse  et s'amuse tout court d'ailleurs sur ce morceau là.

On ne pouvait lui souhaiter partenaire de jeu plus inspiré que Mr Malzieu : pari réussi, ce morceau bourré de charme donne envie de reprendre les paroles de cette comptine-pour-les-grands à la mélodie  entêtante.

 

Sur cet album se cotoient "Paris", morceau ambitieux où la voix s'envole haut, ou les cordes de son instrument fétiche sont pincées pour en tirer des notes haut perchées, un titre qui ouvre l'album, très beau mais qui prend le risque de nous éloigner un peu. Pas le temps de s'échapper très loin, Tourne arrive et on se sent happé par la justesse des mots et la délicatesse des notes qu'elle tire de son piano.

Plus loin, Doux fait l'effet d'une caresse musicale, parfait à écouter par une chaude journée de printemps dans l'air tiède et ensoleillé. Un morceau qui donne envie d'être amoureux...que souhaiter de mieux ?

Avec sa voix doucement sucrée Lise joue. Avec les mots, avec son piano. Elle bricole, découpe, colle, pince, frotte et construit ainsi son petit monde nuancé et éthéré. 

Depuis que je la connais, je l'ai fait écouter à tout un tas de gens et ce qui revient souvent c'est : "Elle me fait penser à coeur de pirate". C'est vrai. Je ne leur en veux pas à ceux qui me renvoient ça. C'est le côté femme-enfant.

Mais Lise a pour elle une diction parfaite (dont, je suis désolée, j'ai toujours trouvé que CDP manquait) et son album a bien plus de relief à mon sens que ceux de Béatrice. Alors je comprends qu'on puisse lui trouver un petit air de famille mais si on joue le jeu du match musical il me semble que Lise en sort grande gagnante. Et haut la main.

Avec son bal des autos et son camion-fait-pour-les-amoureux  (Truck For Lovers) Lise file droit sur la route de nos émotions. De leur côté, Ice Lady et She's made of death plus sombres et mélancoliques jouent la carte de la métaphore un peu magique.

 

Lise s'impose sans esbroufe, indiscutablement jolie sans jamais chercher à faire la belle. Son album soigné n'est pas de ceux qui cherchent à tout prix à impressionner.

 

Dominique A dit de cet album qu'"il y flotte le parfum pas si fréquent de l'évidence" et à l'instant précis où j'ai lu ceci, j'ai su qu'on ne pouvait mieux résumer la suite que Lise a souhaité donner à son EP.

 

Alors voilà, maintenant c'est simple, il faut l'écouter, l'aimer et le partager.

Je compte sur toi. 

 

Et vu que j'ai eu la chance de rencontrer Lise la semaine dernière et bien je te mets là la vidéo de notre entrevue :

 

La minute fashion de fin de billet. Si tu te demandes ce que porte Lise (j'ai fait quelques plans en fin de vidéo tout exprès pour te montrer, je trouve que sa tenue était originale et jolie comme tout alors je n'ai pas résisté à lui demander...) sache que ça vient d'une jeune créatrice qui s'appelle Camélia et que tu peux trouver à Perpignan. Ses vêtements sont vendus dans sa boutique, Frou Frou, 9 rue du théâtre. Des pièces originales, souvent des fripes, qu'elle retravaille un peu en les customisant pour en faire des pièces uniques. Moi je suis fan. 

Commenter cet article

Nico des montagnes 10/06/2011 14:12



Pour l'avoir rencontré lors d'un tout petit concert à St Hippolyte (66), je confirme que c'est une fille géniale. Quand je lui ai dit que j'étais descendu de mes montagnes exprès pour la voir,
elle m'a offert une de ses maquette faites avec ses petites mains.


Elle a parcouru bien du chemin depuis la scène des méditerranéennes 2005 où elle était une petite puce jouant juste avanty l'orage, elle est devenue une jeune femme qui réussit et deviendra
surement une grande dame de la chanson !



NotSoBlonde 12/06/2011 11:00



Ca ne m'étonne pas. C'est une jeune femme bourrée de talent qui mérite d'avoir une belle carrière devant elle et je crois qu'elle prend la bonne direction.... ;-) Merci pour ton commentaire



Marysiu 07/06/2011 18:51



un joli billet qui donne envie d'aller la découvrir au point éphémère !!



NotSoBlonde 01/07/2011 12:50



il faut y aller, la voir, aux francos aussi, partout!



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents