Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog De La Blonde

Le Blog De La Blonde

Je fais des trucs. Plein. Parfois j'en parle ici.


Festival Fnac Indétendances Samedi 31.07.2010 : Lilly wood and the Prick, Lafayette, Lonely Drifter Karen et Nada Surf

Publié par NotSoBlonde sur 3 Août 2010, 07:00am

Catégories : #Musique

 4852996172 34f2650fbb b

 

 

 Le Festival Fnac Indétendances c'est LE festival parisien estival. Il propose des concerts gratuits sur la grande scène installée sur le parvis de l'hôtel de ville tous les vendredis et samedis du 23 juillet au 14 août. C'est aussi, et je m'en suis rendu compte un peu par hasard, le point de rencontre de toute la blogosphère musicale parisienne. Une sorte de pic nic wepop mais sans le pic nic quoi! (je ne suis pas peu fière de cette comparaison ;-)).

 

Pour t'en rendre compte tu n'as qu'à aller faire un tour sur le transistor...Benjamin Lemaire a pris en photo la plupart des personnes accréditées (et d'autres aussi) et si tu compares avec les photos du staff du pic nic 2 tu seras frappé par les recoupements! Note bien que ça, c'est si tu n'as rien de prévu en cette belle journée d'été...Si t'es pressé, file voir les photos juste après, là...

 

Je disais donc : samedi 31 juillet  si je me rends au festival Fnac indétendances c'est essentiellement pour écouter Lilly Wood and the Prick et Nada Surf mais n'étant pas du genre à refuser une nouvelle découverte musicale, je suis très curieuse de voir ce que valent Lafayette et Lonely drifter Karen dont je n'ai rien écouté jusqu'à ce jour pour me réserver la surprise du live.

 

Lafayette est donc la première formation à entrer en scène. Look qui retient l'attention, débauche d'énergie, la chanteuse du groupe occupe tout l'espace reléguant les musiciens au rang d'agents d'ambiance sonore presqu'invisibles. Vraie performance scénique, moment de rock intense même s'il faut bien reconnaître la relative monotonie des morceaux qui semblent parfois se répéter sans vraie transition.

 

 

 

Ensuite c'est Lilly Wood and The Prick qui s'installe. Eux, on peut dire qu'ils font partie de mes chouchous. Et pour cause, je les ai déjà vus 3 fois avant ce soir là. En première partie de Révolver, au pic nic wepop n°2 et lors de la soirée de lancement de Rocktrotteur.
lillu
Ils s'installent en plein soleil, ce qui explique d'ailleurs que les musiciens portent tous des lunettes noires qui contrastent bien avec les panneaux muraux bleu-piscine. Nili quant à elle a décidé de faire sans. Elle arrive avec un sourire qui ne la quittera pas un instant dès lors qu'elle aura commencé à chanter et qui fait franchement plaisir à voir.
lilly
Pour ce qui est de sa tenue je ne sais pas quoi dire : il faut la voir en fait; enfin la voir,l'admirer je veux dire : Elle porte une robe incroyable composée d'un assemblage de casquettes blanches dont les visières dessinent un bustier du plus bel effet avec un décolleté dos superbe, elle met parfaitement en valeur sa peau joliment bronzée. La petite merveille vient de chez Panthéone, et est à retrouver par ICI. Collants noirs contrastants, cheveux au vent, la belle joue la carte du naturel et semble incroyablement à l'aise. Il faut dire qu'elle est de retour au bercail après plusieurs dates en province alors la scène de fnac indétendances, c'est le grand retour à la maison.
 Les multiples diffusions des titres de l'album Invicible Friends en radio  font que le public est largement composé de fans qui reprennent les paroles notamment sur "Down the drain". Galvanisés par l'ambiance chaleureuse, les 4 musiciens livrent un set efficace et enjoué. On sent qu'ils ont plaisir à être là et leur joie est communicative.
Lonely Drifter Karen suivra mais là je n'ai ni photo ni impression à livrer (désolée). C'était le moment d'aller faire une pause-dîner et les premières minutes du set n'ayant pas réussi à retenir notre attention nous avons décidé de partir sans attendre. Je sais qu'il aurait été bon de laisser une chance à LDK de susciter mon enthousiasme en attendant quelques morceaux mais bon...si l'esprit est ardent, la chair est faible. Et un estomac vide ça ne conduit à rien de bon. Donc je suis allée manger et il n'y a pas une seule photo de LDK ici...
Je reviens pour Nada Surf et je suis bien obligée de reconnaitre que, depuis tout le battage autour du mythique "Popular" et l'album High/Low, on s'était un peu perdus de vue Nada Surf et moi. Et bien nous voilà tout réconciliés. Leur set était bon encore qu'un peu sage peut être pour ce genre de scène (c'est sans doute la scène qui n'était pas adaptée à leur musique plutôt) mais Popular a été un grand moment. Il y en a finalement peu des morceaux qui, à leur écoute, provoquent un voyage dans le temps immédiat. Je me suis retrouvée propulsée plus de dix ans en arrière et rien que ça,ça valait la peine de venir jusque là...La reprise d'Enjoy the silence de Dépêche mode m'a aussi permis de reprendre un morceau en choeur, exercice que j'adore.
4852989786 bb35229c10 b
Bilan TRES positif d'autant que la soirée aura permis une rencontre-éclair avec Daniel Lorca : il ne manquait plus que la minute de la groupie : j'avais 15 ans à nouveau. La fnac indétendances, la plus efficace des cures de jouvence?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

marysiu 07/08/2010 22:05



Je suis tombée par hasard sur cette article cherchant des photos sur cette soirée et je tenais à vous dire que votre article et en particuliers vos photos sont très belles !! et très proche de
mon impression ( surtout pour le groupe Lonely Drifter Karen! ) de cette agréable soirée! 


Encore bravo pour vos photos ! :)



NotSoBlonde 10/08/2010 18:50



Oh merci! Je suis très touchée par ce commentaire...Au plaisir de se retrouver sur ce blog ou sur un prochain concert? A+



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents